D.023 – Le Fidèle et Véritable sur son cheval blanc

image_pdfimage_print

 

  Apocalypse 19:4-21

Par Joseph Sakala

Dans le 19e chapitre de l’Apocalypse, nous arrivons au comble et à l’apogée de ce merveilleux livre : la descente de Jésus sur la terre dans la gloire pour établir Son Gouvernement mondial. Nous avons terminé le dernier message avec cette grande chorale céleste qui chantait « Alléluia ! » pour préparer l’entrée triomphale de Christ. Dans le verset 3 d’Apocalypse 19, c’était la première fois que le mot Alléluia paraissait dans ce livre. Nous le voyons souvent utilisé dans les Psaumes et ailleurs dans l’Ancien Testament. Ce qui est encore plus remarquable, c’est qu’il n’apparaît nulle part ailleurs dans le Nouveau Testament. On ne voit personne chanter alléluia avant d’arriver à cette scène grandiose, au chapitre 19, dans les versets 1 à 3. Dans cette situation cependant, alléluia est parfaitement invoqué, car en hébreu il signifie « Louez Yahvé ».  Ici, le ciel éclate dans un chant d’allégresse, lors de la chute et de la destruction de Babylone la Grande et de cette Mystère Babylone, la prostituée qui était assise en reine avec l’Antichrist militaire durant la grande tribulation.

Au verset 4 d’Apocalypse 19, nous en voyons d’autres venir se joindre aux festivités. Notez bien : « Et les vingt-quatre Anciens, et les quatre animaux se prosternèrent, et adorèrent Dieu, qui était assis sur le trône, en disant : Amen, Alléluia ! » Le voici utilisé une troisième fois. Verset 5 : « Et une voix sortit du trône, disant : Louez notre Dieu, vous tous, ses serviteurs, et vous qui le craignez, petits et grands. » Une invitation toute spéciale aux serviteurs de Jésus. Verset 6 : « Et j’entendis comme la voix d’une grande multitude, comme un bruit de grosses eaux, et comme la voix de grands tonnerres, qui disait : Alléluia ! car il règne le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant. » Imaginez, alors qu’il n’est pas utilisé une seule fois dans tout le Nouveau Testament, soudainement, dans six petits versets, nous voyons des êtres célestes proclamer Alléluia ! quatre fois !

Et nous en voyons la raison au verset 7 : « Réjouissons-nous, et faisons éclater notre joie, et donnons-lui gloire ; car les noces de l’Agneau sont venues, et son épouse s’est parée. 8Et il lui a été donné d’être vêtue d’un fin lin, pur et éclatant, car le fin lin, ce sont les justices des saints. » Nous voilà rendus au moment tant attendu par tous ceux qui appartiennent à Christ ! Les Noces de l’Agneau ! Jésus vient réclamer Son Épouse qui s’est préparée pour Lui. Cette Épouse n’est nulle autre que l’ensemble de Ses Élus !

Regardons comment Paul exhorte les maris sur la façon d’aimer leurs épouses. « Maris, aimez vos femmes, comme aussi Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle ; afin de la sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole » (Éphésiens 5:25-26). Cette « eau de la parole » est une référence directe au Saint-Esprit. Voici ce que Jésus à déclaré le dernier et le grand jour de la fête des Tabernacles : « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. (Or, il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui) » (Jean 7:38-39).

Christ a aimé l’Église au point de Se livrer Lui-même pour elle, afin de la rendre sainte, de la purifier, pour faire paraître devant Lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible ! Il devient alors très important de comprendre que seuls les Élus de la Première Résurrection formeront cette Épouse de Christ, pour régner avec Lui sur le restant de l’humanité. Les gens qui se convertiront durant le Millenium et lors de la Deuxième Résurrection formeront les nations sur lesquelles les Élus régneront. Ces nations ne se voient pas promettre le statut d’épouse, ni accorder de règne. Voilà une raison de plus de dire que la Première Résurrection des Prémices du Royaume est de loin la meilleure (Hébreux 11:35).

Apocalypse 19:9 : « Alors l’ange me dit : Écris : Heureux ceux qui sont appelés au banquet des noces de l’Agneau ! Il me dit aussi : Ce sont là les véritables paroles de Dieu. » Réalisez-vous ce que l’ange vient de dire, ici ? C’est que, peu importe ce que vous diront les moqueurs et les incrédules, il sera impossible d’empêcher cet événement d’avoir lieu un jour, car ce sont les véritables Paroles de Dieu ! Jésus Lui-même a parlé de cette noce de l’Agneau, lorsqu’il a déclaré que plusieurs viendront de l’Orient et de l’Occident et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le Royaume des cieux. Vous trouverez cela dans Matthieu 8:11.

Imaginez la scène : tous les saints de l’Ancien Testament réunis avec tous ceux de la Nouvelle Alliance, assis ensemble, immortels, heureux d’être à ce festin avec Jésus ! Un joyeux mélange de tous les élus de la Première Résurrection ! Les prémices de Son Royaume, avec qui Dieu a travaillé d’une façon individuelle par Son Esprit, afin de les préparer pour cet événement magnifique ! Des individus qui ont décidé de persévérer jusqu’à la fin et à qui l’ange dit : « Aussi vrai que le soleil s’est levé ce matin, vous serez présents à cette noce avec Jésus parce que ce sont les véritables paroles de Dieu ! » Nous serons revêtus d’un fin lin éclatant et pur. Pourquoi ? Car le fin lin, au verset 8, ce sont les œuvres justes des saints ! Des oeuvres de la foi, symbolisées par l’or, l’argent et les pierres précieuses ! Des œuvres pour lesquelles Jésus nous récompensera au centuple, lors de Son retour. Car, ayant Lui-même posé le fondement de Son Église, nous avons volontairement accepté de bâtir sur ce fondement.

Dans 1 Pierre 4:17, Pierre nous dit : « Car le temps vient où le jugement doit commencer par la maison de Dieu. » Son Église sera revêtue d’un fin lin éclatant parce qu’elle a été jugée par Christ et elle a passé le test. Chaque individu sera donc récompensé. Qu’arrivera-t-il à tous ceux de la Maison d’Israël qui ont rejeté Jésus et qui le rejettent toujours jusqu’à ce jour ? Malgré cela, ces juifs se présument obligatoirement les enfants du Royaume à cause d’Abraham ! Dans Matthieu 8:12 Jésus leur dit : « Mais que les enfants du royaume seront jetés dans les ténèbres de dehors ; là seront les pleurs et les grincements de dents. » Ils ne seront pas les Élus du Royaume de la Première Résurrection, mais pourront faire partie des nations sous le règne des Élus lorsqu’ils se convertiront à Christ.

