D.024 – Mille années de paix

image_pdfimage_print

 

Apocalypse 20:1-9

Par Joseph Sakala

Il y a plus de cent ans, Victor Hugo a déclaré ceci : « À la fin du vingtième siècle, la guerre ne sera plus, l’échafaud non plus ; la haine entre les hommes cessera, les frontières entre les pays disparaîtront et les dogmes religieux mourront, mais l’homme vivra, car il possédera quelque chose au-delà de tout ça : un grand pays qui s’étendra sur la terre entière et un espoir qui englobera l’univers ». Ce rêve de Victor Hugo ne s’est pas accompli à la fin du vingtième siècle. Mais selon sa déclaration, nous avons l’impression que M. Hugo croyait au Millenium. En réalité, Victor Hugo ne rêvait pas du Millenium de Dieu. Hugo était reconnu comme franc-maçon, car son nom apparaît sur la liste des membres célèbres de la plupart des sites maçonniques de cette société secrète, au même titre qu’Alexandre Dumas et Honoré de Balzac. Ce dont rêvait Hugo, c’était l’établissement d’un règne de mille années par les hommes, sous le Nouvel Ordre Mondial.

C’est un espoir qui brûle dans le cœur des hommes depuis bon nombre de siècles ; un rêve que ce jour viendra établir un âge d’or, une utopie sur cette terre. Une époque de paix ininterrompue remplie d’une prospérité extrêmement abondante et sans fin. Au cours de toute l’histoire, ce temps a souvent été promis par les politiciens à leurs électeurs, mais sans qu’ils ne soient jamais capables de leur livrer la marchandise. Un temps qui, même avec la technologie d’aujourd’hui, est irréalisable par les hommes, mais qui sera certainement réalité un jour. Pas par les hommes, toutefois, mais plutôt par le Témoin fidèle qui nous a prophétisé que Lui le réalisera. Plus nous étudions ce livre de l’Apocalypse, plus nous ressentons cette assurance que ce merveilleux rêve est probablement à quelques années à peine de nos portes.

Dans le message précédent, nous avons vu l’arrivée triomphale de Jésus venant réclamer le royaume de la terre entière de l’emprise du diable, et mettre ainsi fin au règne de Satan et ses démons sur la race humaine. Jésus viendra pour établir le Royaume de Dieu pour l’éternité. Il accomplira ainsi les promesses faites par Dieu à Abraham et à David : d’abord que toutes les nations seront bénies au travers d’Abraham et que David sera roi sur Israël. Cette magnifique promesse commencera à se réaliser dès le début du Millénium, où les Élus de Dieu (immortels) régneront sur les nations que formeront les survivants (mortels) de la grande tribulation.

Avant de poursuivre notre étude, il faut comprendre qu’il n’y a pas de période d’intervalle entre le chapitre 19 et le chapitre 20, dans l’Apocalypse. Quand Jésus détruit les armées, au chapitre 19, l’action se poursuit sans interruption au chapitre 20.

Allons voir Apocalypse 20:1 : « Après cela, je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clé de l’abîme, et une grande chaîne en sa main ; 2Et il saisit le dragon, l’ancien serpent, qui est le diable et Satan, et le lia pour mille ans. 3Et il le jeta dans l’abîme, il l’y enferma, et mit un sceau sur lui, afin qu’il ne séduisit plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. » Nous voyons l’expression « mille ans » utilisée deux fois dans ce seul passage, et cette expression est utilisée pas moins de six fois dans ce chapitre. Il est littéralement question d’une période de mille années de paix qui sera assurée par Jésus et durant laquelle une multitude de prophéties de l’Ancien Testament s’accompliront.

Saviez-vous qu’il y a des groupes religieux qui, à l’heure actuelle, croient et prêchent que Jésus est déjà revenu sur terre, et que nous sommes présentement dans le Millenium depuis un bon bout de temps ? Ces gens prétendent que Satan est déjà attaché et impuissant depuis le sacrifice de la croix. Laissez-moi vous déclarer que si Satan est déjà attaché, il a une fichue de longue chaîne, parce qu’il n’a jamais cessé de faire des ravages partout ! Si Satan a été attaché lors de la crucifixion de Jésus (l’an 33 selon l’Église catholique), il aurait donc été détaché autour de l’an 1033, et la Deuxième Résurrection aurait eu lieu peu après. Historiquement parlant, puisque nous sommes déjà en 2009, tous ces événements auraient sûrement été longuement documentés dans les comptes-rendus de toutes les Églises chrétiennes.

Pourtant, rien de tel ne fut rédigé, sauf dans les bouquins de ces vendeurs de « vérité ». La théorie de ces faux prophètes est donc non seulement illogique, mais complètement satanique. Ce qui est malheureux, c’est que Satan a tellement bien réussi sa déception, qu’il a fait croire au monde occidental qu’il n’existait pas. Alors tous les malheurs qui arrivent aux gens sont automatiquement attribués à Dieu, comme si Dieu pouvait prendre plaisir à faire souffrir Sa création. Pourtant cette folie persiste dans l’esprit de plusieurs nations qui s’entretuent continuellement au nom de Dieu ! Ces nations sont tellement aveuglées par le « dieu de ce siècle », que leurs soldats assistent à des cérémonies religieuses afin que Dieu bénisse le massacre qu’ils veulent infliger à leurs adversaires.

Dans 2 Corinthiens 4:4, Paul nous dit que Satan est présentement le dieu de ce siècle qui aveugle l’intelligence des incrédules afin de les empêcher de voir briller la splendeur de l’évangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu Lui-même. Voilà la vérité face à laquelle ces incrédules ont l’intelligence vraiment aveuglée. Par Son sacrifice sur la croix, Jésus n’a pas lié Satan. Il a vaincu le monde sous l’influence du diable et par le fait même Il a aussi vaincu Satan complètement. Jésus a aussi dépouillé les dominations et les autorités, c’est-à-dire, toute la hiérarchie démoniaque, et les a livrés publiquement en spectacle, en triomphant également sur elles à la croix (Colossiens 2:15).

