D.066 – Le repos après les tribulations

image_pdfimage_print

 

La Dernière Trompette

 

2 Thessaloniciens 1:4-10

Par Tim Warner

Tiré d’un article paru en anglais à l’adresse Internet suivante :

http://www.answersinrevelation.org/010.pdf

Traduction de Roch Richer

Second Thessaloniciens fut écrit peu après la première épître pour répondre à certaines questions et corriger certaines mauvaises conceptions surgies à propos de l’avènement de Christ. Dans son épître précédente, Paul relia la résurrection à l’enlèvement et, de ce fait, réconforta les croyants de Thessalonique concernant ceux qui sont morts dans la foi. Dans le chapitre 5, il les encouragea à anticiper l’avènement de Christ. L’Église thessalonicienne  subissait de sévères persécutions et avait perdu certains de ses membres par le martyre (1 Thessaloniciens 2:14). Apparemment, cette persécution était interprétée par plusieurs comme l’accomplissement de « la grande tribulation » que Jésus avait mentionnée dans Son Sermon sur le Mont des Oliviers. Puisque Paul leur avait donné comme instruction de surveiller le « jour du Seigneur », nombreux étaient-ils à penser faussement que la tribulation approchait de sa fin et que Christ était sur le point de revenir à tout moment. Cette excitation non fondée fit en sorte que Paul dut encore écrire à ces chers saints pour corriger leur mauvaise conception et les encourager à attendre les signes que Jésus donna dans Son Discours au Mont des Oliviers.

2 Thessaloniciens 1

4De sorte que nous nous glorifions de vous dans les Églises de Dieu, à cause de votre constance et de votre foi dans toutes les persécutions et dans les afflictions que vous endurez,

5Ce qui est une preuve du juste jugement de Dieu, afin que vous soyez rendus dignes du Royaume de Dieu pour lequel vous souffrez.

6Car il est juste, devant Dieu, qu’Il rende l’affliction à ceux qui vous affligent,

7Et le repos avec nous, à vous qui êtes affligés, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, 

8Dans un feu flamboyant, pour exercer la vengeance contre ceux qui ne connaissent point Dieu, et qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ.

9Ils subiront leur peine, une perdition éternelle, par la présence du Seigneur, et par sa puissance glorieuse ;

10Lorsqu’il viendra pour être glorifié en ce jour-là dans ses saints, et admiré dans tous ceux qui auront cru ; (car vous avez cru à notre témoignage.)

Remarquez avant tout que les croyants auront le repos de leur affliction lorsque Jésus apparaîtra du ciel dans Son jugement (1:7). Étant donné que cet avènement dans Son jugement est post-tribulationiste, l’enlèvement doit aussi être post-tribulationiste.

Il n’y a qu’une seule interprétation logique de ce passage en ce qui regarde le moment de l’enlèvement. Personne ne niera que cet avènement est « post-tribulationiste ». Aucun pré-tribulationiste ne croit que Jésus reviendra dans un feu flamboyant pour exercer la vengeance contre les impies avant les tribulations ! Toutefois, de nombreux passages parlent de l’avènement de Christ dans Son jugement après les tribulations. Ce passage dit d’une manière parfaitement claire que les chrétiens se « reposeront » de leurs tribulations à ce moment-là. Paul leur dit, en effet, quand leur épreuve prendra fin : soit à l’avènement post-tribulationiste de Christ dans Son jugement.

Dans un scénario pré-tribulationiste, les chrétiens se reposeraient déjà depuis sept ans avant cet événement, rendant douteuse et illogique la déclaration de Paul. Celui-ci tentait plutôt de réconforter les croyants de Thessalonique dans leurs persécutions. Or, ses encouragements n’étaient pas centrés autour d’un supposé enlèvement pré-tribulationiste pouvant survenir « à tout moment », et par lequel ils se seraient attendu à un soulagement immédiat, mais Paul voyait plus loin, vers l’apparition de Christ en toute gloire. En reliant leur soulagement des persécutions à l’avènement post-tribulationiste du Christ, Paul situait effectivement l’enlèvement après les tribulations. Notez également qu’il reliait leur vision de Christ et leur admiration à Son égard pour la première fois avec ce même avènement dans Son jugement (2 Thessaloniciens 1:10).

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tagués avec : , ,