D.433 – Désastres étonnants et anormaux

image_pdfimage_print

Par Joseph Sakala

L‘industrie du divertissement garnit de plus en plus l’esprit des gens avec une abondance d’idées erronées au sujet de la fin du monde. Seriez-vous prêts à reconnaître le moment quand Jésus-Christ reviendra ? Les tremblements de terre, les tsunamis et les monstres extraterrestres vous donnent-ils des cauchemars la nuit ? Si oui, alors bienvenue au cinéma… mais qu’en est-il de votre avenir ? Les films les plus convoités, depuis les trois dernières décennies, sont des « films à catastrophe », remplis d’effets spéciaux. Plus les gens ont des frissons, plus ils aiment ça !

Les effets spéciaux numériques permettent de créer des scènes d’horreur et de catastrophe abondamment plus réalistes que jamais auparavant. Dans les séquences passionnantes, les villes sont détruites ou les humains rencontrent les êtres technologiquement supérieurs, rabattus sur notre terre en conquête. Et tout semble si réel. En fait, les scènes et les personnages semblent si évidents sur écran, qu’on pourrait facilement imaginer de tels événements se passer dans toute sa réalité. Alors, comment réagiriez-vous si une autorité fiable que vous respectez vous disait qu’il y aura une invasion imminente d’extraterrestres venant gouverner la terre ? Souhaiteriez-vous aider à lutter contre eux ? Après tout, les personnages des films vont toujours résister aux envahisseurs de l’espace… et vous voulez sûrement être du côté des héros.

L’idée de faire face à des envahisseurs est prise très au sérieux par certains scientifiques éminents. Considérez ceci : le physicien britannique Stephen Hawking dit que les extraterrestres sont sûrement là, mais il pourrait être trop dangereux pour les humains d’interagir avec eux. Stephen Hawking affirme, dans son nouveau documentaire, que la vie intelligente extraterrestre existe certainement, mais il nous avertit que la communication avec eux pourrait être trop risquée. « Nous n’avons qu’à nous regarder pour constater que la vie intelligente extraterrestre pourrait se développer en quelque chose que nous ne voudrions pas expérimenter, » a déclaré Hawking.

Il imagine qu’ils pourraient exister à bord de vaisseaux massifs… après avoir épuisé toutes les ressources de leur planète d’origine. Ces extraterrestres affirmés deviendraient peut-être nomades, cherchant à conquérir et à coloniser les planètes qu’ils peuvent atteindre [Hawking : Les étrangers peuvent présenter des risques pour la Terre MSNBC, 25 avril 2010]. Mais comment pouvait-il imaginer pareille chose, sinon en l’empruntant d’un livre écrit par un autre humain ? Voilà le genre d’histoires et de films qu’on nous présente pour nous préparer à accueillir le Millenium.

Chose très captivante, les agendas comme ceux du film Jour de l’Indépendance, film à succès qui a été dévoilé en 1996, bien avant l’affirmation du professeur Hawking en 2010, pourraient les accueillir. Dans ce film, les  envahisseurs de l’espace, possédant une technologie supérieure, avaient décidé de détruire la vie humaine dans le but d’exploiter les ressources de la terre.

Un livre de science ?

La Bible est-elle juste une compilation d’anciennes œuvres littéraires ? Faut-il lui faire confiance comme étant un livre de science ? Souhaiteriez-vous que la Bible contienne des informations sur une future invasion de l’espace ? La Bible est-elle un livre de littérature, de science ou de fiction ? Non, la Bible est un livre de vérité, écrit par Dieu afin de nous instruire sur l’avenir et sur le Millénium qui y est très bien identifié.