Ce passage, cependant, fait appel à la foi des convertis. Satan en effet, est vraiment dépouillé de sa puissance, mais seulement pour ceux qui mettent leur foi entièrement en Jésus. L’apôtre Jacques nous le confirme quand il déclare : « Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable, et il s’enfuira loin de vous » (Jacques 4:7). Jacques nous dit que si nous agissons ainsi, la puissance de Satan ne pourra plus nous contrôler, car c’est le Saint-Esprit qui combattra pour nous. Alors, cela ne s’applique qu’à ceux qui ont le Saint-Esprit ! Par sa seule nature humaine, une personne ne peut pas résister à Satan. Elle ne peut même pas obéir à Dieu. « Parce que l’affection de la chair est inimitié [en rébellion] contre Dieu ; car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu ; et en effet, elle ne le peut [pas] » (Romains 8:7). Ce miracle consistant à obéir à Dieu ne peut s’accomplir que par le Saint-Esprit en nous. « Car c’est Dieu qui produit en vous et le vouloir et le faire selon Son plaisir » (Philippiens 2:13).

Donc, pour le moment, ce dépouillement de Satan et de ses démons par le sacrifice de la croix n’aide pas ceux qui ne veulent pas croire en Jésus. Pour ces incrédules, le dieu de ce siècle (Satan), continue d’aveugler leur intelligence, les empêchant de voir briller la splendeur de l’Évangile de la gloire de Christ. Et Satan emploie cette puissance d’aveuglement avec beaucoup d’efficacité par la manipulation. Il a toujours utilisé des hommes cupides en les inspirant à tordre la Parole de Dieu pour leurs propres gains. Et, au long des siècles, ces hommes déguisés en ministres de Jésus ont causé des dommages épouvantables dans l’esprit des humains.

Cela n’a rien de nouveau, il existait déjà de ces hommes au premier siècle qui faisaient beaucoup de ravages dans l’Église. Allons voir comment Paul dénonce ces « tordeurs de versets » qui ravageaient l’Église de Corinthe : « Car de tels hommes sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, qui se déguisent en apôtres de Christ. 14Et cela n’est pas étonnant, car Satan lui-même se déguise en ange de lumière. 15Il n’est donc pas surprenant que ces ministres se déguisent aussi en ministres de justice » (2 Corinthiens 11:13-15). Vous savez, l’habit ne fait pas le moine, il ne fait que le couvrir. De grâce, ne prenez pas pour argent comptant tout ce qui est enseigné par ces ouvriers charismatiques. « Gardez-vous des faux prophètes [ministres], qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au-dedans sont des loups ravissants » (Matthieu 7:15). Vérifiez toutes choses afin de vous assurer que ce qui vous est enseigné correspond vraiment aux Saintes Écritures. Sinon, jetez tout cela à la poubelle !

Ne craignez surtout pas ces ministres, qui n’ont aucune autorité venant de Dieu. Ils peuvent peut-être vous faire des menaces vides, qui demeureront toujours sans suites, car les véritables ministres de Dieu ne menacent personne ! Ils prêchent la Parole de Dieu et vous laissent libres, sachant que c’est Dieu qui ouvre l’esprit à la compréhension de la vérité, et qui dirige l’individu à faire Sa volonté. Même les Éphésiens, qui avaient perdu leur premier amour, ont continué à éprouver ces faux prêcheurs qui se disaient apôtres et les ont trouvés menteurs ! Jésus les félicite pour leur travail, dans Apocalypse 2:2. Paul nous déclare : « …mais leur fin [de ces trompeurs] sera selon leurs œuvres » (2 Corinthiens 11:15).

Voilà pourquoi l’apôtre Pierre, dans 1 Pierre 5:8, nous dit : « …veillez ; car le diable, votre ennemi, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il pourra dévorer. 9Résistez-lui, étant fermes dans la foi… » Pierre ressent le besoin de nous mettre en garde contre la puissance toujours présente de Satan et ses ministres. Mais c’est une puissance à laquelle nous pouvons résister par la foi en Jésus. Cette sorte de foi n’existe pas dans le monde. Donc, Satan se promène pour le moment, de succès en succès, dans son plan diabolique de destruction. Un plan qu’il poursuivra sans relâche même si son temps se fait court, et que Jésus Lui-même viendra mettre un terme à ses activités.

Revenons maintenant dans Apocalypse 20:1-3 où nous voyons Satan qui sera lié par cet ange puissant. Regardons la différence, ici, avec ceux qui voudraient nous faire conjecturer que le Millenium est déjà commencé et en marche. Premièrement, cet événement n’arrive pas à la croix, mais suit le retour de Jésus et la destruction des armées à Armageddon. Il est donc directement lié à Son avènement, car il n’y a pas de rupture dans le déroulement de l’histoire entre les chapitres 19 et 20. L’histoire continue !

Deuxièmement, vous remarquerez que Satan n’est pas lié par Jésus. Il utilise un ange avec une grande chaîne. Même si le nom de cet ange n’est pas écrit, il est fort possible que ce sera l’archange Michael, le guerrier de Dieu. Son nom même est rempli de puissance, car Michael veut dire « un comme Dieu ». C’est cet archange que Dieu a utilisé : « Alors qu’il y eut un combat dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon ; et le dragon combattait avec ses anges. Et ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne se retrouva plus dans le ciel. Et le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit tout le monde, fut précipité sur la terre, et ses anges [démons, maintenant], furent précipités avec lui » (Apocalypse 12:7-9). Qui de mieux qualifié que Michel pour venir lier Satan et le dépouiller de tout son pouvoir.

Troisièmement, l’ange ne fait pas que lier Satan, il le jette également dans l’abîme et il ferme et scelle l’entrée au-dessus de lui. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais Jésus emploie quatre symboles ici pour nous décrire exactement ce qui va se passer. Le premier symbole, « la chaîne qui lie Satan », nous dévoile une restriction totale dans toutes ses activités. Ce n’est pas une vraie chaîne ! Ce qui importe, c’est ce qu’elle symbolise. Satan est un esprit et il n’est pas possible d’attacher un esprit avec une chaîne. Elle nous décrit toutefois une restriction absolue qui éliminera son pouvoir de séduction sur qui que ce soit durant le Millenium.