Dans Apocalypse 22:12, Jésus nous dit : « Or, voici, je viens bientôt, et j’ai mon salaire avec moi, pour rendre à chacun selon que ses œuvres auront été. » Cette rétribution dont nous parle Jésus, au chapitre 22, n’est pas un salaire ou quelque chose que l’on s’est mérité. Pas du tout ! C’est plutôt un don généreux par Sa grâce, bien au-delà de ce que nous méritons ! Une amplification par milliers de fois, ou même davantage, de ce que nous réalisons présentement par amour pour Lui. Saisissons-nous vraiment l’importance des œuvres de la foi ? Ce ne sont pas des œuvres qui assurent le salut ! Le salut est un don gratuit de Dieu ! Ce sont plutôt des œuvres pour témoigner de notre reconnaissance pour le salut déjà prévu par Dieu. Pas du tout la même chose.

Donc, le fait d’être revêtus de ce fin lin nous indique que chaque individu qui le porte a fait des œuvres de la foi. Voilà pourquoi, au verset 9, l’ange nous dit : « Heureux ceux qui sont appelés au banquet des noces de l’Agneau ! » Quelle joie pour Jean d’entendre ces magnifiques paroles ! Je ne crois pas que l’on puisse réaliser quel honneur ce sera pour nous de faire partie des invités à ce festin de noces ! Sachez que l’invitation à ce banquet fut envoyée aux humains tout au long des siècles. Elle est très bien expliquée dans Matthieu 22, où Jésus nous donne cette parabole du roi qui fit des noces pour son fils. Si vous vous souvenez, il dresse d’abord une première liste d’invités qui refusent de venir. Il s’agit, ici, de la nation d’Israël qui, sauf quelques individus, refusa Son invitation.

« Les noces sont prêtes, » dit le roi, « mais les premiers conviés n’en étaient pas dignes. » Il lance alors une invitation dans le monde, aux païens (gentils) de toutes langues, de toutes couleurs, de toutes races, et la salle de noce fut remplie. Chacun reçut alors un habit de noce indiquant clairement qu’il était au bon endroit. Voilà une nouvelle indication que le Plan de Dieu est dirigé vers l’Église que Christ est venu fonder. Son Plan n’est pas dirigé exclusivement vers Israël physique, mais plutôt vers « Israël de Dieu » (Galates 6:16), un peuple qui deviendra immortel. Le Royaume de Dieu sera également formé de Nations immortelles qui seront dirigées par les Élus de la Première Résurrection. Paul nous confirme ceci quand il explique aux convertis de Corinthe : « Car il faut que ce corps corruptible soit revêtu de l’incorruptibilité, et que ce corps mortel soit revêtu de l’Immortalité » (1 Corinthiens 15:53). Mais pour quelle raison ? Verset 50 : « Or, je dis ceci, frères, nous déclare Paul ; c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le Royaume de Dieu. » Aussi simple que cela !

Donc, aucun humain à l’état physique ne pourra faire partie de ce Royaume éternel, car il faudra naître de nouveau dans l’immortalité afin d’y accéder. Jésus n’aura jamais deux Épouses dans Son Royaume : une céleste (l’Église) et l’autre terrestre (Israël selon la chair). Je déclare ceci même si cela blesse un bon nombre de faux prophètes modernes enfermés dans un système eschatologique faussé et qui préconisent le contraire. Jésus ne sera pas polygame et encore moins adultère, avec deux épouses, une immortelle et une autre physique ! Cette doctrine choquante émane des démons. Il y aura une seule noce de l’Agneau avec une Épouse immortelle qui s’est parée pour cet évènement magistral revêtue d’un fin lin, éclatant et  pur, symbole des œuvres justes des saints.

C’est ce que nous voyons ici, dans Apocalypse 19:8. Jean est tellement ému qu’au verset 10, il nous dit : « Or, je me jetai à ses pieds pour l’adorer ; mais il me dit : Garde-toi de le faire… » Regardez attentivement ce que l’ange déclare, maintenant : « …je suis ton compagnon de service et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. » Il vient de dire exactement ce qui est écrit au sujet des anges dans Hébreux 1:14 : « Ne sont-ils pas tous [les anges] des esprits destinés à servir, et envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ? » … et qui, déjà rendus immortels, feront partie de cette noce !

Si jamais quelqu’un vous dit qu’un ange lui est apparu et qu’il fut ému au point de vouloir l’adorer, demandez-lui si l’ange l’a permis. Si oui, ce n’était pas un ange ! C’était un démon, car nulle part dans les Écritures, vous verrez un ange se laisser adorer. Ici, l’ange dit à Jean : « Garde-toi de le faire ; je suis ton compagnon de service et celui de tes frères… Adore Dieu. » Les Témoins de Jéhovah et ceux du même acabit proclament que Jésus-Christ est l’archange Michael incarné. Sachez, chers amis, que Jésus n’a jamais empêché quiconque de venir L’adorer. Il y a donc une contradiction flagrante dans leur étrange concept d’enseignement de la Bible. Il est défendu à un ange de se laisser adorer, fut-il Michael. Nous le voyons clairement ici avec Jean qui se fait dire « garde-toi de le faire » par l’ange. Adore Dieu ! Mais Jésus, étant la Parole de Dieu Lui-même dans un corps d’homme, était sûrement digne d’adoration, et ce pour l’éternité ! C’est bizarre comme certaines révélations divines sont si simples qu’elles semblent échapper complètement aux grands « exégètes » qui les rejettent simplement à cause de leur manque de complexité. Plus c’est compliqué, plus cela semble plaire aux hommes. La complexité flatte leur orgueil tout en leur donnant du pouvoir pour dominer sur les pauvres brebis qui, selon eux, ne possèdent pas autant de « connaissance » qu’eux !

