D.010 – Quatre chevaliers terribles

image_pdfimage_print

 

Apocalypse 6:1-8

Par Joseph Sakala

Jusqu’ici nous avons étudié les instructions de Dieu écrites à Ses serviteurs afin de les préparer et de les rassurer sur le fait que le message de l’Apocalypse leur est adressé exclusivement, mais aussi pour leur affirmer ce qui doit arriver dans les temps de la fin. Nous avons appris également que si les humains, en commençant par Adam et Eve, avaient choisi de se faire enseigner par Dieu, ce livre n’aurait pas été nécessaire. Mais puisque nos premiers parents ont préféré se laisser instruire par Satan en mangeant du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, Dieu a rédigé ce livre pour nous démontrer les conséquences problématiques de leur décision. Ce parchemin fut ensuite transmis à Jésus afin de le révéler, par Jean Son serviteur, aux futurs Élus de Son Royaume à venir. Nous arrivons ainsi à la partie de la prophétie qui concerne les « habitants de la terre », c’est-à-dire, ceux qui persistent à rejeter la Parole de Dieu pour s’attacher plutôt aux enseignements des hommes inspirés par « le dieu de ce siècle ».

Le sixième chapitre de l’Apocalypse nous dévoile une prophétie très importante de Paul aux serviteurs de Jésus au sujet de l’antichrist à venir. « Que personne ne vous séduise en aucune manière ; car il faut que la révolte [apostasie] soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire et celui qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu, ou qu’on adore, jusqu’à s’asseoir comme dieu dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même dieu. Ne vous souvient-il pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore avec vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne soit manifesté que dans son temps. Car le mystère d’iniquité opère déjà ; attendant seulement que celui qui le retient maintenant, soit enlevé » (2 Thessaloniciens 2:3-7).

Malgré que Satan demeure « le dieu de ce siècle », Dieu retient toujours les événements des derniers trois ans et demi. Nous avons abondamment d’indices dans les Saintes Écritures pour croire que ce soit vraisemblablement par l’archange Michel, Son ange guerrier, le même qui a combattu contre Satan lorsque celui-ci voulut s’attaquer au trône de Dieu. Jésus nous en donne le récit dans Apocalypse 12:7-9. « Alors il y eut un combat dans le ciel. Michel et ses anges combattaient contre le dragon ; et le dragon combattait avec ses anges. Et ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne se retrouva plus dans le ciel. Et le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit tout le monde, fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. »

Depuis ce temps, le but principal de Satan fut de détruire les humains que Dieu voulait créer à Son image pour faire partie de Sa famille. La besogne de Michel était donc devenue de retenir Satan dans son plan diabolique. Il semble improbable que « celui qui le retient » soit le Saint-Esprit étant donné que celui qui retient Satan sera enlevé par Dieu afin d’ouvrir le libre chemin à l’apparition de l’Antichrist. Les prétribulationnistes croient sincèrement que c’est le Saint-Esprit qui retient Satan, donc quand il sera enlevé, la terre entière sera privée de Sa puissance comme un don à ceux qui voudraient se convertir. Nous allons néanmoins découvrir dans cette prophétie qu’il y aura plusieurs milliers de gens qui seront convertis PENDANT la grande  tribulation. Bien qu’ils soient les ouvriers de la dernière heure, ils recevront aussi le Saint-Esprit, qui sera toujours là pour les guider.

Quand la méchanceté dans le monde sera à son apogée, celui qui retient l’antichrist sera donc enlevé afin de lui ouvrir le chemin. De ce fait Paul nous déclare aux versets 8-11 : « Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie aura lieu avec la force de Satan, avec toute puissance, avec des prodiges et de faux miracles, et avec toutes les séductions de l’iniquité parmi ceux qui se perdent, parce qu’ils n’ont point reçu l’amour de la vérité, pour être sauvés. C’est pourquoi Dieu leur enverra un esprit efficace d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge. » Notez que pour en finir au plus vite, Dieu permettra que ces gens soient facilement corrompus par les mensonges de cet impie.

Nous ne sommes pas rendus aux jugements de Dieu ici dans le sens de « colère de Dieu », mais plutôt à une confirmation du peu de temps qu’il restera à Satan avant de cesser d’être le « dieu de ce siècle ». Car il est bibliquement démontrable que les derniers trois ans et demi NE SONT PAS la colère de Dieu. En effet, celle-ci arrivera APRÈS le retour en gloire de notre Seigneur Jésus-Christ pour enlever vers Lui, dans les airs, les Élus de Son Royaume. La colère de Dieu sera manifestée dans les sept derniers fléaux, donc APRÈS la Première Résurrection (voir Apocalypse 15:1 et 16:1).

Ce que nous verrons dans ce sixième chapitre, c’est Jésus nous dévoilant un par un les problèmes que les hommes ont créés et qu’Il viendra, Lui, solutionner une fois pour toutes. Les serviteurs de Dieu n’ont pas à craindre ce qui suit, parce que dans Apocalypse 1:3, Jésus dit à Ses serviteurs : « Heureux celui qui lit, et ceux qui écoutent les paroles de cette prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites. » Plusieurs personnes semblent perdre de vue que cette prophétie nous est révélée afin de nous donner l’espérance d’un avenir meilleur. Heureux et béni sera celui qui lira et qui prendra à cœur toutes ces instructions de Jésus à Ses serviteurs, afin de les mettre en pratique dans sa vie quotidienne.

Alors, ceux qui ont bien voulu écouter et garder les choses que Jésus nous a dit de changer dans les messages aux Églises seront, à leur tour, gardés ou protégés DURANT cette grande tribulation qui viendra s’abattre sur le monde entier dans les temps de la fin. Vous pouvez voir cela dans Apocalypse 3:10. Mais même ceux qui sont morts et n’ont pas vu la Grande Tribulation, leur bénédiction sera de voir vraiment Jésus, un jour, comme Jean L’a vu dans toute Sa gloire à venir. Nous ne sommes pas, à l’heure actuelle, plongés dans ces événements, mais Jésus nous dit que « le temps est proche. » Alors, chers amis chrétiens, surveillons attentivement ce qui se passe un peu partout dans le monde.