Ces questions posées par les humains présentent un faux choix. Une meilleure question serait : la Bible est-elle un livre d’histoire ? Certainement, mais l’histoire qu’elle contient est toujours systématiquement vérifiée par l’archéologie moderne. Parmi beaucoup de choses, elle est aussi un manuel d’instruction pour vivre une vie réussie. En outre, comme l’histoire, la Bible est unique, en ce qu’elle contient à la fois le passé et l’avenir historique. « Prophétie » est un autre nom que l’on donne à cette histoire à venir. Le Dieu de la Bible nous déclare : « Rappelez-vous les premières choses, celles des temps anciens ; car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre ; Je suis Dieu, et il n’y en a point comme moi ; J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d’avance ce qui n’est pas fait encore ; je dis : Mon dessein tiendra, et j’exécuterai toute ma volonté » (Esaïe 46:9-10).

Ce que Dieu déclare au sujet des évènements futurs devient aussi certain que l’histoire qui a déjà eu lieu. Dans un sens, Dieu est un « Annonceur d’avance d’évènements à venir ». Par exemple, en 70 apr. J.-C., les soldats romains ont détruit le temple de Jérusalem tout en annulant une révolte des Juifs, et les Juifs furent ensuite dispersés pour devenir ce qu’on appelle aujourd’hui la Diaspora. Pourtant, bien avant, Dieu avait prédit par Son prophète Zacharie que le peuple juif reviendrait d’une dispersion de nombreux siècles plus tard, dans le cadre d’une série d’événements prophétisés qui se produiraient juste avant le retour du Messie.

« Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement pour tous les peuples d’alentour ; et ce sera aussi contre Juda, dans le siège de Jérusalem. En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; tous ceux qui en porteront le poids, seront meurtris, et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle. En ce jour-là, dit l’Éternel, je frapperai d’étourdissement tous les chevaux, et leurs cavaliers, de vertige ; j’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, et je frapperai d’aveuglement tous les chevaux des peuples. Et les chefs de Juda diront dans leur cœur  Les habitants de Jérusalem sont notre force, par l’Éternel des armées, leur Dieu. En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda comme un brasier parmi du bois, comme une torche enflammée parmi des gerbes ; ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour, et Jérusalem demeurera assise à sa place, à Jérusalem » (Zacharie 12:2-6).

« Il [Éternel] enverra ses anges avec un grand éclat de trompette, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis un bout des cieux jusqu’à l’autre bout. Or, comprenez la similitude prise du figuier : Quand ses rameaux sont tendres, et qu’il pousse des feuilles, vous connaissez que l’été est proche. Vous aussi de même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche et à la porte. Je vous dis en vérité que cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient arrivées, » nous dit Matthieu 24:31-34. Remarquez que cette dernière génération sera protégée aux quatre vents, depuis un bout des cieux jusqu’à l’autre bout. Et que feront ces Élus ? Ils seront en train de prêcher l’Évangile de Christ jusqu’à la toute fin.

Ce ne sera pas la même chose pour les habitants de la terre quand Jésus reviendra. « Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel ; alors aussi toutes les tribus de la terre se lamenteront, en se frappant la poitrine, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel, avec une grande puissance et une grande gloire » (Matthieu 24:30). Notez bien que cette remarquable prophétie, donnée par Jésus Lui-même, stipule que « toutes les tribus de la terre se lamenteront » à la vue de l’entrée du Christ. Est-ce que les gens voient ces événements dramatiques comme accomplissant divinement la prophétie, ou plutôt des événements naturels qu’ils ont déjà vus représentés de façon très réaliste, comme dans les films ? Vont-ils voir le Christ comme un Sauveur ou un envahisseur ? La Bible nous indique ce dernier cas.

L’apôtre Paul a averti les chrétiens de son époque qu’une époque de grande séduction viendrait sur la terre. « Que personne ne vous séduise en aucune manière ; car il faut que la révolte soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire et celui qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu, ou qu’on adore, jusqu’à s’asseoir comme dieu dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même dieu » (2 Thessaloniciens 2:3-4).