Regardons maintenant la fin du verset 10 : « …car le témoignage de Jésus, c’est l’esprit de prophétie. » Qu’est-ce que cela veut dire ? Tout au long de Son ministère, Jésus a rendu à Ses disciples un témoignage fidèle du Plan de Dieu pour l’humanité. Avant de mourir, Jésus a fondé Son Église à qui Il a donné comme mission de continuer ce témoignage jusqu’à Son retour. Mais l’Église ne pouvait absolument pas accomplir ce travail gigantesque par ses propres moyens seulement. Jésus le savait. Alors, Il explique à Ses disciples comment ils vont y parvenir. Dans Jean 16:12, Jésus est tout près de Sa mort, mais Il ne cesse de les instruire et Il leur dit : « J’ai encore plusieurs choses à vous dire, mais elles sont encore au-dessus de votre portée. » « J’aimerais tellement vous en dire davantage, » leur dit Jésus, « mais vous ne pourriez pas le supporter. » Regardez, maintenant, ce qu’Il leur déclare au verset 13 : « Mais quand celui-là, l’Esprit de vérité sera venu, il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera point de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et vous annoncera les choses à venir, » c’est-à-dire, les prophéties. Les prophéties sont une partie intégrante de la Parole, et Jésus EST la Parole.

En disant que l’Esprit ne parlera pas de Lui-même, cette déclaration détruit toute allusion au Saint-Esprit comme étant une troisième personne à part égale dans une trinité divine. Quand on discerne les versets dans le Nouveau Testament où le Saint-Esprit parle, il ne s’agit pas d’une autre personne, mais simplement de l’Esprit de Dieu qui s’exprime. Si Dieu est Saint (Lévitique 19:2) et si Dieu est Esprit (Jean 4:24), un enfant de dix ans peut facilement conclure que Dieu est aussi Saint-Esprit. Ça prend bien des « théologiens » pour mêler le monde ! Jésus a déclaré la même chose. « Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui-même les œuvres que je fais » (Jean 14:10). Ceci nous prouve que Jésus, l’homme, était sans équivoque la Parole de Dieu vivant dans la chair humaine, et non une deuxième personne à part égale dans une trinité divine. Voici la preuve biblique : « Et la Parole [de Dieu] a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité » (Jean 1:14).

Jésus nous met en garde d’ailleurs contre tous ceux qui apposent leur propre interprétation sur une prophétie, sans la prouver par la Parole de Dieu. Nous voyons ici que même le Consolateur n’oserait pas faire une chose pareille. L’apôtre Pierre lui-même nous dit qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière (2 Pierre 1:20). Méfiez-vous alors de ceux qui viennent vous déclarer qu’ils ont eu « une vision prophétique » ! Dans Hébreux 1:1, nous lisons ceci : « Dieu ayant autrefois parlé à nos pères, à plusieurs reprises et en diverses manières, par les prophètes, nous a parlé en ces derniers temps par son Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses ; par lequel aussi il a fait le monde. » Donc, la « vision prophétique » s’est terminée avec la Révélation de Jésus dans le livre de l’Apocalypse !

Ne vous laissez pas séduire par ceux qui vous diront qu’ils ont eu le privilège de recevoir « des informations additionnelles » qui ne sont pas déjà proclamées dans l’Apocalypse ou dans toute la Bible ! N’ayez crainte, Jésus n’a rien oublié dans Ses prophéties. Notre Seigneur et Sauveur n’a pas besoin d’un homme pour ajouter quoi que ce soit aux prophéties. Votre Bible est présentement complète ! Malheur à ceux qui tentent d’y ajouter leurs « vérités », pour leur profit personnel. « … que Dieu soit reconnu véritable, et tout homme menteur » (Romains 3:4). De nos jours, un grand nombre de « prophètes » sont apparus soudainement avec des révélations pour ajouter à ce que Dieu aurait vraisemblablement « oublié » sur les évènements des derniers temps. Ceci impressionne énormément le monde, mais ne devrait jamais séduire un Élu véritable de Christ.

« Je proteste, » nous dit Jésus, « à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre que si quelqu’un y ajoute, Dieu fera tomber sur lui les plaies écrites dans ce livre ; 19Et si quelqu’un retranche des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part du livre de vie, et de la sainte cité, et des choses qui sont écrites dans ce livre. » (Apocalypse 22:18-19). Jésus fait directement référence à ceux qui nous prescrivent de produire un gouvernement mondial humain pour remplacer celui que Dieu nous a promis. La prophétie est sacrée pour Dieu ! Malheur à ceux qui se permettent de tordre volontairement Sa Parole ! De grâce, ne pensez pas que cette exhortation fut donnée par Jésus de façon arbitraire, en croyant que personne, au long des siècles, n’aurait osé toucher aux Écritures.

Il y a de grandes possibilités que la version biblique que vous possédez présentement soit appuyée sur des manuscrits frelatés. On les nomme « manuscrits d’Alexandrie », qui ne constituent pas la Parole de Dieu, tout en y ressemblant beaucoup. Il est illogique de croire que Dieu ait éparpillé Sa Parole dans des centaines de versions tellement différentes les unes des autres, tout en voulant amener tous les humains au salut. « La Parole de l’Éternel est éprouvée » (Psaume 18:31). Elle est pure comme l’or pur passé au creuset. Prenez soin d’effectuer des recherches personnelles sérieuses à ce sujet, afin d’obtenir la version du « Texte Reçu », où rien n’est retranché ni ajouté à la Parole de Dieu. « Car Dieu n’est point pour la confusion, mais pour la paix. Comme on le voit dans toutes les Églises des saints » (1 Corinthiens 14:33). Le spécialiste de la confusion est Satan lui-même et ceux qui font son œuvre.

Regardons ce que Jésus nous dit du Consolateur qui nous annoncera les choses à venir. En parlant du Saint-Esprit, Jésus nous dit, dans Jean 16:14 : « C’est lui qui me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera. » Quand Jésus témoignait, Il ne faisait que répéter ce que le Père Lui disait de dire (Jean 12:49-50). Et le Saint-Esprit fait exactement la même chose depuis la Pentecôte qui eut lieu dix jours après l’ascension de Jésus au ciel. Voilà pourquoi, au verset 15, Jésus déclare : « Tout ce que le Père a, est à moi ; c’est pourquoi j’ai dit qu’il [le Saint-Esprit, ou Consolateur] prendra de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera. » C’est ce que le Saint-Esprit a toujours fait avec les disciples de Jésus, tout au long des siècles, en vivant en nous, et il continuera de le faire tout au long de la tribulation, où une foule énorme sera convertie à Jésus, même au risque de leurs vies (Apocalypse 7:9 et 14).