Je ne sais pas si vous l’avez déjà remarqué, mais avant un orage d’éclairs et de tonnerres, il y a toujours un étrange calme. Cependant, malgré ce calme, nous savons que l’orage va éclater, car tous les signes sont là, dans le ciel. Dans le Nouveau Testament, combien de fois Jésus a-t-Il dit à Ses serviteurs de surveiller les signes ? Pas les DATES ! Les SIGNES ! Alors, en regardant ce qui se passe simultanément un peu partout dans le monde présentement, il est tout à fait normal pour chaque serviteur de Christ de se demander : « Combien de temps reste-t-il encore avant que l’humanité entière soit amenée au bord du précipice de sa destruction ? » Sachez que Satan, le destructeur, a ceci comme but ultime pour les humains : anéantir complètement ceux que Dieu avait crées pour devenir Ses enfants dans Sa Famille Divine.

Les Saintes Écritures ne nous dévoilent aucune date, mais elles nous donnent des signes à surveiller. La Bible nous prédit depuis longtemps l’avènement de cette crise des temps de la fin. Jésus Lui-même a donné une description de ces évènements à quatre de Ses disciples, dans Marc 13:3 ; Pierre, Jacques, André et Jean, à qui Jésus a aussi donné l’Apocalypse, quelques 60 années plus tard. Ce que Jean a reçu sur l’île de Patmos était une description beaucoup plus détaillée de ce que Jésus lui avait dévoilé dans Matthieu 24, sur le Mont des Oliviers. Mais il y a une dualité dans cette prophétie de Jésus. Son accomplissement premier s’est soldé par une agression massive et impitoyable de l’armée romaine contre Jérusalem en l’an 70, par le général Titus. Après un long siège, la ville fut saccagée, les femmes violées, et le Temple complètement détruit. Son accomplissement ultime se terminera par l’avènement de Jésus dans la gloire, pour prendre possession du gouvernement de la TERRE ENTIÈRE.

Il est très important pour nous de comprendre cette dualité dans les prophéties, sinon on pourrait laisser la porte ouverte à la séduction. Il existe de nos jours une église qui prêche avec une pleine conviction que la prophétie donnée par Jésus à Ses disciples dans Matthieu 24 fut entièrement accomplie lors de l’attaque contre Jérusalem en l’an 70 et la destruction du temple. Même les Apôtres croyaient que Jésus établirait Son Royaume ici-bas après Sa résurrection. Juste avant Son ascension au ciel, « Eux donc étant assemblés, l’interrogeaient en disant : Seigneur, sera-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ? Mais Jésus leur dit : Ce n’est pas à vous de savoir les temps ou les moments que le Père a fixés de Sa propre autorité » (Actes 1: 6-7).

À ce moment précis, Jésus savait ce qui devait arriver, mais avait décidé de ne pas partager cette connaissance avec eux. Il a changé de propos pour leur parler plutôt « du Saint-Esprit, qui viendra sur vous ; et vous me servirez de témoins, tant à Jérusalem que dans toute la Judée, et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (v. 8). Quand Jésus a prononcé ces paroles, les gens se déplaçaient à pied, à dos de chameau ou en navire. Alors, témoigner pour Jésus jusqu’aux extrémités de la terre supposait, logiquement parlant, une assez longue durée de temps. Car Jésus leur avait déjà dit : « La moisson est grande ; mais il y a peu d’ouvriers ; priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson » (Luc 10:2).

Il devait donc se passer une période de temps non dévoilée que personne ne connaît, sauf Dieu et Jésus (la Parole même de Dieu vivant dans la chair humaine). C’est durant cette période qu’a pris naissance l’Église de Dieu, où Dieu allait appeler des ouvriers dans Sa moisson et où la GRÂCE serait gratuitement accordée à ceux qui étaient prêts à accepter la mort de Jésus comme le seul sacrifice par lequel ils étaient, non seulement réconciliés au Père en ayant le pardon de leurs péchés, mais recevraient aussi Son Saint-Esprit. N’oublions jamais qu’avant la venue de Jésus, la grâce fut dispensée à certains individus que Dieu appelait directement. Abel fut le premier à en bénéficier, suivi d’Énoch, Abraham, Isaac, Jacob, les saints prophètes, et d’autres que l’on peut voir dans l’Ancien Testament. Vous en trouverez une liste dans Hébreux 11. Mais voici que Jésus vient avec une Nouvelle Alliance dans Son sang.

Christ fonde Son Église le jour de la Pentecôte, en lançant un appel à la conversion à tous ceux qui allaient vouloir porter Son nom. Les premiers chrétiens furent d’abord des Judéens. Quelques années plus tard, en commençant par la famille de Corneille, la porte fut ouverte à tous les païens, de toute race et de toute nation. Chaque nouveau converti devait à son tour prêcher cette Bonne Nouvelle dans son entourage pour servir de témoignage à son Sauveur. C’est ainsi que la grâce de Dieu fut répandue tout au long des siècles à chaque chrétien. Cette grâce sera toujours disponible et répandue sur quiconque voudra se convertir à Christ, et ce jusqu’à ce que le dernier converti entre dans Son Église.