Mais Paul a également rappelé aux frères de Thessalonique les prophéties qu’il avait partagées avec eux. « Ne vous souvient-il pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore avec vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne soit manifesté que dans son temps. Car le mystère d’iniquité opère déjà ; attendant seulement que celui qui le retient maintenant, soit enlevé. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie aura lieu avec la force de Satan, avec toute puissance, avec des prodiges et de faux miracles, et avec toutes les séductions de l’iniquité parmi ceux qui se perdent, parce qu’ils n’ont point reçu l’amour de la vérité, pour être sauvés. C’est pourquoi Dieu leur enverra un esprit efficace d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge ; afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir dans l’injustice, soient condamnés. » (2 Thessaloniciens 2:5-12).

Mais Dieu nous a aussi donné un test pour reconnaître les faux prophètes et il date de très loin. Dans Deutéronome 13:4-8, Dieu déclare : « Vous suivrez l’Éternel votre Dieu, vous le craindrez, vous garderez ses commandements, vous obéirez à sa voix, vous le servirez et vous vous attacherez à lui. Mais on fera mourir ce prophète ou ce songeur ; car il a parlé de se révolter contre l’Éternel votre Dieu, qui vous a retirés du pays d’Égypte et qui vous a rachetés de la maison de servitude, pour te pousser hors de la voie où l’Éternel ton Dieu t’a prescrit de marcher. Ainsi tu extermineras le méchant du milieu de toi. Quand ton frère, fils de ta mère, ou ton fils, ou ta fille, ou ta femme bien-aimée, ou ton ami, qui t’est comme ton âme, t’excitera en secret, en disant : Allons et servons d’autres dieux, que tu n’as pas connus, ni toi, ni tes pères, d’entre les dieux des peuples qui sont autour de vous, près de toi ou loin de toi, d’un bout de la terre jusqu’à l’autre, n’aie point de complaisance pour lui, et ne l’écoute point ; que ton œil aussi ne l’épargne point ; ne sois point touché de compassion et ne le cache point. »

Dieu ne change pas. Ce qu’il a déclaré jadis, Dieu le déclare tout haut aujourd’hui ! Le test pour dévoiler le faux prophète, ce n’était pas dans sa capacité ou non de faire des miracles. Deutéronome 13:1-4 nous dit : « S’il s’élève au milieu de toi un prophète ou un songeur, qui te donne un signe ou un miracle, et que ce signe ou ce miracle, dont il t’aura parlé, arrive, et qu’il te dise : Allons après d’autres dieux que tu n’as point connus, et servons-les ; tu n’écouteras point les paroles de ce prophète, ni de ce songeur ; car l’Éternel, votre Dieu, vous éprouve, pour savoir si vous aimez l’Éternel votre Dieu, de tout votre cœur et de toute votre âme. Vous suivrez l’Éternel votre Dieu, vous le craindrez, vous garderez Ses commandements, vous obéirez à Sa voix, vous le servirez et vous vous attacherez à Lui. »

Satan aussi peut faire un miracle ! Ce n’est pas que ce prophète ait fait un miracle ou donné un signe qui arrive qui le qualifie de faux, c’est qu’il vous dise d’aller après d’autres dieux que vous ne connaissez point. Comme adorer Mahomet, Hari Krishna ou Bouddha, comme s’ils pouvaient tous sauver ! Le seul qui puisse sauver, c’est Jésus : « Et il n’y a de salut en aucun autre ; car sous le ciel il n’y a pas un autre nom, qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés », nous dit Actes 4:12. Un autre faux prophète est celui qui veut rendre Jésus menteur. Mais comment peut-il faire cela ? Jésus a dit : « Or personne n’est monté au ciel, que celui qui est descendu du ciel, savoir, le Fils de l’homme qui est dans le ciel » (Jean 3:13). Tout ministre, pasteur, enseignant ou prêtre qui prêche qu’on peut aller au ciel est un faux prophète.