Toutes les prophéties de l’Ancien Testament sur le salut convergent vers l’avènement de Jésus. Dès le début du Nouveau Testament, nous voyons la naissance du Messie qui, par la suite, à l’âge d’environ trente ans, Se met à témoigner ouvertement, exactement comme Son Père le Lui avait prescrit. Avant de nous quitter pour le ciel, Jésus nous a prédit l’avenir, ainsi que Son deuxième avènement en puissant Roi. Tout cela est parfaitement confirmé dans l’Apocalypse, dont Jésus est Lui-même le Révélateur.

Donc, l’esprit ou le but ultime de toute cette prophétie était de rendre un témoignage sur Jésus, Figure centrale de la Bible, et le seul par lequel le salut fut rendu possible. « Et il n’y a de salut en aucun autre ; car sous le ciel il n’y a pas un autre nom, qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12). Que pourrai-je ajouter à ceci pour être plus clair ? Les gens qui spéculent sur l’hypothèse que Jésus n’était pas divin auront toute une surprise, un jour. Ceux qui se cherchent un sauveur autre que Jésus devront un jour comprendre cette vérité, car ils ne réalisent même pas d’où leur viennent ces idées. Comment Jésus, engendré par Dieu le Père Lui-même, par Son Esprit, et en Qui Il a mis Sa Parole, pouvait-Il être autre chose que Dieu Lui-même dans la chair portant le nom de Jésus, qui veut dire Sauveur, Emmanuel, « Dieu avec nous » ? (Matthieu 1:23).

On ne peut pas détruire les Écritures ! Oh, ces gens vous diront : « Satan ne pourra jamais m’avoir. Je connais très bien ma Bible ! » Voilà bien le genre de victimes favorites que Satan recherche. Satan aussi connaît la Bible ! Et il sait surtout comment en tordre les versets ! C’était la séduction et le chemin « dans lesquels vous avez marché autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de cet esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion ; parmi lesquels nous vivions tous autrefois, selon les convoitises de notre chair, accomplissant les désirs de la chair et de nos pensées ; et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres » (Éphésiens 2:2-3). Satan a même tenté de séduire Jésus, mais sans succès, après Son jeûne de quarante jours. Satan n’aime que ceux qui s’enflent de leurs « connaissances » !

Malgré cela, dans les versets 4-5, Paul nous rassure en disant : « Mais Dieu, qui est riche en miséricorde à cause de la grande charité dont il nous a aimés, lorsque nous étions morts dans nos fautes, nous a rendus à la vie ensemble en Christ, (c’est par grâce que vous êtes sauvés). » Revenons à ce festin de noces. Quel privilège ce sera pour nous de voir l’Époux et de faire partie de cette Épouse ! De pouvoir partager toutes les choses intimes avec Jésus dans une fraternité perpétuelle ! De ressentir que nous Lui appartenons vraiment ! Et que Lui-même nous appartient aussi ! Il est pour ainsi dire impossible de décrire la beauté de cette noce afin de la rendre adéquatement réelle dans notre esprit. Les paroles ne suffisent pas. Mais nous avons le droit de rêver ! Et n’ayez pas peur d’y mettre le ballot, car ce sera encore plus beau que votre meilleur rêve

Donc, ce que l’ange nous dit dans Apocalypse 19, à la fin du verset 10, c’est que l’esprit, ou le but ultime de la prophétie, est entièrement orienté sur Jésus comme un témoignage de ce qu’Il a déjà fait dans le passé, mais surtout de ce qu’Il viendra accomplir pour terminer le Plan de Dieu visant à sauver l’humanité entière. Saviez-vous que, si les humains avaient voulu croire cela, tous ces événements des temps de la fin annoncés dans ce livre n’auraient jamais été nécessaires ? Mais, parce qu’ils n’ont pas cru, Jésus S’en vient pour anéantir les conséquences de toute cette incrédulité.

Dans les versets 11 à 16, nous arrivons à l’évènement le plus prophétisé dans la Bible : la descente de Jésus sur la terre en puissance pour détruire les armées du monde entier ! Faisons ici un petit recul afin de nous situer au moment de l’histoire où ceci aura lieu. Lors de la sixième trompette, au chapitre 9, dans les versets 13 à 21, nous avons vu toutes ces armées, au nombre de 200 millions de soldats, mobilisées pour déclencher une guerre si terrible que le tiers des habitants de la terre sera massacré. Ce carnage se fera en très peu de temps par le moyen de tout cet arsenal microbiologique et nucléaire qui sera déversé un peu partout. Néanmoins, par amour pour Ses élus, ces jours seront écourtés par Jésus, sinon aucune personne ne survivrait sur la terre.

À ce stade, j’aimerais vous mettre en garde afin que vous fassiez une nette distinction entre la « Troisième Guerre Mondiale », déjà planifiée par les organisateurs du Nouvel Ordre Mondial, qui sera fort probablement déclenchée au Proche-Orient, et la Bataille d’Armageddon ! La Troisième Guerre Mondiale mettra aux prises des hommes contre des hommes dans une lutte sans merci pour prendre possession de la terre entière par le vainqueur.Tandis que la Bataille d’Armageddon opposera Jésus-Christ et Ses Élus aux restes de ces armées déjà en guerre. Quand ces armées verront des signes dans le ciel donnant l’impression d’une attaque soudaine contre la terre par des extraterrestres, elles cesseront leur combat entre elles et se ligueront ensemble dans la Vallée de Josaphat, près du Mont Méguido afin de combattre contre Christ. Gardez toujours en mémoire que la Troisième Guerre Mondiale arrivera vers la fin de la grande tribulation. Tandis que la Bataille d’Armageddon sera un rassemblement de ce qui restera de toutes ces armées « pour le combat du grand jour du Dieu Tout-Puissant » (Apocalypse 16:14). Ce sera le déversement de la Colère de Dieu contre les armées du monde, au retour de Christ !

Alors, dans Apocalypse 11:15, le septième ange sonnera de la trompette et c’est Jésus qui reviendra en puissance sur des nuées pour prendre possession du royaume du monde entier. Mais au moment de Son apparition, Il enlèvera vers Lui tous les Élus du Royaume dans les airs ! Paul nous explique cela clairement dans 1 Thessaloniciens 4:15 : « Car nous vous déclarons ceci par la parole du Seigneur, que nous les vivants qui serons restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne précéderons point ceux qui sont morts ; 16Car le Seigneur lui-même descendra du ciel, à un signal donné, avec une voix d’archange et au son d’une trompette de Dieu ; et les morts qui sont en Christ ressusciteront premièrement. » Pourquoi ? Parce que ceux qui ne sont pas morts en Christ ressusciteront deuxièmement, c’est-à-dire, après le Millenium !