Le deuxième symbole : Satan n’est pas seulement attaché, mais il est jeté dans l’abîme contre sa volonté. Cela représente l’éradication totale de sa présence sur la terre pendant ces mille années. Nous voyons ici que durant cette période de mille années, les humains ne seront pas séduits par Satan et ses démons. Ils auront à contrecarrer leur nature humaine, ce qui rendra l’enseignement de la Parole de Dieu plus aisé, si l’on considère que toutes les fausses religions n’existeront plus. Tandis que les Élus de la Première Résurrection furent appelés alors qu’ils devaient combattre et contre Satan et leur nature humaine. Voilà pourquoi les Prémices feront partie d’une meilleure résurrection. Ils auront été jugés lorsque Satan séduisait tout le monde, et Dieu les a trouvés justes à cause de leur persévérance jusqu’à la fin. « Heureux et saint celui qui a part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et régneront avec lui mille ans » (Apocalypse 20:6).

Vous souvenez-vous, au chapitre 9, où nous avons vu cet ange qui avait la clé de l’abîme ? Il l’ouvrit et il en sortit toute une horde de démons qui se sont mis à tourmenter les habitants de la terre pendant cinq mois. Donc, l’abîme nous est présenté comme un endroit de restriction, complètement séparé de la lumière de la vérité. « Car Dieu n’a pas épargné les anges qui avaient péché, mais les ayant précipités dans l’abîme, liés avec des chaînes d’obscurité, il les a livrés pour y être gardés en vue du jugement » (2 Pierre 2:4). Avez-vous noté avec quelles sortes de chaînes ces démons sont liés ? Des chaînes d’obscurité où la lumière de la vérité ne subsiste pas pour eux. Alors, il ne leur reste plus qu’à attendre leur jugement, et ils tremblent ! (Jacques 2:19). Imaginez pendant un instant avec quel déchaînement ils feront leurs ravages, alors qu’ils se verront octroyer cinq mois de liberté durant la grande tribulation !

Revenons cependant au moment où Satan sera lié et totalement séparé de toutes les activités humaines pendant le Millenium. Regardons ce que nous indique le troisième symbole. L’ange ferme la porte de cet abîme au-dessus de Satan, ce qui fait qu’il sera impossible de l’ouvrir du dedans. C’est exactement le même principe qu’une cellule de prison où le prisonnier ne peut pas sortir de lui-même. Ainsi, sans l’aide de quelqu’un, Satan, de lui-même, ne pourrait jamais sortir de cet abîme.

Le quatrième symbole : l’ange scelle l’entrée de l’abîme. Ceci veut dire qu’il sera impossible d’ouvrir cet abîme de l’extérieur aussi sans briser le sceau ! La réalité de ce symbolisme nous indique qu’aucun pouvoir, sauf Dieu, ne pourra briser ce sceau pour relâcher Satan. Donc, il sera enlevé complètement de son observatoire de séducteur des nations, et n’aura aucun accès à ce qui se passera sur cette terre pendant le Millenium.

Mais qu’arrivera-t-il à ses démons ? Où seront ces « dominations », ces « autorités » et ces « princes » de ce monde de ténèbres pendant cette période ? Ce passage d’Apocalypse 20 ne nous le dit pas. Dieu nous a caché cette vérité ailleurs. Mais nous voyons ici qu’il y a une hiérarchie, même dans le monde démoniaque. Alors, que va-t-il leur arriver pendant les mille années ? Dieu nous donne la réponse dans Ésaïe 24:21 : « En ce jour-là, l’Éternel châtiera, en haut, l’armée d’en haut… » Il est question ici des esprits démoniaques, ce monde de ténèbres, dans les lieux célestes. C’est à eux que Paul fait référence dans Éphésiens 6:12 où il nous donne les armes de Dieu pour tenir ferme contre les ruses du diable.

Dans la deuxième partie du verset 21 d’Ésaïe 24, le prophète nous déclare que Dieu châtiera : « …sur la terre, les rois de la terre. » Nous avons vu comment Jésus va régler le compte de ces rois ligués contre Lui avec leurs armées, au chapitre 19 de l’Apocalypse. Ils seront tous tués par l’épée qui sort de la bouche de Jésus. Il n’aura qu’à prononcer la sentence et ils pourriront sur place, comme nous l’avons vu dans Zacharie 14:12. Mais revenons à ces esprits méchants et regardons ce qui leur arrive dans Ésaïe 24, au verset 22 : « Et ils seront rassemblés captifs dans un cachot, et enfermés dans la prison ; et après un grand nombre de jours [ou mille années, si vous voulez], ils seront châtiés. » Nous verrons plus tard de quelle façon.

Donc, Satan ne sera pas tout seul dans cet abîme ou cette prison. Il sera accompagné de toute « sa bande d’amis ». Alors, ni Satan, ni ses démons n’auront la possibilité de séduire les humains pendant mille ans ! Ésaïe complète ici ce qui ne nous a pas été donné ou dévoilé dans Apocalypse 20:2-3. Regardons maintenant le verset 23 d’Ésaïe 24 où il est écrit : « La lune rougira, et le soleil sera honteux, quand l’Éternel des armées régnera sur la montagne de Sion, à Jérusalem ; et devant ses anciens resplendira la gloire. » Jésus S’en vient pour régner sur la montagne de Sion, d’où il dirigera toutes les nations de la terre.