Je dois néanmoins vous mettre à nouveau en garde ici. Plusieurs groupes prêchent de nos jours que la grâce sera enlevée par Dieu sur cette terre durant la Grande Tribulation, ôtant ainsi toute possibilité de conversion à ceux qui voudraient venir vers Christ. Cet enseignement satanique couperait donc l’humanité entière de la possibilité de se tourner vers Dieu, alors que le but de la grande tribulation est d’attirer l’humanité vers son Créateur. Dieu veut sauver le monde, mais ces pasteurs voudraient voir le monde détruit complètement, sauf peut-être leur dénomination juste et pure. Mais c’est précisément le plan de Satan que de détruire l’humanité entière ! Cette sorte de « vérité » est catégoriquement non-biblique, et destinée spécifiquement à leur permettre de dominer sur leurs brebis, par la peur et la menace constante du feu de la géhenne pour les « insoumis ». Revenons cependant à l’Église.

Les membres de l’Église que Christ a fondée Lui servent de témoins depuis maintenant presque deux milles années. Pendant combien de temps encore ? Personne ne peut le prédire. Ce n’est pas écrit dans la Bible ! Tous ceux qui ont essayé de fixer une date se sont tous trompés ! Alors, de grâce, MÉFIEZ VOUS de ces MINISTRES qui dirigent par la peur et la menace, et qui fixent des dates afin de s’attirer des fidèles pour vendre leurs cassettes, leurs livres et autre littérature ! Mais Dieu leur déclare : « C’est le mensonge, que ces prophètes prophétisent en mon nom. Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné de charge, et je ne leur ai point parlé. Ce sont des visions de mensonge, de vaines prédictions, des tromperies de leur cœur, qu’ils vous prophétisent » (Jérémie 14:14). Lorsqu’on parle au nom de Dieu, ou qu’un prédicateur prétend avoir reçu la révélation d’une connaissance privilégiée qui n’est pas corroborée par la Parole de Dieu, on est alors un faux prophète à Ses yeux.

Cependant, quand Dieu aura déterminé le moment d’intervenir afin de terminer le travail que Jésus a commencé par Son Église, les événements vont sûrement se précipiter. C’est alors que débutera la période décrite dans l’Apocalypse, qui se conclura par l’avènement de Jésus. Si cette phase apocalyptique se poursuivait durant des décennies ou des siècles, comme certains érudits prétendent, elle n’accomplirait jamais son but de secouer l’humanité entière. L’histoire n’a absolument rien enseigné aux humains, car, de génération en génération, ils font continuellement les mêmes erreurs et récoltent les mêmes conséquences. Au fil des siècles, chaque catastrophe a certainement secoué ceux qui en étaient les victimes immédiates, mais ce qui n’arrive pas chez nous ne nous dérange pas pour autant, du moins pas pour longtemps. Et la vie continue…

Cet éloignement continuel des avertissements de Dieu de la part des humains n’a fait qu’endurcir leur cœur parce qu’ils sont toujours parvenus à passer au travers de ces calamités dispersées. Mais l’Apocalypse prédit tous ses malheurs en peu de temps, et ceci aura pour effet de réveiller tout le monde en même temps. « Car ainsi dit l’Éternel des armées : Encore une fois, dans peu de temps, j’ébranlerai les cieux et la terre, et la mer et le sec [terre] » (Aggée 2:6). « Je punirai la terre de sa malice, et les méchants de leur iniquité ; je mettrai fin à l’orgueil des superbes, et j’abattrai l’insolence des oppresseurs. Je rendrai les hommes plus rares que l’or fin, et les humains plus que l’or d’Ophir. Aussi je ferai trembler les cieux, et la terre sera ébranlée de sa place, par la colère de l’Éternel des armées, au jour de l’ardeur de son courroux » (Ésaïe 13:11-13).

Durant cet intervalle apocalyptique, Jérusalem deviendra encore une fois le centre d’attraction. Ce sera un temps de crise mondiale jamais connue auparavant, provoqué par une économie entièrement bouleversée et bien orchestrée par le mouvement  sioniste,une élite puissante, maîtresse du Nouvel Ordre Mondial. Cette élite de Juifs n’est pas nombreuse, mais elle est rusée et extrêmement riche. Il y a longtemps qu’ils ont compris qu’il leur fallait se bâtir une armée parmi les goyim afin de mieux contrôler l’économie mondiale. C’est ainsi qu’ils sont à l’origine des nombreuses sociétés secrètes qui couvrent le monde et dont sont si fiers leurs membres. Les Illuminati, les Francs-maçons, les Rose-croix, etc. sont tous des inventions juives dans lesquelles ceux-ci ont injecté leurs fausses doctrines et leurs idées diaboliques.

Dans les derniers jours, le protectionnisme sera mis en place par les nations puissantes qu’ils dirigent comme des marionnettes, en adoptant des procédures très strictes, dans le but de protéger leurs travailleurs contre un chômage de plus en plus élevé. C’est d’ailleurs ce que nous voyons se préparer aux Etats-Unis où des millions d’emplois ont déjà été perdus depuis deux ans par la dégringolade subite de la bourse de New York, par les faillites monumentales des banques et les compagnies d’assurance, sans parler des fraudes pyramidales dont celle du juif Bernard Madoff de quelques 50 milliards de dollars. Il y aura des guerres civiles, des guerres raciales locales, des actes de terrorisme aboutissant à l’anarchie, et des guerres pour se saisir des réserves d’huile brute.

Le monde accueillera alors à bras ouverts un « sauveur » qui viendra mettre de l’ordre dans ces conflits mondiaux. Il signera des pactes de non agression avec plusieurs pays favorables à ses solutions, ainsi que des alliances profitables pour ramener l’ordre dans l’économie mondiale. Dans tous les siècles, les rois qui préparaient la guerre ont toujours cherché à signer des alliances de non agression avec leurs voisins immédiats, afin de protéger leurs arrières. Même le pays le plus puissant au monde a cherché à s’allier avec une soixantaine de pays de l’ONU avant d’attaquer l’Iraq. Cette tactique existe depuis des siècles entre les chefs très puissants du monde, afin de préparer leur gouvernement mondial.