C’est Jésus Lui-même qui nous le confirme dans Apocalypse 20:5, quand Il déclare : « Mais le reste des morts ne ressuscita point, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. [Parce que] c’est là la première résurrection ! » Puis, qu’arrivera-t-il à ceux qui appartiennent à Christ, mais qui sont encore vivants ? 1 Thessaloniciens 4:17 : « Ensuite, nous les vivants qui serons restés, nous serons enlevés avec eux [en même temps] sur des nuées, à la rencontre du Seigneur, dans les airs, » où Il nous attendra pour la noce ! « …et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur, » Dans Apocalypse 20:6, Jésus nous dit : « Heureux et saint celui qui a part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et régneront avec lui mille ans. » La seconde mort n’aura aucun pouvoir sur eux, car ils seront immortels.

Mais comment allons-nous faire pour monter dans les airs ? C’est encore Paul qui nous explique ce mystère. 1 Corinthiens 15:51 : « Voici, je vous dis un mystère… » Mais un mystère expliqué n’est plus un mystère. Paul nous dit : « Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous changés, 52En un moment, en un clin d’œil [quand ?] à la dernière trompette [la septième, au retour de Jésus] car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles [immortels] et nous serons changés, » immortels, pour devenir comme eux. Pourquoi serons-nous changés ? « C’est que la chair et le sang ne peuvent point hériter le Royaume de Dieu, et la corruption n’hérite point l’incorruptibilité » (1 Corinthiens 15:50). C’est ainsi qu’avec un corps glorieux comme celui de Jésus, nous pourrons monter dans les airs à la rencontre du Seigneur pour ce magnifique festin, et pour recevoir notre héritage aussi.

Pendant ce merveilleux festin, sept anges commencent à déverser les coupes de la colère de Dieu sur la terre. Tous les habitants de la terre frémissent, croyant que la terre est vraiment attaquée par des puissances extraterrestres, et ils auront raison de le croire ! Sauf qu’ils n’auront pas affaire à de petits hommes verts ou gris, mais à la Colère de Dieu ! Allons voir Apocalypse 16:12. Dans ce verset, quand le sixième ange déverse sa coupe, même ce qui reste des armées se mobilise soudainement comme des alliés afin de combattre ensemble contre ces intrus qu’ils voient venir du ciel. La rumeur se répand rapidement que des Extraterrestres vont atterrir près de Jérusalem. Mais d’où leur viennent ces rumeurs ? Verset 14 : « Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, qui vont vers les rois de la terre et du monde entier, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant. » Et ce rassemblement va se faire où ? Verset 16 : « Et on les rassembla dans le lieu qui s’appelle en hébreu Armageddon (montagne de la déroute). » En plein où Jésus veut les avoir !

Revenons dans Apocalypse 19:11. Alors que les armées sont en position de combat, Jean nous dit : « Je vis ensuite le ciel ouvert, et voici un cheval blanc… » Essayez d’imaginer ce qui se passera dans la tête de tous ces soldats. « Voici les Extraterrestres ! » « …et celui qui était monté dessus, s’appelait le fidèle et le véritable, qui juge et qui combat avec justice. 12Ses yeux étaient comme une flamme de feu ; il avait sur la tête plusieurs diadèmes. Il avait un nom écrit que personne ne connaît que lui-même. » Il s’appelle fidèle et véritable. Impossible que ce soit un imposteur ! C’est Jésus, le Seul qui peut juger avec justice et combattre avec cette même justice. Ses yeux sont comme une flamme de feu : Il S’en vient pour faire la guerre !

Il a plusieurs diadèmes qui L’identifient comme le Roi des rois. Tout mal sera exposé et mis à nu. Fini les drogues qui ont détruit tant de cerveaux. Fini les crimes comme les meurtres, les viols, les fraudes monumentales, la violence conjugale contre les faibles sans défense, les vols de toutes sortes et j’en passe. Même la haine entre les nations cessera, car Jésus mettra fin à ses causes. Les guerres cesseront parce qu’il n’y aura plus d’armées. L’amour entre les humains sera inculqué et deviendra la loi universelle dans Son Gouvernement. Ceux qui voudront dévier de cette loi universelle seront corrigés et instruits dans le droit chemin.

Ce nom qu’Il porte sur Lui, et que Lui seul connaît, représente un nouveau rôle, c’est-à-dire, Son nom nouveau qui nous liera intimement avec Lui dans un projet magistral qui se prolongera sur l’éternité ! Un rôle où Son omniscience et Son omnipotence seront partagées avec nous. Tout au long des siècles, nous allons découvrir continuellement de nouveaux aspects attachés à ce rôle dans l’embellissement de toutes ces galaxies qui forment l’univers que Dieu a créé pour Ses enfants, et cela se poursuivra durant l’éternité. Simplement méditer sur ces admirables choses devrait être une énorme source de joie pour le chrétien !

Au verset 13, on voit qu’ « Il était vêtu d’un manteau teint de sang, et son nom s’appelle, la parole de dieu. » Certains érudits de la Bible prétendent que Son vêtement teint de sang symbolise le sacrifice de Jésus sur la croix. Pourtant, il y a un passage dans les Saintes Écritures qui nous indique qu’il sera question de quelque chose de bien différent. Allons voir un merveilleux passage dans Ésaïe 63. Nous avons ici un dialogue remarquable dans lequel le prophète Ésaïe s’entretient avec le Guerrier Messie. Dans cette vision prophétique, Ésaïe est debout, à Jérusalem, et regarde au sud, vers Édom. Il voit soudainement la venue triomphale de Jésus représenté par ce grand Guerrier avec Son vêtement taché de sang.

Au verset 1, Ésaïe Lui dit : « Qui est celui-ci qui vient d’Édom, en vêtements rouges, qui vient de Botsra avec des habits éclatants, portant la tête haute, dans la plénitude de sa force ? » Jésus lui répond : « C’est moi, qui parle avec justice, tout-puissant pour sauver. » Ésaïe Lui demande : « 2Pourquoi tes vêtements sont-ils rouges, et tes habits comme ceux de l’homme qui foule dans la cuve ? » Jésus lui répond : « 3J’ai été seul à fouler au pressoir, et parmi les peuples personne n’était avec moi. Et je les ai foulés dans ma colère, je les ai écrasés dans mon courroux : leur sang a rejailli sur mes habits, et j’ai souillé tous mes vêtements. » C’est ce que nous voyons dans le 19e chapitre de l’Apocalypse où Jésus S’en vient pour écraser ce qui reste de ces armées dans la Vallée de Josaphat, en forme de cuve, près du Mont Méguido.