Si vous vous souvenez, le roi David s’empara de Sion avec son armée après en avoir chassé les Gébusiens. La citadelle qui s’y trouvait devint la cité de David et l’arche de l’alliance y fut amenée. Dès lors, cette colline fut regardée comme sainte ! Cette montagne, nous dit Ésaïe, resplendira de gloire en présence de Ses anciens. Il est question des rois que Jésus mettra en place, dans Son Royaume, lors de Son retour. Nous avons vu ailleurs le soleil utilisé comme un symbole pour identifier des hommes ayant une grande autorité. Un exemple frappant demeure toujours celui de Louis XIV qui se faisait appeler le « Roi soleil ». La lune, par contre, est utilisée pour symboliser des chefs subordonnés à ces rois. En voyant qui Jésus établira comme rois et comme sacrificateurs, toute cette hiérarchie humaine sera, par le fait même, couverte de honte et de confusion, nous déclare Ésaïe. Les rois (soleil) seront « honteux » et les subordonnés (lune) « rougiront » de honte. Ce merveilleux passage est souvent appelé la « petite Apocalypse », car dans trois petits versets, ce passage résume tout ce qui se passera dans les chapitres 4 à 22 de l’Apocalypse.

Revenons maintenant dans Apocalypse 20:3. Satan sera complètement enlevé, afin qu’il ne puisse plus séduire les nations pendant toute cette période de mille années. Parce que c’est exactement ce qu’il fait à présent et ce qu’il a toujours fait depuis la création d’Adam et Ève. Au fil des siècles, il a utilisé la violence, la drogue et la mauvaise utilisation de la sexualité pour briser les familles. Il a séduit les humains par la cupidité, la convoitise et le désir du pouvoir. Il séduit en enseignant des choses qui détruisent les vraies valeurs dans la vie des individus. Ses mensonges ont été déversés dans les oreilles des humains par ces puissances invisibles depuis des siècles. Satan est réellement le « prince de la puissance de l’air » (Éphésiens 2:2). Il séduit en injectant des idées tordues dans la pensée des humains, afin de semer le doute sur la véracité de la Parole de Dieu.

Par conséquent, l’histoire entière de l’humanité est un témoignage évident des ravages néfastes suite aux déceptions initiées par Satan. Alors, à un moment donné, Dieu dira : « C’est assez, il faut que ça cesse, ça ne peut plus durer ainsi ! » C’est alors que la source de toute cette méchanceté sera complètement anéantie pour faire place à mille années de paix. Je voudrais vous mettre en garde ici au sujet d’une idée qui circule dans les cercles chrétiens préconisant que l’expression « mille ans » n’est pas littérale, mais seulement symbolique et que cette période ne durera, en réalité, que peu de temps. Nous aimerions savoir sur quoi l’on se base pour affirmer une telle interprétation. Il est vrai que le Livre de l’Apocalypse contient des déclarations symboliques. Dieu Se permet ainsi de cacher certaines vérités de cette façon, pour les dévoiler à Ses serviteurs selon Son bon plaisir.

Mais ce livre contient aussi des déclarations littérales. De nombreuses prophéties de l’Ancien Testament parlent d’une longue période de paix suivant le Retour de Jésus-Christ. Il y aura d’énormes projets à accomplir avant la Deuxième Résurrection. « Ainsi a dit le Seigneur l’Éternel : Au jour où je vous purifierai de toutes vos iniquités, je ferai que vos villes soient habitées, et les lieux ruinés rebâtis. La terre désolée sera cultivée, tandis qu’elle était déserte aux yeux de tous les passants. Et ils diront : Cette terre désolée est devenue comme un jardin d’Éden ; ces villes désolées, désertes et ruinées, sont fortifiées et habitées » (Ézéchiel 36:33-35). De plus comme nous allons voir, à la fin du Millenium, la population aura eu le temps de grossir assez pour qu’une foule immense de rebelles, séduite par Satan, veuille monter contre Jérusalem pour combattre une dernière fois contre le Dieu/Roi et Ses serviteurs.

Regardons la dernière partie de ce verset 3 d’Apocalypse 20 : « …après quoi [i.e., les mille ans] il faut qu’il [Satan] soit délié pour un peu de temps. » À ce stade, on pourrait se demander : « Si Dieu a fait un si bon travail pour régler le cas du diable… pourquoi voudra-t-Il le délier pour un peu de temps à la fin des mille ans » ? C’est quoi le buzz ? Les humains agissent parfois de cette façon. Notre système pénal libère des meurtriers pour leur donner une autre occasion de tuer. Mais pourquoi Dieu ferait-Il une chose pareille avec Satan ? Nous allons le voir plus loin, car tout ce que Dieu fait a un but spécifique.

Pour l’instant, continuons avec notre histoire au verset 4 où nous recevons de l’information additionnelle sur ce règne tant attendu de Jésus avec Ses saints : « Et je vis des trônes [notez le pluriel, s.v.p.], sur lesquels s’assirent des personnes, et il leur fut donné de juger. » Le fait qu’il y aura des trônes et des rois avec le pouvoir de juger nous indique clairement qu’il y aura des survivants nombreux de cet holocauste épouvantable. Qui seront ces rois ? Continuons : « Je vis aussi les âmes de ceux qui avaient été décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la parole de Dieu… » On voit ici tous les martyrs depuis le début de l’Église. Continuons : « …et ceux qui n’avaient point adoré la bête, ni son image, et qui n’avaient point pris sa marque sur leur front, ou leur main. » On parle ici de tous les martyrs qui se sont convertis durant la grande tribulation grâce à l’évangélisation des 144 000 qui, eux aussi, avaient rejeté la bête, son image et sa marque. « Et ils vécurent et régnèrent avec Christ mille ans. »

Alors qui sont-ils ? La fin du verset 5 nous le confirme : « C’est là la première résurrection ! » Une multitude de vainqueurs qui régneront avec Jésus parce qu’ils ont persévéré jusqu’à la fin. Allons voir de qui ce groupe sera en partie composé, dans Matthieu 19:28. Ici, Jésus S’adressant à Ses disciples, leur dit : « Je vous dis en vérité, à vous qui m’avez suivi, que lorsque le Fils de l’homme sera assis sur le trône de sa gloire, dans le renouvellement qui doit arriver, vous aussi serez assis sur douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël. » Nous voyons clairement ici que les douze apôtres recevront le pouvoir de juger la nation d’Israël après qu’elle sera restaurée en permanence en Palestine.