Ce seront des alliances politiques diaboliquement bien conçues, pour duper les populations à croire dans un semblant de PAIX dans les endroits chauds et en pleine guerre. On parlera de paix et de sécurité partout. Ce « sauveur » sera un beau parleur, extrêmement charismatique, possédant toutes les solutions aux conflits en cours, mais un MANIPULATEUR hors pair. Partout où il passera dans ses nombreux voyages, les problèmes se régleront comme par magie. Ses solutions seront cependant de courte durée, mais lui donneront quand même le temps de se hisser au pouvoir d’une puissance planétaire, qui voudra s’emparer de tous les territoires afin de former UN NOUVEL ORDRE MONDIAL sous sa gouverne.

Une mise en garde est très importante, ici, car selon Les Protocoles des Sages de Sion, les problèmes du monde ont été sciemment provoqués par ceux-là mêmes qui vont proclamer le Nouvel Ordre Mondial un jour. Ce sont donc de faux problèmes qui commanderont de fausses solutions. Et l’ultime solution, pour les pouvoirs occultes qui commandent depuis tout près de 4 000 ans, c’est d’implanter UN gouvernement mondial, tel que Nemrod avait préconisé au début, sous l’inspiration satanique. Les pouvoirs occultes modernes croient en être enfin arrivés au bord de son émergence.

Les préparatifs en vue de ce gouvernement mondial, dirigé par un groupe puissant d’hommes, existent depuis bon nombre de siècles, mais ce n’est que depuis deux décennies qu’on entend ouvertement parler de sa mise en place, et de l’accomplissement éventuel de ce grand projet. Dans les chapitres 6 à 19 de l’Apocalypse, ce sont ces années de la Grande Tribulation que nous allons méticuleusement étudier. Cette prophétie est définitivement pour les temps de la fin, si on considère ce qui nous est dévoilé dans Apocalypse 9:16, au sujet d’une guerre impliquant des armées de 200 millions de combattants. C’était à peine la population de la terre ENTIÈRE, au moment où Jean avait reçu cette prophétie. Ce n’est que vers l’an 1850 que la population du globe terrestre a atteint UN MILLIARD d’habitants. Pas encore assez pour former des forces armées de 200 millions de soldats.

Une autre chose que Jésus avait prédite, c’est qu’au temps de l’accomplissement de cette prophétie, si les jours n’étaient pas écourtés, la race humaine serait entièrement anéantie (Matthieu 24:21-22). La possibilité d’accomplir formellement un pareil exploit n’est devenue une réalité qu’aux environs de 1970, quand le volume disponible d’armements nucléaires, bactériologiques et chimiques a rendu cette prophétie PLUS que POSSIBLE. De nos jours on ne parle presque plus d’armes nucléaires, mais ces bombes existent toujours. Elles sont de plus en plus petites, mais beaucoup plus puissantes. Les arsenaux chimiques et bactériologiques de plus en plus sophistiqués ne détruisent peut-être pas des bâtiments, mais peuvent éliminer énormément d’humains par des épidémies de toutes sortes, en très peu de temps.

Il existe présentement une arme très peu connue du public qui porte le nom de HAARP, une abréviation de High-frequency Active Auroral Research Program. Cet outil très dangereux, selon les hommes de science chevronnés, est présentement parfaitement opérationnel, ayant la capacité de déclencher des inondations, des sécheresses, des ouragans et des tremblements de terre. Subséquemment, du point de vue militaire, HAARP est actuellement considéré comme un outil de destruction massive. Sa potentialité première serait de conquérir un adversaire par la possibilité de déstabiliser l’agriculture d’une façon sélective, ou même l’écosystème d’un territoire au moyen d’une frappe choisie. Il y a de grandes possibilités que les changements brusques de la température de la terre n’ont présentement rien à voir avec le réchauffement de la planète, mais sont plutôt les résultats voulus d’expériences militaires.

Nous espérons tous que ces méthodes ne seront pas utilisées pour détruire l’humanité, mais un chef dément de la trempe d’Hitler, qui en possèderait et qui verrait soudainement son pays sur le bord de capituler, n’hésiterait sûrement pas à les utiliser. Si Jésus a prédit qu’Il devra écourter ces jours, c’est qu’Il doit certainement connaître des choses qui nous sont toujours cachées. Même si la séduction religieuse, les guerres, les famines, et les épidémies nous assaillent depuis des siècles, il devient évident que la prophétie décrite dans Apocalypse 6:1-8 représente une intensification de toutes ces choses jusqu’à les porter à leur comble, juste avant le 2ème Avènement de Jésus. C’est d’ailleurs ce que nous allons découvrir quand Jésus commencera à ouvrir les sceaux du parchemin.

Regardons maintenant l’ouverture des sceaux. Apocalypse 6:1 : « Et je regardai, lorsque l’Agneau eut ouvert un des sceaux, et j’entendis l’un des quatre animaux qui disait d’une voix de tonnerre : Viens, et vois. 2Or, je regardai, et voici un cheval blanc, et celui qui était monté dessus avait un arc, et on lui donna une couronne, et il partit en vainqueur, et pour remporter la victoire. » Plusieurs opinions circulent au sujet de ce premier chevalier.

J’ai déjà lu un livre sur l’Apocalypse, il y a environ vingt-cinq ans de ça, intitulé The Great Rapture, ou Le grand enlèvement, un livre d’Hal Lindsey qui, à l’époque, m’avait beaucoup impressionné. Dans son exposé, l’auteur était convaincu que ce chevalier n’était nul autre que Jésus qui s’en venait secrètement ravir tous les chrétiens pour les enlever au ciel. Tandis qu’au chapitre 19, ce même Jésus revient pour détruire toutes les armées de la terre en grand Vainqueur pour établir Son Royaume. L’argument que cet évangéliste utilisait pour justifier son évaluation était que les deux chevaliers sont assis sur un cheval blanc et les deux portent également une couronne, quoiqu’un peu différentes.