Revenons dans Apocalypse 19, au verset 14. Jésus, la Parole de Dieu, S’en vient : « Les armées qui sont dans le ciel, vêtues de fin lin blanc et pur, le suivaient sur des chevaux blancs. 15Il sortait de sa bouche une épée tranchante pour frapper les nations, car il les gouvernera avec un sceptre de fer, et il foulera la cuve du vin de sa colère et de l’indignation du Dieu Tout-Puissant. » Donc, Jésus S’en vient en Guerrier vainqueur pour anéantir ces armées, prêtes à combattre contre Lui.

Vous souvenez-vous du jour de la Pentecôte, dans Actes 2, quand la Parole de Dieu avait frappé environ 3 000 personnes qui, tout émues, ont demandé à Pierre ce qu’elles devaient faire ? Vous savez, quand le cœur est pur, la Parole de Dieu peut transformer une personne au-delà de toute espérance humaine vers le salut. Tandis que dans ce passage du chapitre 19 d’Apocalypse, cette épée, qui symbolise la Parole de Dieu, devra corriger, car ceux qui sont rassemblés devant Jésus, à Armageddon, n’ont pas le cœur pur.

Dans Apocalypse 17:14, regardons ensemble ce qui est écrit au sujet de ces armées : « Ils combattront contre l’Agneau, mais l’Agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs, et le Roi des rois ; et ceux qui sont avec lui sont les appelés, les élus et les fidèles. » À la vue de cette invasion par les « extra-terrestres », les armées déploieront sûrement tout ce qu’elles possèderont comme puissance militaire pour tenter d’anéantir cet ennemi. Mais tout cet armement ultra moderne s’avérera complètement inefficace contre Christ et Son armée. Ces armées découvriront que la dimension divine rend l’armée de Christ intouchable, inattaquable et surtout inaltérable. Elles verront l’incontestable futilité de ce qu’elles croyaient être leur pouvoir.

Au verset 16 d’Apocalypse 19, Jésus affiche Ses vraies couleurs : « Et sur son manteau, et sur sa cuisse, il portait ce nom écrit : roi des rois, et seigneur des seigneurs. » Ce nom est directement relié à Sa Royauté, car Il va régner sur toutes les nations avec un sceptre de fer. Mais avant de régner, Il devra régler le compte de ces armées, opposées à Sa venue. Allons voir comment cela se fera, au verset 17 : « Je vis un ange qui se tenait dans le soleil, et qui cria d’une voix forte à tous les oiseaux qui volaient par le ciel : Venez, et assemblez-vous pour le festin du grand Dieu ; 18Pour manger la chair des rois, la chair des capitaines, la chair des puissants, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, et la chair de tous, libres et esclaves, petits et grands. » Pas du tout le même festin auquel nous serons invités !

Jésus avait déjà prédit cette destruction des armées à Ses disciples. En parlant de l’enlèvement des Élus lors de Son retour, Jésus leur expliqua qu’au plus fort de la guerre : « de deux personnes qui seront dans un même lit, une sera prise et l’autre laissée. De deux femmes qui moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée. De deux personnes qui seront aux champs ; l’une sera prise et l’autre laissée. » (Luc 17:34-36). Les disciples lui demandèrent : « Où sera-ce, Seigneur ? » Mais Jésus ne leur a pas dit où tout ceci aurait lieu. Il leur a plutôt donné une courte description sur la façon que tout se terminerait, avec la destruction de toutes ces armées, grandes responsables de cette catastrophe finale épouvantable. Jésus leur déclare simplement que les oiseaux du ciel viendront se gaver de leur chair. Regardons ensemble ce que Jésus leur a déclaré, au verset 37 : « Où sera le corps mort, là s’assembleront les aigles ». Cette petite déclaration de Jésus demeure toujours un mystère pour plusieurs érudits de la Bible. Continuons maintenant avec la révélation de Jésus à Jean.

Apocalypse 19 :19 : « Et je vis la bête et les rois de la terre et leurs armées, assemblées pour faire la guerre à celui qui était monté sur le cheval, et à son armée. » Pauvres petits individus, ayant toujours l’espoir de vaincre. À ce stade, Jésus décide que le temps est venu d’agir. Verset 20 : « Mais la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui devant elle avait fait des prodiges, par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête, et qui avaient adoré son image ; tous deux furent jetés vifs dans l’étang de feu brûlant, dans le soufre. » Allons voir cet événement décrit avec plus de détails dans Ésaïe 30:31 :

« Car à la voix de l’Éternel, Assur tremblera. Il le frappera de sa verge ; 32Et partout où passera la verge que Dieu lui destine, et qu’il fera tomber sur lui, on entendra les tambourins et les harpes ; il combattra contre lui à main levée. » Et les armées seront là, bouche bée, à regarder tout cela, impuissantes à lui venir en aide. Verset 33 : « Car dès longtemps il est réservé pour Topheth, et Topheth est préparé pour le roi [l’Antichrist]. On a fait son bûcher, profond et large, avec du feu, du bois en abondance ; le souffle de l’Éternel, comme un torrent de soufre, va l’embraser. » Topheth se situe dans la vallée des enfants de Hinnom (littéralement Armageddon), au sud-est de Jérusalem. C’est un lieu souillé par des sacrifices au dieu Moloc à qui les païens sacrifiaient leurs enfants en les jetant dans le feu.  

Mais qu’est-ce qui arrive aux armées ? Regardons Apocalypse 19:21 : « Et tout le reste fut tué par l’épée qui sortait de la bouche de celui qui était monté sur le cheval ; et tous les oiseaux furent rassasiés de leur chair. » Que veut dire ce symbolisme : « tué par l’épée qui sortait de la bouche » afin que ces oiseaux charognards se mettent presque immédiatement à les manger ? Encore une fois, il faut retourner dans l’Ancien Testament pour avoir notre réponse. Allons voir Zacharie 14 :

« 1Voici, un jour vient pour l’Éternel, où tes dépouilles seront partagées au milieu de toi.

2J’assemblerai toutes les nations à Jérusalem pour lui faire la guerre ; et la ville sera prise ; les maisons seront pillées, les femmes violées, et la moitié de la ville s’en ira en captivité. Mais le reste du peuple ne sera pas retranché de la ville.