Deutéronome 18:20-22 nous confirme : « Mais le prophète qui aura l’orgueil de dire en Mon nom quelque chose que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d’autres dieux, ce prophète-là mourra. Que si tu dis en ton cœur : Comment connaîtrons-nous la parole que l’Éternel n’a point dite ? Quand le prophète parlera au nom de l’Éternel, et que ce qu’il aura dit ne sera point, et n’arrivera point, ce sera une parole que l’Éternel n’a point dite ; le prophète l’a dite par orgueil ; ne le crains point. » Un test plus immédiat serait l’harmonie absolue entre le message révélé par le faux prophète, ou le pasteur et la Parole de Dieu. Ce test prend la forme du standard saint établi par Dieu Lui-même.

Si nous voulons plaire à Dieu, nous devons marcher comme Christ, poursuivre Sa parole et craindre Dieu en toutes choses. Il faut garder Ses commandements. Lui obéir dans tout ce qu’Il nous prescrit et Le servir selon Sa volonté. Il faut viser la perfection dans notre vie. Et si nous péchons, regardez ce que Jean nous dit : « Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le Juste. C’est lui qui est la propitiation pour nos péchés ; et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier » (1 Jean 2:1-2). Faire moins, c’est rater le test établi par Jésus et Lui être désagréable.

Mais revenons aux désastres prophétisés pour la fin. La Bible prédit un temps où toutes les armées de la terre seront en train de se détruire et, si Jésus n’intervenait pas, personne ne resterait vivant. Mais à cause des Élus, Jésus va intervenir. « Et je vis sortir de la gueule du dragon, et de la gueule de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits immondes, semblables à des grenouilles. Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, qui vont vers les rois de la terre et du monde entier, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant. Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu, et qu’on ne voie pas sa honte. Et on les rassembla dans le lieu qui s’appelle en hébreu Armageddon (montagne de la déroute) » (Apocalypse 16:13-16).

Ces armées croiront à une invasion d’extraterrestres et lui feront même la guerre. « Je vis ensuite le ciel ouvert, et voici un cheval blanc, et celui qui était monté dessus, s’appelait le FIDELE et le VÉRITABLE, qui juge et qui combat avec justice. Ses yeux étaient comme une flamme de feu; il avait sur sa tête plusieurs diadèmes. Il avait un nom écrit que personne ne connaît que lui-même. Il était vêtu d’un manteau teint de sang, et son nom s’appelle, LA PAROLE DE DIEU. Les armées qui sont dans le ciel, vêtues de fin lin blanc et pur, le suivaient sur des chevaux blancs. Il sortait de sa bouche une épée tranchante pour frapper les nations, car il les gouvernera avec un sceptre de fer, et il foulera la cuve du vin de la colère et de l’indignation du Dieu Tout-Puissant. Et sur son manteau, et sur sa cuisse, il portait ce nom écrit : ROI DES ROIS, et SEIGNEUR DES SEIGNEURS. Je vis un ange qui se tenait dans le soleil, et qui cria d’une voix forte à tous les oiseaux qui volaient par le ciel : Venez, et assemblez-vous pour le festin du grand Dieu » (Apocalypse 19:11-17).

« Et l’Éternel sortira, et combattra contre ces nations, comme lorsqu’il combattit au jour de la bataille. Ses pieds se poseront, en ce jour-là, sur la montagne des Oliviers qui est en face de Jérusalem, à l’orient ; et la montagne des Oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, et il s’y fera une très grande vallée ; et la moitié de la montagne se retirera vers l’Aquilon et l’autre moitié vers le midi » (Zacharie 14:3-4). Dans les films, les héros battent toujours les extraterrestres envahisseurs, mais ce combat n’est pas un scénario de film. Ils vont se battre contre Jésus-Christ qui a reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre, nous déclare Matthieu 28:18. Et le point culminant de l’histoire, c’est que les armées des nations seront anéanties, nous dit Zacharie 14:12 ! Et voici quelle sera la plaie dont l’Éternel frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem : Il fera tomber leur chair en pourriture pendant qu’ils seront encore debout sur leurs pieds ; leurs yeux se fondront dans leur orbite et leur langue se fondra dans leur bouche. Un cancer d’une fulgurance inouïe !