J’aimerais néanmoins vous faire remarquer que, lors de la parution de ce premier chevalier, il n’a PAS de couronne. Une couronne lui est donnée et c’est alors qu’il part en vainqueur, pour vaincre. Donc, il reçoit cette couronne pour un temps limité, permis par Dieu. Il est quand même intéressant de noter que ce chevalier a une certaine ressemblance avec le Jésus du 19e chapitre. Les deux sont, en effet, assis sur un cheval blanc. Les deux portent effectivement une couronne. Les deux s’en viennent en conquérants pour vaincre. Ce chevalier RESSEMBLE à Jésus, mais ce n’est PAS Jésus. Il est la contrefaçon diabolique d’un messie. Rappelons-nous toujours que Satan est le « père du mensonge ».

Je sais que, jusqu’ici, je ne vous apprends rien. « Il s’agit sûrement de l’Antéchrist, » allez-vous me dire. Bien sûr, ce n’est pas le Christ, mais un antichrist ; ce n’est pas le Messie, mais leur Machiach ; ce n’est pas Dieu, mais un homme religieux déguisé en messie ! Or, comment allons-nous le reconnaître ? Quels seront ses signaux d’identité, afin que les serviteurs de Dieu puissent découvrir sa légitimité falsifiée ? Dans 2 Thessaloniciens 2:3, à la fin du verset, Paul l’appelle « l’homme du péché, le fils de la perdition. » Au verset 4, il continue en déclarant qu’il est « l’adversaire et celui qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu, ou qu’on adore, jusqu’à s’asseoir comme dieu dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même dieu. » Voilà ses PIÈCES  d’identité ! Dans Matthieu 24:4-5, Jésus nous avertit : « Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront en Mon nom, disant : Je suis le Christ, et ils séduiront beaucoup de gens. » L’avez-vous saisi ? Ces fraudeurs allaient venir au nom de Jésus, mais au lieu de prêcher que Jésus est le Christ, ils se déclareraient eux-mêmes Christ. Si on prend le temps, cependant, de vérifier toutes choses, on finit toujours par démasquer ces imposteurs religieux.

Plusieurs pasteurs ont continuellement utilisé ce passage pour prévenir leurs brebis contre une séduction religieuse. Mais Jésus parlait de SÉDUCTION, point à la ligne ! Peu importe qu’elle soit religieuse ou politique, une séduction détourne l’individu de la vérité. Quand un ministre du culte prêche au nom de Jésus, mais détourne l’attention des brebis vers lui-même en tordant le vrai sens des versets bibliques, il séduit ! Car Christ est mis de côté, et c’est le pasteur qui est adoré, comme si lui était le Christ. Relisez encore une fois la déclaration de Jésus. Dans cette même veine, si un politicien promet des choses aux électeurs pour se faire glorifier, il se prend alors pour le « sauveur » du peuple. Mais s’il ne tient pas ses promesses faites à ses citoyens, il séduit ! Car il reçoit la gloire, en utilisant une fraude ou une manipulation pour atteindre son but. Donc, SÉDUCTION égale FRAUDE, soit politique, financière ou religieuse.

Voilà pourquoi Jésus a parlé d’une autre sorte de séduction. Dans Jean 5:43, notez bien ce que Jésus dit, ici, aux Juifs : « Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez. » Jésus a prédit que les gens seront un jour séduits par quelqu’un qui va venir en son propre nom, pas au nom de Jésus. Il va même se déclarer dieu ! Ce chevalier viendra, mais en son propre nom. Ceci, mes chers amis, est un Antichrist politique ! Du temps de Nemrod, ce dictateur fut adoré comme un dieu. Donc, il possédait le pouvoir politique et aussi le pouvoir religieux sur le peuple. Après sa mort, sous l’inspiration de Satan, son épouse Sémiramis l’a fait déifier. Alors, ses successeurs dirigeaient les destinées politiques et économiques du peuple, mais pour le côté spirituel on priait Nemrod.

Cette séparation du pouvoir s’est poursuivie tout au long des siècles, mais les dirigeants spirituels ont toujours tiré les ficelles du pouvoir dans les coulisses tout en soutenant l’homme politique au pouvoir. Les pharaons d’Égypte étaient adorés comme des dieux, mais ils se fiaient aussi sur leurs sorciers religieux lorsqu’ils s’adressaient au dieu soleil pour résoudre un problème majeur. Lisez vous-mêmes le récit dans le livre de Daniel où Nébucadnetsar, roi de Babylone, était constamment en désaccord avec les Chaldéens, grands prêtres des religions à mystères qui tentaient continuellement de le contrôler.

Donc, Satan s’est toujours servi d’hommes ambitieux qui convoitaient le pouvoir pour dominer sur des nations tout en utilisant ses sbires religieux pour dicter le comportement des politiciens en place. Dans les derniers jours, un messie [faux prophète] paraîtra et donnera son appui total au leader politique [la bête] pour accomplir sa sale besogne visant à créer une religion mondiale dans un Nouvel Ordre Mondial politique. Il va blasphémer contre Dieu en se déclarant lui-même dieu. Il imitera son maître qui avait déclaré un jour : « Je monterai sur les hauteurs des nues, je serai semblable au Très-Haut » (Ésaïe 14:14). Nous y reviendrons plus loin dans cette prophétie avec une description plus détaillée de cet imposteur. Sachez pour le moment que c’est l’homme du péché, qui sera possédé par Satan lui-même, qui lui accordera son pouvoir durant cette grande tribulation.