Mais le verset 4, dans Apocalypse 20, inclut plus que les douze apôtres, car il décrit tous les vainqueurs avec Christ, tout au long des siècles. Quand nous avons étudié l’Église de Thyatire, Jésus avait dit : « Car à celui qui aura vaincu, et qui pratiquera mes œuvres jusqu’à la fin, je lui donnerai puissance sur les nations 28Et je lui donnerai l’étoile du matin » (Apocalypse 2:26, 28). Nous voyons nettement ici une allusion aux Élus comme régnant sur des nations. Cette étoile du matin est nulle autre qu’un symbole de Jésus Lui-même, puisqu’Il S’identifie ainsi dans Apocalypse 22:16 : « Je suis … l’étoile brillante du matin. » Cette promesse appartient alors à tous les vainqueurs avec Christ !

Dans 1 Corinthiens 6:2, regardons ce que Paul nous dit : « Ne savez-vous pas que les Saints jugeront le monde ? » Les Élus dirigeront des nations physiques durant le Millenium, leur enseignant le chemin à suivre vers la conversion et l’immortalité. Les douze apôtres feront ce même travail avec les survivants des douze tribus d’Israël, qui à leur tour devront aussi se convertir au même Christ qu’ils ont rejeté lors de Son premier avènement. Au verset 3, Paul va encore plus loin : « Ne savez-vous pas que nous jugerons les anges ? » Wow ! C’est tout un pouvoir ! Nos grands juges des cours supérieures et suprêmes, dans toutes les nations, sont de la petite soupe, comparés aux juges que vous serez un jour !

Mais avant de nous enfler la tête au point de nous engloutir complètement dans notre perfection, regardons ce que Paul ajoute à la fin du verset 3 : « …Et à plus forte raison les choses de cette vie ! » Son argument se résume à ceci : si nous sommes vraiment destinés à exécuter tous ces jugements, un jour, sur le monde et sur les anges, sommes-nous en train de nous pratiquer maintenant, pour découvrir ce merveilleux talent spécial consistant à bien juger ? Si oui, pourquoi avons-nous tant de difficultés à régler nos petites disputes entre frères et sœurs, ou entre maris et femmes ? Si nous devons enseigner aux autres comment pardonner, pourquoi avons-nous autant de difficultés présentement à pardonner aux autres ? Pourquoi sommes-nous si habiles à juger sur les apparences au lieu de pénétrer au fond du problème pour voir les deux côtés de la médaille ?

Pour inciter Eve à manger du fruit de l’arbre de la « connaissance du bien et du mal », Satan lui a simplement suggéré : « Vous ne mourrez nullement ; mais Dieu sait qu’au jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal » (Genèse 3:4-5). Il y a tout un pouvoir caché dans cette déclaration, pour ceux qui continuent à se laisser séduire par cette promesse de Satan d’être comme un dieu dans la connaissance de ce qui est bien et mal. C’est que, sans s’en apercevoir, nous avons trop souvent cette tendance, non seulement à décider pour nous-mêmes, mais malheureusement pour les autres aussi. Nos premiers parents ont transmis ce pouvoir à chacun de leurs descendants par le biais de la nature humaine.

Voilà pourquoi la nature humaine d’elle-même « est inimitié contre Dieu ; car [étant en rébellion] elle ne se soumet pas à la loi de Dieu ; et en effet, elle ne le peut [même pas] » (Romains 8:7). Alors cette séduction de Satan est une force majeure à combattre, par chaque converti dès sa conversion. N’allez surtout pas vous imaginer que c’est facile, car ce pouvoir est subtil, bien encastré et beaucoup plus puissant que l’on puisse croire. La nature humaine pousse l’individu à s’imposer afin d’être supérieur aux autres. Le monde appelle cette « qualité » avoir de l’ambition ou être compétitif. Avoir de l’ambition est un sentiment noble, en autant qu’il n’est pas utilisé pour détruire tous ceux qui pourraient se trouver sur le chemin de l’ambitieux.

Selon la chair, chaque humain, étant libre, établit ses propres standards sur ce qui est acceptable pour lui-même, comme étant bien ou mal, et ce qui doit être dénoncé. Jusqu’ici ça va. Le problème cependant, remonte en surface quand chacun se permet ensuite de donner des « conseils » aux autres, à savoir comment agir, mais selon ses standards. Alors, nous voyons les gens dire subtilement aux autres : « Tu devrais faire ceci ou tu devrais faire cela ». Mais par quelle autorité ? La sienne, de toute évidence. Avec les enfants en bas âge, ça va, car ils ont besoin d’être guidés. Mais qu’arrive-t-il quand c’est un adulte qui « suggère fortement » la conduite à adopter par autre adulte ? C’est qu’ayant établi ce qui est bien ou mal selon ses propres standards, cet individu devient alors un petit « dieu » qui s’élève au point de vouloir diriger le comportement de l’autre.

Dans le monde, les gens agissent ainsi sans même se poser de questions, car le « voile » est complet. Chez le converti, qui ne se contente pas de crier simplement crier « Seigneur, Seigneur, mais qui veut plutôt faire la volonté de Dieu » (Matthieu 7:21), cette tendance est à combattre. Car le Saint-Esprit travaille avec chaque Enfant de Dieu individuellement, selon ses capacités,  que Dieu seul connaît. Et Dieu ne juge jamais aux apparences, mais au cœur. N’oublions surtout pas que Dieu est en train de juger Son peuple maintenant et non le monde ; cela viendra plus tard. Le monde est plein de petits « dieux », mais ceci n’est pas acceptable dans la maison de Dieu où Lui seul juge avec justice et équité.