3Et l’Éternel sortira et combattra contre les nations, comme il combattit au jour de la bataille.

4Ses pieds se poseront, en ce jour-là, sur la montagne des Oliviers qui est en face de Jérusalem, à l’orient, et la montagne des Oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, et il s’y fera une très grande vallée ; et la moitié de la montagne se retirera vers l’Aquilon, et l’autre moitié vers le midi. [Ceci fait sûrement allusion à l’énorme tremblement de terre qui agira sur la grande faille terrestre déjà mentionnée dans un message précédent].

5Et vous fuirez dans la vallée de mes montagnes ; car la vallée des montagnes atteindra jusqu’à Atsal ; vous fuirez, comme vous vous enfuîtes devant le tremblement de terre, aux jours d’Ozias, roi de Juda. Alors l’Éternel, mon Dieu, viendra, et tous les saints seront avec toi.

6Et en ce jour-là, il n’y aura pas de lumière, mais les lumières précieuses se retireront  [vers Jésus dans la nuée lors de la Première Résurrection].

7Ce sera un jour unique, connu de l’Éternel ; il ne sera ni jour, ni nuit, mais sur le soir il y aura de la lumière.

8En ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, une moitié vers la mer d’Orient et l’autre moitié vers la mer d’Occident ; et ce sera en été comme en hiver.

9L’Éternel sera roi de toute la terre ; en ce jour-là, l’Éternel sera seul, et son nom seul ».

Les versets 1 à 9 nous confirment le rassemblement des armées pour attaquer Jérusalem. Au verset 3, nous lisons que l’Éternel paraîtra et combattra contre ces nations. À la fin du verset 5, nous pouvons lire que l’Éternel viendra et tous Ses saints avec Lui ! Exactement comme au chapitre 19 d’Apocalypse ! Notez s’il vous plaît, au verset 6, l’expression « les lumières précieuses se retireront ». Ceci est une référence directe aux serviteurs de Dieu, que Jésus appelait « la lumière du monde » (Matthieu 5:14). Cette journée sera vraiment une journée de ténèbres sur la terre, car tous les Élus, « les lumières  précieuses », quitteront la terre pour rejoindre Christ, faisant partie de Son armée. Voici maintenant ce qui arrivera aux armées de la terre.

Zacharie 14

12Et voici quelle sera la plaie dont l’Éternel frappera tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem : il fera tomber leur chair en pourriture pendant qu’ils seront debout sur leurs pieds, leurs yeux se fondront dans leur orbite, et leur langue se fondra dans leur bouche.

Nous voyons ici l’effet de Son « épée qui frappera les armées ». Et, au début du verset 15, « la même plaie sera sur les chevaux, sur les mulets, sur les chameaux, sur les ânes et sur toutes les bêtes qui seront dans ces camps-là, une plaie pareille à l’autre. » Tout ceci, mes chers amis, sans tirer un seul coup de pistolet ! Jésus n’aura qu’à prononcer la sentence et les corps de ces humains se mettront à pourrir alors qu’ils seront encore debout. Le « cancer » le plus virulent et rapide de toute l’histoire humaine.  C’est ainsi que tous ces oiseaux pourront immédiatement se rassasier. Vous voyez comme la Parole de Dieu est toute puissante !

Mais nous savons que Jésus S’en vient pour régner sur toutes les nations de la terre. Le mot régner, ici, a une connotation toute différente de ce que nous voyons chez ceux qui « règnent » dans le monde, surtout dans les dictatures où tout est dirigé par la force et la brutalité. Jésus S’en vient pour régner comme un Berger aimant. Il revient pour diriger tous les survivants de la terre, en prenant possession de tous les royaumes du monde. Et, au risque de blesser nos politiciens, cela ne se fera pas par des élections… !

C’est Jésus Lui-même qui placera chaque individu à son poste. Tous seront parfaitement qualifiés à cause de leur préparation antérieure, en utilisant les dons et les talents que Dieu nous a accordés. Alors, laissez-moi vous assurer, sans aucune crainte de me tromper, que chaque Élu va honorer sa besogne ! Jésus aura une autorité suprême sur tout, mais elle sera exercée avec une justice parfaite, car elle sera fondée sur le standard divin, pour le plus grand bien de tous les individus. Plus jamais question de dirigeants qui agissent par intérêts personnels, car les dirigeants divins n’auront plus de besoins pervers inassouvis. Ils seront infiniment comblés et agiront avec honnêteté, compassion et amour pour le bien-être des autres.

Cette manifestation dans leur comportement sera la conséquence d’avoir simplement mis en pratique le principe suivant, commandé par Jésus, durant leur période d’entraînement. « C’est à ceci que tous reconnaîtront que vous êtes Mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jean 13:35). Ce standard ne sera jamais diminué ou délayé, comme les hommes l’ont toujours fait avec leurs lois, très souvent pour accommoder des amis. L’humanité entrera enfin dans une période de mille années de paix où la justice divine régnera sur toute la terre.

N’allez surtout pas croire que le péché disparaîtra soudainement du cœur des humains, car il sera constamment ancré dans leur nature. Le péché et les pécheurs seront encore présents, avec la différence toutefois, qu’ils ne pourront nullement bouleverser le système de Dieu comme cela se fait dans le monde actuel. D’ailleurs, durant le Millenium, les gens ne subiront aucunement l’influence du Diable et de ses démons, car elle leur sera enlevée durant mille ans. La verge de correction sera toutefois et Jésus aura pleine autorité sur elle. La nature de l’homme devra changer pour plaire à Dieu, et non la nature de Dieu pour plaire aux hommes ! Toutes les preuves seront disponibles pour enseigner toutes les nations dans le droit chemin leur confirmant que le système des hommes avait lamentablement échoué.

Quand on y pense sérieusement, il est quasiment incroyable d’imaginer que toutes ces armées seront séduites au point de croire qu’il s’agira d’une attaque d’Extraterrestres. Tellement séduites qu’elles seront même prêtes à se mesurer à Jésus Lui-même ! Mais comment pourront-il arriver à croire un tel mensonge ? Sachez, mes chers amis, que le monde est déjà très subtilement préparé à cet événement depuis bon nombre d’années, avec tous ces films sur les Extraterrestres, comme Rencontre d’un troisième type ou La guerre des étoiles, sans négliger toutes ces autres séries cultes télévisées comme X-Files et Au-delà du réel, destinées à laver le cerveau des cinéphiles et téléspectateurs, où l’on ne voit que mensonges et violence, accompagnés de cris à n’en plus finir. Ajoutez à ceci les différents jeux de Nintendo violents et le tour est joué.