Vous remarquerez que ce chevalier a un arc, mais il n’y a AUCUNE mention de FLÈCHES. Il s’en vient conquérir sans verser de sang. De quoi est-il alors question ? Tout semble nous indiquer qu’il va vaincre par la ruse en séduisant l’esprit et la volonté des gens sans recourir à la destruction physique. Du moins, pas au début de son ministère satanique ! Voyez Daniel 11:21 : « A sa place il s’élèvera un homme méprisé, auquel on ne donnera pas l’honneur de la royauté ; mais il viendra inopinément, et il s’emparera de la royauté par des flatteries. » Et cela se fait comment ? Simplement par la tricherie, en utilisant le MENSONGE qui agit sur la naïveté des gens, SANS verser de sang. Ceux qui, en ce moment même, préparent l’apparition du faux messie qui sortira de leur rang, et qui mettent en place les derniers préparatifs pour l’émergence du Nouvel Ordre Mondial, s’efforcent par tous les moyens de discréditer Jésus-Christ en tant que véritable Messie, et ce, non seulement parmi les « habitants de la terre », mais également au sein même des églises dites « chrétiennes ». Ils rabaissent l’image de Jésus-Christ pour que les chrétiens chambranlants n’y croient plus et accueillent ainsi le Maschiach kabbalistique des Juifs sionistes. Dans Matthieu 24:24, en parlant des temps de la fin, Jésus a déclaré : « Car de faux christs et de faux prophètes s’élèveront et feront de grands signes et des prodiges, pour séduire les élus mêmes, s’il était possible. »

Alors, comment ce chevalier pourrait-il séduire même les ÉLUS en venant, en plus, en son propre nom ? Mes chers amis, sachez que son chemin lui est déjà préparé depuis longtemps. Il n’aura qu’à terminer un travail occulte déjà commencé. Le monde est séduit discrètement tous les jours. Ouvrez votre télévision, et vous serez constamment bombardés par des idées frauduleuses, mélangées à un peu de vérité pour vous séduire. C’est la même chose avec les magazines et les journaux. Ils utilisent le mensonge pour vous vendre n’importe quoi, en tentant de vous convaincre que le produit annoncé va contribuer à votre bonheur, à votre liberté et sera même une bénédiction dans votre vie. Des articles et des communiqués sont savamment rédigés sur une foule de sujets portant souvent à controverse, afin de vous dicter votre manière de penser et vous éloigner toujours un peu plus de la vérité.

Voulez-vous quelques exemples de séduction ? La drogue séduit. Des millions de gens de tout âge ont été séduits pour expérimenter cette euphorie temporaire que la drogue produit. Pourtant, nous connaissons tous les ravages et les conséquences néfastes que cette séduction a déjà produits et continue toujours de produire. Les suicides arrivent souvent durant les périodes de ce qu’on appelle le down et le découragement peu de temps après l’emploi d’une drogue. Combien de gens utilisent des drogues pour se donner du courage dans l’exécution de leurs professions, prétendant même que la drogue élimine leurs inhibitions et améliore nettement leur performance au travail. Et dire que ce sont ces mêmes gens qui prétendent que la religion est la béquille des faibles. La cigarette séduit. Combien de gens se sont ramassés avec l’emphysème, le cancer des poumons ou de la gorge, parce qu’ils ont cru aux annonces qui les assuraient que fumer leur donnerait cette apparence mature pour les hommes, et sophistiquée pour les femmes ? Et l’on paie ces cigarettes le gros prix pour se tuer lentement.

Le parfum séduit. Regardez les annonces où l’on utilise les plus beaux modèles, hommes et femmes. Aucune obligation de se laver, arrosez-vous simplement de parfum et regardez le sexe opposé se placer soudainement en ligne pour vous caresser et vous faire des avances. Considérez les annonces de céréales. Chaque marque contient plus de vitamines et de protéines que son compétiteur, mais avec énormément moins de cholestérol. Et l’on utilise des petits enfants pour vous le confirmer et vous séduire. Car les enfants, vous savez, connaissent tout du cholestérol… ! Combien ont cru et croient inlassablement ces annonces dans le choix de leur déjeuner ?

Sur le planscientifique, le monde s’est fait avoir à tour de bras. Prenons la théorie de l’évolution. Jusqu’à ce jour et de l’aveu même de ses partisans les plus honnêtes, aucune preuve concluante n’a pu être produite (et ne le sera jamais), car elle contrevient carrément à plusieurs lois physiques, qui elles sont dûment prouvées. Le très populaire chaînon manquant dans l’évolution animale n’a jamais été trouvé, même si les chercheurs ne cessent d’en parler. La plus grande supercherie dans toute cette affaire, c’est que même leurs enseignants et leurs plus grands adeptes ne parlent jamais de l’évolution comme étant une réalité, mais toujours comme une théorie, donc une spéculation non prouvée.

Du côté religion, observez combien d’athées ont fondé des groupes où il n’est même pas question de Dieu. On exalte le soi et tout ce qui fait plaisir est permis, et leur gourou vit dans le grand luxe grâce à ses disciples qui l’adorent. Pourtant, ces gens prêchent en leur propre nom, comme Jésus a dit. Scrutez le Nouvel Âge qui prétend que vous êtes votre propre dieu, en vous assurant que vous possédez déjà des pouvoirs secrets en vous. Ils sont là, cachés, et vous n’avez qu’à les découvrir. Ces pouvoirs vous donneront la puissance de dominer sur d’autres et de les manipuler à votre guise. Voilà le secret du Secret ! Rien ne vous est impossible ! Tout ce que vous désirez peut se réaliser par une méditation appropriée. Vous n’avez qu’à vous brancher sur un esprit puissant, l’appeler par son nom, et il vous guidera dans votre conquête du pouvoir ! De telles doctrines sont injectées continuellement dans l’esprit de leurs disciples qui totalisent plusieurs millions, et le nombre de leurs nouveaux adeptes continue de grandir tous les jours.