Dieu nous dit qu’Il fera trembler la terre pour attirer l’attention du monde, mais le monde, dans son obscurité spirituelle, ne reconnaîtra pas ce qui se passe réellement. Seuls ceux qui sont prêts a voir ces évènements dramatiques avec des yeux de foi, verront. Si nous acceptons d’être informés par la foi, nous croirons ce que les prophètes de Dieu ont déclaré et nous en verrons clairement le déroulement en comprenant pourquoi ces choses se passent. En fin de compte, ce sera un choix entre la chair et l’Ésprit. Comme a si bien déclaré Jésus : « Je vous dis qu’il les vengera bientôt. Mais quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18:8). Trouvera-Il d’autres personnes que Ses Élus à surveiller Son avènement ? « Veillez donc, car vous ne savez pas à quelle heure votre Seigneur viendra. Or, considérez ceci, que si un père de famille était averti à quelle veille de la nuit le larron viendra, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. C’est pourquoi vous aussi tenez-vous prêts ; car le Fils de l’homme viendra à l’heure que vous ne pensez pas. Quel est donc le serviteur fidèle et prudent que son maître a établi sur ses domestiques, pour leur donner la nourriture au temps marqué ? Heureux ce serviteur que son maître trouvera faisant ainsi, quand il arrivera. Je vous dis en vérité, qu’il l’établira sur tous ses biens » (Matthieu 24:42-47).

Ceux qui tentent toujours de prédire le retour de Christ pourraient douter des prophéties bibliques à un moment donné. Mais ce serait une erreur tragique. Car peu importe le moment exact, Christ va revenir, parce qu’Il l’a promis et Dieu ne peut pas mentir. Jésus a clairement répété que personne ne peut déterminer la date et le moment précis de Son avènement. « Pour ce qui est de ce jour et de l’heure, personne ne les connaît, ni les anges qui sont dans le ciel, ni le Fils ; mais seulement le Père » (Marc 13:32). Même Jésus n’a osé le prédire à cause de Ses limitations humaines. Cependant, encore et encore, Il nous a prévenus de surveiller Son retour. Jésus ne nous a pas dit de surveiller l’apparition de l’Antichrist, ni la grande apostasie, ni la formation d’un gouvernement mondial, mais seulement Lui.

Jésus nous déclare, dans Marc 13:33 : « Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra ». Et, dans Marc 13:35-37 : « Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison viendra, ou le soir, ou à minuit, ou au chant du coq ou le matin ; de peur qu’arrivant tout à coup il ne vous trouve endormis. Or, ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez. » Dans Matthieu 25:13, nous lisons aussi : « Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure où le Fils de l’homme viendra. » Paul nous a également dit, dans Hébreux 9:28 : « De même aussi Christ, ayant été offert une fois pour ôter les péchés de plusieurs, apparaîtra une seconde fois sans péché à ceux qui l’attendent pour le salut. » L’apôtre Jean nous exhorte dans 1 Jean 2:28-29 : « Maintenant donc, petits enfants, demeurez en lui, afin que, quand il paraîtra, nous ayons de la confiance et que nous ne soyons pas confus devant lui à son avènement. Si vous savez qu’il est juste, sachez que quiconque pratique la justice, est né de lui. »