Proverbes 18:17 : « Celui qui plaide le premier, paraît juste ; mais sa partie vient et l’examine. » Même les juges de ce monde font cela, parce que lors d’un conflit, vous aurez toujours deux versions différentes d’un même évènement, censément vraies toutes les deux. Mais saviez-vous qu’il y a toujours « trois côtés » à une histoire ? Vous avez d’abord le côté de l’accusateur qui raconte sa version, selon lui la plus juste et véridique. Ensuite, vient la version de l’accusé, qui est aussi juste et aussi véridique que l’autre, mais souvent complètement différente. Finalement, vous avez la troisième version, la vraie, telle que vue par les yeux de Dieu ! Un jour, toutes choses seront jugées selon les yeux de Dieu, d’après la Parole de Dieu.

Pourquoi sommes-nous facilement offensés et débordés par tant de petites peccadilles ? Parce que nous n’avons pas encore débuté à maîtriser cette troisième version, celle que Dieu veut pourtant nous inculquer. Il faut de l’humilité pour pouvoir se placer dans les souliers de l’autre personne, au lieu de toujours tirer la couverture de notre côté. Si nous étions nommés juges, actuellement, quelle sorte de juges serions-nous ? Combien plus devrions-nous méditer devant notre miroir spirituel, afin de bien nous observer et être prêt à dire : « Seigneur, montre-moi, s’il te plaît, ce que je dois changer… Pas le voisin, mais bien moi, afin d’être disposé à pouvoir bien assumer un jour ce poste de juge pour lequel Tu me prépares. » Voilà le travail vers lequel Jésus nous dirige actuellement en vue de cette Première Résurrection.

Revenons à Apocalypse 20:6 : « Heureux et saint celui qui a part à la première résurrection ! » Regardez bien ce qui suit : « La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux. » Voilà pourquoi nous serons heureux ! Nous serons immortels ! Pas transférés d’un corps humain à un autre corps humain dans une multitude de réincarnations ! La parole de Dieu déclare ceci : « Il est réservé aux hommes de mourir UNE FOIS, et après cela vient le jugement » (Hébreux 9:27). C’est ce que nous verrons dans la Deuxième Résurrection. La réincarnation est une invention humaine ! Elle n’est pas et n’a jamais été biblique ! Par contre, la résurrection, oui ! Absolument ! Ce verset nous dit que nous serons immortels, impossible de mourir une seconde fois. Donc, nous vivrons éternellement !

Mais il y a plus. Regardons la troisième partie du verset 6 : « …mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et régneront avec lui mille ans. » Mais à faire quoi ? À faire ce que les humains auraient dû faire, s’ils avaient écouté Dieu, au lieu de Satan. Nous allons enseigner aux gens comment transformer l’économie mondiale selon le Plan divin avec une distribution équitable et honnête de l’abondance. Allons voir Ésaïe 65:21 : « Ils bâtiront des maisons, et ils les habiteront, » chacun aura sa maison, « ils planteront des vignes, et ils en mangeront le fruit, » une profusion de nourriture. Finies les famines et la souffrance. Verset 23 : « Ils ne se fatigueront plus en vain ; ils n’enfanteront plus des enfants pour l’épouvante, » que ce soit par la guerre, la drogue ou la violence, « car ils seront la race des bénis de l’Éternel, et leurs rejetons avec eux. » Et s’ils avaient besoin d’une faveur toute spéciale, regardons le verset 24 : « Et il arrivera qu’avant qu’ils crient, je les exaucerai ; quand ils parleront encore, je les aurai déjà entendu. » Nous allons aider à transformer complètement le système de santé. Ésaïe 33:24 : « Aucun de ceux qui y demeurent ne dira : Je suis malade ! »

Ésaïe 35:5 : « Alors les yeux des aveugles seront ouverts, et les oreilles des sourds seront débouchées. 6Alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet chantera de joie. » Imaginez l’ensemble des maladies guéries ! Finies les longues heures d’attente dans les urgences débordées des hôpitaux ! Les gens deviendront gentils les uns avec les autres dans leurs relations humaines, Ésaïe 11:9 : « On ne fera point de mal, et on ne détruira point, sur toute ma montagne sainte… » Le mot « montagne », dans les Écritures, représente un gouvernement. Alors, il ne se fera pas de tort entre les humains dans ce merveilleux gouvernement ! « …car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, comme le fond de la mer des eaux qui le couvrent. »

Voilà le travail que nous ferons ! Les gens apprendront à connaître Dieu, pas uniquement entendre parler de Dieu ! Les prophéties sont pleines de choses fantastiques qui attendent l’humanité sous la gouverne divine. Le Millenium servira manifestement de point de comparaison pour toute l’humanité, entre la façon démoniaque de vivre qui aura lamentablement échoué, et la manière divine de vivre, qui sera un baume sur les plaies du monde. Subséquemment, lors de la Deuxième Résurrection, les humains seront pleinement en mesure de comparer et de choisir librement entre la vie éternelle ou la mort éternelle, de laquelle il n’y aura aucune possibilité de ressusciter. Les gens seront instruits de façon à voir clairement entre la voie de Dieu et celle de Satan, en constatant les résultats de chacun des deux modes de vie totalement opposés.

Mais qu’est-ce qui arrivera à ceux qui sont morts, au fil des siècles, sans se convertir, et qui ne seront pas de cette première résurrection ? Selon certains groupes, leur solution est extrêmement simple. Peu importe les conditions dans lesquelles ces personnes ont vécu, si elles ne se sont pas converties, c’est le « feu de la géhenne ». C’est ainsi que le « ciel » ne sera habité que par les membres de leurs congrégations. Selon certains experts, depuis la création d’Adam et Eve la terre aurait vu naître quelques 40 milliards d’humains. Combien de ces humains pensez-vous ont vraiment connu Jésus ou Son Évangile ? Quelques millions ? Et les autres ? Bons pour la destruction seulement ? Voilà leur interprétation de « Dieu est amour ». N’ayez crainte cependant, car la Parole de Dieu est rassurante.