Incroyable mais vrai, saviez-vous que plusieurs chrétiens ont décidé de mettre Jésus à l’écart pour s’attacher au Nouvel Âge ou à d’autres religions orientales qui, par la méditation, enseignent des doctrines semblables ? Combien de chrétiens font des expériences de groupe avec la parapsychologie, le ouija, le spiritisme, la cartomancie, les horoscopes et j’en passe. Vous pensez qu’un élu ne pourrait pas être corrompu par ces attirances ? Non, s’il reste accroché à Jésus et à Ses instructions. Mais quand on joue avec le feu, on risque drôlement de se brûler. Nous vivons dans un monde rempli d’ensorcellements et de déceptions. Je ne vous en ai présenté que quelques exemples. Ce chevalier sur son cheval blanc nous annonce pourtant que le pire est à venir.

Dans 2 Thessaloniciens 2:9, regardons ce que Paul nous déclare : « L’apparition de cet impie aura lieu avec la force de Satan, avec toute puissance, avec des prodiges et de faux miracles, 10Et avec toutes les séductions de l’iniquité parmi ceux qui se perdent, parce qu’ils n’ont point reçu l’amour de la vérité, pour être sauvés. » Au lieu de vouloir acquérir la vérité, ces gens préféreront le mensonge et la séduction. Ce n’est pas pour rien que l’on vous dit de vérifier toutes choses. De grâce, faites-le ! Imaginez, maintenant, que nous sommes arrivés à l’époque où Dieu enlève les barrières spirituelles, avec lesquelles Il retenait certains événements. Dieu permettra que l’enchantement et la mystification accomplissent leur œuvre jusqu’à leur comble dans l’esprit de ceux qui préféreront le mensonge à la vérité.

Non seulement voyons-nous cet individu rempli de la puissance de Satan corrompre les gens, mais, au verset 11, « Dieu leur enverra un esprit efficace d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge ; 12Afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir dans l’injustice, soient condamnés. » Il n’est pas question ici du feu de la géhenne, mais plutôt d’être condamnés à supporter cette tribulation épouvantable, et même à y mourir. Et, s’ils ne reviennent pas vers Dieu, à endurer aussi les sept derniers fléaux. Dieu Lui-même va précipiter les choses, pour en finir au plus vite. Nous allons voir plus de détails sur cet être méprisable un peu plus loin dans ce livre.

Apocalypse 6:3 : « Et lorsque l’Agneau eut ouvert le second sceau, j’entendis le second animal, qui disait : Viens, et vois. 4Et il sortit un autre cheval couleur de feu ; et celui qui le montait reçut le pouvoir de bannir la paix de la terre, et de faire que les hommes se tuassent les uns les autres ; et on lui donna une grande épée. » Ce chevalier est aisé à reconnaître, c’est la Guerre, les révolutions, l’anarchie. Plusieurs croient que ceci fait directement allusion à la Troisième Guerre Mondiale. Éventuellement, oui. Mais pas au début. Enlever la paix de la terre, afin que les hommes s’égorgent les uns les autres, fait plutôt référence à des guerres civiles provoquées dans le but spécifique de réduire la population d’un pays tout en enrichissant ceux qui vendent les armes aux belligérants. Ce sont ces guerres où l’anarchie règne et où on encourage des gens d’une caste à détester une caste adversaire, au point de se grouper en multitudes pour attaquer et tuer ceux qu’ils détestent dans leur propre pays. Ces affrontements sont destinés à extirper les richesses du territoire et à provoquer progressivement la faillite totale du pays en rendant les dirigeants complètement dépendants de ceux qui les alimentent en armements et en financement.

Il semble y avoir un mouvement mondial, à l’heure actuelle, qui incite les foules à l’anarchie et aux révolutions un peu partout. Nous avons vu cela, il y a plusieurs années, dans un endroit appelé Azerbaïdjan où même l’armée russe était incapable d’empêcher la tuerie. Nous avons eu plusieurs autres exemples, au El Salvador, au Nicaragua et en Afrique, entre les Hutus et les Tutsis. Il existe présentement sur Internet une prolifération de sites voués uniquement au terrorisme. Plusieurs milliers de gens visitent ces sites chaque mois. Le Groupe Islamique Armé (GIA), qui est actuellement en guerre ouverte contre le gouvernement algérien, diffuse des instructions détaillées à savoir comment fabriquer des bombes artisanales. Aux États-Unis, on ne peut même pas empêcher la population de visiter ces sites, parce que le premier amendement de leur Constitution leur donne libre accès à toutes ces informations.

Rappelons-nous ce qui s’est passé au Kosovo, avec cette haineuse épuration ethnique des Albanais par les Serbes. Tout semble sous contrôle pour le moment, mais ce n’est certainement pas fini, loin de là. Soulignons également les conflits qui perdurent en Afghanistan et en Irak, ainsi que la montée des attaques israéliennes contre les Palestiniens qu’ils veulent exterminer, ce que le monde en général ne sait pas. Ce sont des engagements militaires planifiés pour aboutir possiblement à un conflit majeur qui entraînera le monde entier dans son sillon. Remarquez la recrudescence des gangs de rue, dans toutes les grandes villes, où les factions opposées s’attaquent ouvertement, à grands coups de couteau, d’armes à feu, de barres de fer ou tout autre arme qui leur tombe sous la main. Ce chevalier représente la tuerie de gens sans restriction et sans contrôle. C’est ainsi que la paix sur la terre sera enlevée, par une anarchie quasi-totale, provoquée à plusieurs endroits en même temps.