Satan, redoutant au plus haut point le retour de Christ dans Sa gloire, a inspiré une multitude d’auteurs de science-fiction afin d’élaborer des théories faisant croire à une invasion future d’êtres intelligents venus de l’espace, et que nos armées pourraient vaincre avec notre technologie, nos lasers et nos armes nucléaires. Remarquez la fascination qu’exercent les récits de science-fiction sur la population en général. Même si les gens en font des cauchemars, ils en demandent toujours plus. Ceci n’est pas dû au pur hasard. Cette « conspiration » fictionnelle ne vise que le moment du retour de Jésus-Christ, dans le but exclusif de préparer les armées de la terre et à conditionner l’esprit de ces soldats vers une attaque contre leur Créateur ! Quelle ignorance tragique ! Et n’oublions surtout pas ces démons qui feront des prodiges pour attirer les armées vers Jérusalem.

Tout au long des siècles, les armées ont toujours été formées avec la jeunesse dans la fleur de l’âge. La même chose se produira dans les temps de la fin. On parle donc d’une tranche de la société pleine de vigueur, subtilement influencée par toutes les idées sataniques qui seront subrepticement injectées dans leur esprit. Il ne sera pas étonnant, alors, de voir ces armées rassemblées pour faire la guerre à Jésus. Malheureusement, elles vont vite découvrir que ce ne sera pas un combat d’égal à égal, car une seule Parole de Sa bouche, comme nous l’avons vu dans Zacharie 14, et… fini les armées ! Fini la guerre ! Fini les Nintendo, les combats virtuels X-Box, et fini les ennemis de Christ !

Dans le prochain message, nous verrons ce qui va arriver à l’instigateur de tous ces malheurs encourus au fil des siècles. Nous verrons son pouvoir complètement anéanti, afin de préparer les survivants de cette grande et terrible tribulation à mille années de paix et de bonheur. Rappelons-nous toujours que le but unique de toutes les prophéties est de rendre un témoignage sur Jésus qui en est la Figure centrale. Jésus est le seul chemin, choisi par Dieu, par lequel tout humain peut se diriger vers la vie éternelle.

Pierre nous le confirme quand il déclare, dans Actes 4:12 : « Et il n’y a de salut en aucun autre ; car, sous le ciel, il n’y a pas un autre nom qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Aucun autre nom, ou aucun autre système. Je vous dis ces choses pour vous mettre en garde, mes chers amis, car il existe des religions orientales, la scientologie, le Nouvel Âge et toutes sortes de cultes où l’on enseigne qu’une personne peut se sauver elle-même en devenant « une » avec l’univers. Ces groupes enseignent comment découvrir, par la science ou par la méditation transcendantale, une puissance sans limite que chaque individu, d’après eux, possède déjà intérieurement. Et comment on peut aller puiser dans cette puissance, non pour découvrir Dieu, mais plutôt pour devenir dieu.

Plusieurs centaines de millions de personnes ont déjà été séduites par de tels raisonnements. S’il vous plaît, ne tombez pas dans ce panneau. Pourquoi ? Parce que, peu importe ce que tous ces gens pensent, le vrai test de foi, pour chaque humain, demeurera toujours : « Que fait-on de Jésus ? Où est Sa place, dans toute cette histoire ? » Car le Nouveau Testament nous confirme, à maintes reprises, que Jésus est venu pour nous faire découvrir le seul chemin pour parvenir à l’immortalité. Ce seul et unique chemin, c’est Jésus ! Et pour nous offrir et nous ouvrir ce chemin, Jésus a fait deux choses : d’abord, Il a versé Son sang, en donnant Sa vie pour effacer nos péchés ; ensuite, Il est ressuscité pour nous montrer de quelle façon cette immortalité nous sera aussi disponible : par une résurrection, et seulement par une résurrection ! « Et si l’Esprit de Celui qui a ressuscité Jésus des morts, habite en vous, Celui [Dieu] qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie [immortalité] à vos corps mortels, par Son Esprit qui habite en vous » (Romains 8:11).

Pas par une « réincarnation » ! Ce mot n’existe pas dans la Bible ! Aucune méditation transcendantale, aucune science, ni aucune puissance, ou force intérieure chez l’individu ne pourra accomplir cela. Toutes ces « doctrines » découlent du concept que l’immortalité par la réincarnation peut se gagner par les « œuvres de la chair », ce qui en bout de ligne ne diffère guère du « salut par les œuvres » prêché aussi par l’Église catholique. Aucun de ces déploiements de spiritualité ou de ces pratiques « religieuses » ne pourra leur procurer l’immortalité. Ceux qui le croient et qui l’enseignent seront un jour très déçus quand ils seront confrontés à la réalité. Toute religion qui prétend vouloir aider l’homme à parvenir au salut, devra inévitablement affronter cette vérité incontournable que Jésus est le seul but pour lequel la vie humaine existe !

La vie n’a aucun sens si elle ne se vit pas en Lui, et que Jésus ne vit pas en nous. Ceux qui ne connaissent pas Dieu ne vivent pas… ils existent, ils survivent ! Ils cherchent vainement le bonheur dans le matériel pour ne récolter, trop souvent, que le désespoir. L’augmentation continuelle du taux de suicide n’est pas une coïncidence. Toute action produit une réaction. C’est une loi inviolable. Donc, quand les actions ne sont pas altruistes, des résultats néfastes se manifestent inévitablement dans les conséquences. Pourtant, les Écritures nous confirment que l’espoir de ce monde brisé repose uniquement sur l’avènement de Jésus dans la gloire, car Lui seul possède la solution qui apportera la paix et le bonheur sur cette terre.

D’ailleurs, le processus est déjà commencé. On le voit se refléter dans le comportement de ceux qui se sont vraiment laissés toucher par Jésus. Ceux qui ont volontairement donné leur vie à Jésus, et qui ont accepté ce merveilleux salut, gratuitement offert par Lui. La bonne nouvelle, c’est que ce processus va se poursuivre jusqu’au moment où le cœur de chaque humain qui est né sur cette terre sera touché. Ce travail extraordinaire sera confié par Jésus à Ses prémices, c’est-à-dire les Élus de la Première Résurrection. Et c’est ainsi que Dieu accomplira le but pour lequel Il a créé les humains, à Son image et à Sa ressemblance !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tagués avec : , , , , , , , , ,