Apocalypse 20:5 nous dit : « Mais le reste des morts ne ressuscita point, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. » Le fait que les autres morts ne reviendront pas à la vie avant que les mille ans soient passés, nous confirme qu’il y aura une deuxième résurrection. Il me semble qu’il ne nécessite pas dix années d’études en théologie pour comprendre cela ! Alors, que penser de ces groupes religieux qui admonestent qu’il n’y aura qu’une seule résurrection ? Il me paraît tout à fait logique qu’il ne peut pas y avoir deux « premières résurrections », à mille années d’intervalle ! Pourtant, il y a des gens, très instruits, qui croient ceci dur comme fer et prêchent qu’il n’y aura qu’une seule résurrection, où tout le monde sera jugé en même temps.

D’autres gens, très instruits aussi, parlent d’une résurrection des morts avant la tribulation. Pourtant, Paul est très clair dans 1 Corinthiens 15:51-52, quand il nous déclare que les vivants seront changés en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette — à la septième ! — quand Jésus viendra prendre possession des royaumes du monde entier. Paul nous dit tout simplement, qu’alors que la dernière trompette sonnera, les morts ressusciteront incorruptibles, immortels, et nous, si nous sommes vivants, nous serons changés, immortels aussi. Est-ce si difficile à comprendre ? Il semblerait que oui pour ceux qui cherchent leur « vérité » ailleurs que dans la Bible.

D’autres sont convaincus que Jésus est déjà revenu et que nous vivons actuellement dans le Millenium ! Méchantes mille années de paix, vous ne trouvez pas, dans cette société où une guerre n’attend pas l’autre ? Quel monde à l’envers ! Vous êtes-vous déjà posé la question à savoir pourquoi la nécessité d’un Millenium, après la venue de Jésus ? Pour nous donner une leçon incontestable sur l’incapacité de la nature humaine de produire, à elle seule, le vrai bonheur pour l’humanité ! Le fait d’avoir mille années de paix et de bénédictions de la part de Dieu sera pour nous prouver, sans aucun doute, une réalité que personne ne semble capable d’accepter. C’est qu’à l’état naturel, nous n’avons rien de bon en nous ! Essayez d’enseigner cette vérité et notez la réaction d’indignation sur le visage des gens. Ils vont vous dire que vous êtes fous. Pourtant cela ne devrait pas nous surprendre, parce que notre système d’enseignement est fondé sur les prémices que la nature humaine est foncièrement bonne, mais ne possède seulement que le « potentiel »de faire le mal.

Ah oui ? Dans Jérémie 17:9, Dieu nous dit que : « Le cœur est trompeur par-dessus tout, et désespérément malin ; qui le connaîtra ? » Dans Proverbes 14:12, on peut lire : « Il y a telle voie qui semble droite à l’homme, mais dont l’issue est la voie de la mort ». (Répété en Proverbes 16:25). La Parole de Dieu nous enseigne que, laissé à lui-même, le cœur de l’homme est tortueux et il est méchant ! Paul nous le confirme et nous déclare : « Selon qu’il est écrit : Il n’y a point de juste, non pas même un seul. 11Il n’y a personne qui ait de l’intelligence ; il n’y en a point qui cherche Dieu. 12Tous se sont égarés, et se sont tous ensemble corrompus ; il n’y en a point qui fasse le bien, non pas même un seul.13Leur gosier est un sépulcre ouvert ; ils se sont servis de leurs langues pour tromper ; il y a un venin d’aspic sous leurs lèvres. 14Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume. » (Romains 3:10-14). Voilà l’évaluation de Dieu sur notre nature humaine qui serait foncièrement bonne.

Mais l’homme refuse de croire à cela. Avez-vous déjà médité sur le fait que, si nous étions bons, nous n’aurions jamais eu besoin d’un Sauveur ? Ceux qui minimisent la valeur suprême du sacrifice de Christ sur la croix sont fort possiblement les mêmes qui nous prêchent que l’homme, à l’état naturel, est aussi essentiellement bon avec seulement le « potentiel » de faire le mal. Mais un potentiel qu’il peut facilement contrôler lui-même. Voilà une autre doctrine de démons ! La vérité est toute autre ! Ce n’est qu’au moment où nous avons réalisé et surtout compris que nous n’étions pas justes ni bons, que nous avons aussi réalisé jusqu’à quel point nous avions désespérément besoin d’un Sauveur.

C’est ce que les survivants de cette tribulation devront découvrir. Et c’est ce que nous allons leur enseigner, que sans le sacrifice de Jésus, il n’existe aucun espoir pour personne, puisque nous serons un exemple vivant et immortel que cet espoir peut devenir une réalité pour eux aussi. Nous allons leur faire comprendre comment Dieu, dès le départ, a mis en nous le désir de l’éternité, comme on peut voir dans Ecclésiaste 3:11 ; comment Il a ouvert l’accès à l’arbre de vie afin que l’homme puisse s’alimenter à cette source pour développer le caractère de son Créateur. Mais surtout que, même si la nature humaine n’est pas bonne, le sacrifice de Jésus est venu pour régler ce problème, en lui ouvrant le chemin de la guérison.

Ce que tout humain doit faire, c’est d’accepter le sacrifice de Jésus comme la rançon de ses péchés, et laisser ensuite le Saint-Esprit le guider dans la persévérance et la foi, vers cette Rédemption dans une vie renouvelée. Lorsque nous réunissons tous ces éléments, en persévérant jusqu’à la fin de notre vie, nous devenons réellement Ses enfants, créés à Son image et à Sa ressemblance dans l’immortalité ! Mais, dans son état naturel, il est impossible pour l’homme d’atteindre cet objectif.

Et le Millenium va nous le prouver sans aucun doute possible !

Imaginez dans votre esprit que, pendant mille ans, toutes les tentations venant du diable vont cesser. Satan sera littéralement enlevé de la société et n’aura aucune possibilité de séduire les gens à faire le mal. Le travail des saints aura pour conséquence de voir les gens se convertir librement et en très grand nombre pour devenir, à leur tour, immortels. Tout ceci dans une ambiance de paix où la terre entière sera progressivement transformée en véritable Jardin d’Éden ! Dieu nous dit : « Au jour où je vous purifierai de toutes vos iniquités, je ferai que vos villes soient habitées, et les lieux ruinés rebâtis. 34La terre désolée sera cultivée, tandis qu’elle était déserte aux yeux de tous les passants. 35Et ils diront : Cette terre désolée est devenue comme un jardin d’Éden ; ces villes désolées, désertes et ruinées, sont fortifiées et habitées. » (Ézéchiel 36:33-35).