Paul savait qu’il était enfant de Dieu et, dans 1 Timothée 1:12-16, il témoigne ainsi : « Et je rends grâces à celui qui m’a fortifié, à Jésus-Christ notre Seigneur, de ce qu’il m’a jugé fidèle, en m’établissant dans le ministère, moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent ; mais j’ai obtenu miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, étant dans l’incrédulité. Et la grâce de notre Seigneur a surabondé en moi, avec la foi et la charité qui est en Jésus-Christ. Cette parole est certaine et digne de toute confiance ; c’est que Jésus-Christ est venu au monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier. Mais c’est pour cela que j’ai obtenu miséricorde, afin que Jésus-Christ fît voir, en moi le premier, une parfaite clémence, pour servir d’exemple à ceux qui croiront en lui, pour la vie éternelle. »

Le témoignage d’une vie changée est probablement la meilleure évidence que Dieu est vivant et actif aujourd’hui. Le fait qu’au salut, un humain ait reçu la vie ainsi qu’une nouvelle nature est l’explication rationnelle et évidente pour quelqu’un qui vit dans la victoire et la puissance après une vie dans la défaite. Prenons Paul comme exemple. Il nous est présenté pour la première fois lors de la lapidation d’Étienne, dans Actes 7:57-60 : « Alors eux, poussant de grands cris, se bouchèrent les oreilles, et se jetèrent tous ensemble sur lui ; et le traînant hors de la ville, ils le lapidèrent. Et les témoins mirent leurs manteaux aux pieds d’un jeune homme nommé Saul. Et pendant qu’ils lapidaient Étienne, il priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit. Puis s’étant mis à genoux, il cria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute point ce péché. Et ayant dit cela, il s’endormit. Or, Saul avait consenti à sa mort. »

Cet événement n’avait pas touché le cœur de Paul et, dans Actes 8:3, nous lisons : « Et Saul ravageait l’Église, entrant dans les maisons ; et traînant de force les hommes et les femmes, il les jetait en prison. » Ce n’était pas une simple opposition à leur croyance, mais dans Actes 9:1 : « Cependant Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, s’adressa au souverain sacrificateur, et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que s’il trouvait quelques personnes de cette doctrine, hommes ou femmes, il les amenât liés à Jérusalem. » Et comme il était en chemin et qu’il approchait de Damas, tout d’un coup, une lumière venant du ciel resplendit comme un éclair autour de lui. Et étant tombé à terre, il entendit une voix qui lui dit : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? » (Actes 9:3-4). Notez de quelle façon Dieu lui adresse la parole. Il ne lui demande pas pourquoi Paul persécute l’Église, non, Jésus lui demande : « Pourquoi me persécutes-tu ? » Paul s’attaquait à la Tête même de l’Église !

Étant tombé par terre, Saul répondit : « Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur lui dit : Je suis Jésus que tu persécutes ; il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Alors, tout tremblant et effrayé, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, et entre dans la ville et là on te dira ce que tu dois faire. Or, les hommes qui faisaient le voyage avec lui s’arrêtèrent tout interdits, entendant bien la voix, mais ne voyant personne. Et Saul se leva de terre, et ayant ouvert les yeux, il ne voyait personne, de sorte qu’ils le conduisirent par la main, et le menèrent à Damas » (Actes 9:5-8). C’est alors que Saul, renommé Paul, a compris que : « Moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent, mais j’ai obtenu miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, étant dans l’incrédulité. Et la grâce de notre Seigneur a surabondé en moi, avec la foi et la charité qui est en Jésus-Christ » (1 Timothée 1:13-14).

Paul n’avait pas reçu la punition qu’il méritait, mais il a plutôt obtenu miséricorde, parce qu’il agissais par ignorance. Dieu a fait le même travail en chacun de nous qui Lui appartenons. Paul s’est qualifié de pécheur étant le premier, mais chacun de nous a commis des actes haineux ou aurait bien pu les faire. Mais par Sa grâce et Sa miséricorde, non seulement avons-nous été sauvés de notre compulsion à pécher, mais nous avons été réhabilités et avons reçu la puissance et la mission de prêcher pour accomplir ce qui demeurera éternel pour Dieu. Alors, remercions notre Seigneur Jésus Christ avec Paul.

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tagués avec :