Mais nous arrivons, maintenant, à la fin du Millenium et, croyez-le ou non, tous les individus de cette dernière génération ne sont pas convertis ! Cette dernière génération, imaginez, qui n’a connu ni guerre, ni drogue, ni violence sous aucune forme, compte encore parmi elle des rebelles qui ont de la difficulté à se brancher sur Dieu ! Incroyable ! Le moment de la Deuxième Résurrection approche et Dieu veut absolument voir ces gens prendre une décision, soit pour Jésus, soit contre. Il n’y aura pas un troisième choix ! Mais Dieu ne les forcera pas à se convertir, car la conversion est un acte purement libre et volontaire de la part de chaque humain. La rébellion aussi. Alors, Dieu va les placer devant un choix. Comment ?

Regardons la fin d’Apocalypse 20:3 : « …après quoi [après les mille ans] il faut qu’il [Satan] soit délié pour un peu de temps. » Allons maintenant au verset 7, pour voir ce que la nature humaine, sans Dieu, va décider après mille ans de paix : « Et quand les mille ans seront accomplis, Satan sera délivré de sa prison. 8Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, et il les rassemblera pour combattre ; et leur nombre est comme le sable de la mer. » Le choix lamentable de beaucoup d’entre eux, en si peu de temps, nous montre que le cœur inconverti de l’homme ne s’est pas amélioré, même après mille années de prospérité et de paix. C’est presque incroyable ce que nous voyons, ici, mais manifestement vrai !

N’oublions JAMAIS que Satan connaît les Écritures et il sait qu’au bout de mille ans il sera relâché pour un peu de temps. Alors, durant sa période de réclusion il n’aura qu’une idée en tête : terminer son travail visant à détruire les êtres humains, travail auquel Jésus avait coupé court lors de Son avènement. Ce sera une véritable obsession pour Satan ! Mais nous verrons aussi une autre preuve indéniable que la nature humaine est facilement influençable par le mal. Que pourra inventer Satan pour soulever les foules contre Jésus-Christ et Ses saints ? Absolument rien de nouveau ; il utilisera la convoitise du butin pour : « les assembler pour combattre » (Apocalypse 20:8). La guerre et le pillage du vaincu comme toujours !

Nous pouvons imaginer bien des choses. Au fil des siècles, Satan a trouvé toutes sortes de moyens de faire croire aux humains que Dieu était injuste envers Ses créatures. Sans aucun doute, Satan croit toujours que Dieu a été injuste envers lui, alors il a transmis ce sentiment de frustration aux hommes. On n’a qu’à écouter les hommes impies accuser Dieu de tous les maux de la terre, jusque durant les tribulations, pour constater que Satan leur a fait croire à leur propre justice, supérieure à celle de leur Créateur. Il en fut ainsi pendant toute l’histoire, donc il y a de bonnes raisons de croire que cette même tactique sera utilisée lors de la dernière grande révolte de l’humanité à la fin du Millenium.

Apocalypse 20 :9. À peine les hommes viennent-ils d’être séduits par Satan, qu’ « ils montèrent sur la surface de la terre, et ils environnèrent le camp des saints et la cité bien-aimée [Jérusalem] » Mauvaise décision… très mauvaise décision ! Pourtant Satan sait très bien que Dieu avait déjà déclaré : « Tu monteras contre Mon peuple d’Israël, pareil à une nuée qui couvre le pays. Ce sera dans les derniers jours ; je te ferai marcher contre Mon pays, afin que les nations me connaissent, quand je serai sanctifié par toi sous leurs yeux, ô Gog ! … Et j’entrerai en jugement avec lui par la peste et par le sang ; je ferai pleuvoir sur lui, sur ses troupes, et sur les grands peuples qui l’accompagnent, une pluie violente, des grêlons, du feu et du souffre » (Ézéchiel 38:16, 22).

Ici, tenter de convertir ces gens deviendrait un acte de futilité. Donc, à la fin du verset 9, Dieu règle leur cas très rapidement : « …mais un feu venant de Dieu descendit du ciel et les dévora. » Ils sont brûlés en très peu de temps, ce qui met subitement fin à cette dernière guerre dans l’histoire de l’humanité. Quelle erreur stupide de la part de ces gens de gaspiller leur éternité en refusant de se soumettre à l’autorité d’un Dieu qui, pourtant, ne voulait que leur bien.

Nous allons débuter dans Apocalypse 20 au verset 10 dans le prochain message, où nous verrons le cas de Satan réglé une fois pour toutes et pour l’éternité. La beauté, dans toute cette histoire, c’est que la grande majorité des gens se convertiront et la voie de Dieu s’avérera pour eux la voie de la victoire qui sera remplie de bénédictions durant l’éternité. Il y aura un univers à découvrir pour les enfants de Dieu qui demeureront fidèles à leur Sauveur. Nous verrons cette Deuxième Résurrection ainsi que la manifestation de la grande bonté de Dieu qui va se révéler sur ce grand Trône blanc. Tous ceux qui, depuis Adam et Ève, n’ont jamais vraiment connu Dieu, auront enfin leur chance de connaître Jésus ainsi que de découvrir ce qu’Il est venu préparer pour eux aussi.

Ceci n’est pas une deuxième chance, comme certains prétendent. Pour eux, ce sera leur première chance de vraiment connaître Jésus. Et eux aussi, connaissant la vérité pour la première fois, se convertiront en très grand nombre, et formeront beaucoup de nations sur lesquelles les Élus régneront. N’ayez crainte, le partage des tâches dans la direction de l’univers contiendra amplement de place pour tout le monde.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tagués avec : , , , , , ,