Il serait bon de mentionner ici que la quasi-totalité des conflits majeurs du passé et du présent ont été préalablement planifiés par ceux qui veulent absolument forcer la mise en place du Nouvel Ordre Mondial. Pour amener le monde à acclamer l’arrivée éventuelle de ce gouvernement unique, il FAUT, aux yeux des pouvoirs occultes actuels, que le présent système fonctionne de plus en plus mal. C’est ce qu’ils appellent Ordo ab Chaos, c’est-à-dire, l’Ordre sorti du Chaos ! Ne nous étonnons donc pas d’assister à une recrudescence des rivalités de toutes sortes, jusqu’à l’apogée de la crise devant aboutir hypothétiquement à ce fameux Nouvel Ordre Mondial. Ceci sera la « solution finale » de Satan pour parodier, pendant une courte durée, le Gouvernement du Seigneur Jésus, qui viendra, non seulement pour le détruire totalement, mais aussi pour y demeurer éternellement.

Alors, tout ceci nous amènera un jour à ce que Jean nous dit à la fin du verset : « …et on lui donna une grande épée. » Quand Jean a écrit cette révélation, les méga-bombes, les missiles téléguidés, les chars d’assaut spécialisés, les lasers, les avions à réaction, le projet HAARP et toutes les autres artilleries connues de guerres modernes et sophistiquées n’existaient pas. Il lui a fallu les décrire en termes que le public de son temps pouvait aisément comprendre. L’outil de destruction du temps de l’Empire romain était l’épée. Alors « une grande épée » symboliserait, prophétiquement parlant, l’ensemble de tous ces armements militaires puissants, capables de tuer plusieurs centaines de millions de personnes en très peu de temps. Il parle donc d’une période de l’histoire où les nations en folie se déchaîneront les unes contre les autres, dans une véritable guerre mondiale, sans restriction et sans aucun contrôle. Le temps d’une grande tribulation comme le monde n’a jamais connue et ne reverra jamais plus.

Apocalypse 6:5 : « Et quand l’Agneau eut ouvert le troisième sceau, j’entendis le troisième animal, qui disait : Viens, et vois. Et je regardai, et voici un cheval noir, et celui qui était monté dessus avait une balance à la main. 6Et j’entendis une voix au milieu des quatre animaux, qui disait : Une mesure de froment pour un denier [le salaire d’une journée de travail], et trois mesures d’orge pour un denier ; mais ne gâte point l’huile ni le vin. » Plusieurs érudits de la Bible croient que ce verset fait allusion à une famine mondiale. La balance, ici, symbolise la nourriture qui sera pesée d’une façon très précise. La nourriture sera là, mais elle sera très dispendieuse. On ne pourra acheter qu’une mesure de blé pour le salaire d’une journée. Et parce que l’orge est moins dispendieuse, on pourra en acheter trois mesures pour le salaire d’une journée. À peine assez pour nourrir sa famille. Pourtant, les objets de luxe, symbolisés par l’huile et le vin, demeureront en abondance.

Cette situation fait donc référence à une surévaluation du prix de la nourriture, sans nécessairement nous parler d’une famine, telle que définie ailleurs dans les Écritures. Alors, qu’est-ce qui peut créer une situation comme celle qui est décrite ici ? L’inflation ! Une économie totalement à l’envers. C’est l’affreux système bancaire qui, comme toujours, en sera la cause. Un système où l’argent est créé à partir du néant, et où les intérêts sur les dettes contractées sont étouffants, tant au niveau individuel que national. C’est une incroyable escroquerie à l’échelle mondiale fomentée par ceux qui contrôlent l’argent depuis des siècles, ayant ainsi incité artificiellement la totalité des crises économiques ! La dernière, possiblement déjà entamée par ceux qui dirigent les grandes Bourses mondiales, et qui a provoqué plusieurs faillites nationales et internationales, sera assurément dévastatrice, comme nous pouvons déjà le constater. L’avenir s’annonce vraiment instable et turbulent.

On parle ici de panique dans les marchés alimentaires, à cause de la chute du dollar, une monnaie qui déprécie à vue d’œil, de jour en jour. Après la Première Guerre Mondiale, dans la République de Weimar, l’inflation en Allemagne était telle que les gens se rendaient au marché avec 10 000 marks allemands dans une brouette (pour amuser le monde) afin de pouvoir acheter un seul pain… ! L’inflation incontrôlable avait rendu l’argent presque sans valeur. Pas question d’épargner ; les ouvriers étaient payés immédiatement  après chaque journée de travail et là, ils se dépêchaient d’aller au marché pour s’acheter de la nourriture, parce que le lendemain, à cause de cette inflation galopante, on pouvait acheter encore moins avec le même montant d’argent.

Les objets de luxe, symbolisés, comme nous l’avons vu, par l’huile et le vin, étaient là. Mais personne n’en voulait ! On mange avant d’acheter du parfum ou des bijoux ! C’est dans une telle économie qu’Hitler a pu se hisser au pouvoir, en promettant aux Allemands un poulet dans chaque chaudron et une Volkswagen devant leur porte de maison. Nous connaissons tous la conclusion de cette histoire tragique. Celui qui contrôle la nourriture, contrôle l’économie. Quand on a faim, on ne mange pas le Frigidaire. On mange ce qui se trouve à l’intérieur. S’il est vide, il devient inutile, tout comme les autres objets de luxe.

Depuis plusieurs centaines d’années, des familles juives très puissantes érigent des systèmes bancaires dont le but premier est de s’emparer des richesses du monde. Aujourd’hui, les fruits sont quasiment mûrs. Les crises financières se succèdent les unes après les autres, les gouvernements s’endettent. Et qui, en bout de ligne, s’en met plein les poches ? Les Juifs. Faites vos propres recherches pour vous rendre irrémédiablement compte que les institutions financières et industrielles multinationales, ainsi que les grands médias du monde entier ont été, soit  fondés, ou sont contrôlés par des Juifs. Nommez-les : la Maison Rothschild, Kuhn & Loeb, Lehman Brothers, J.P. Morgan, la Famille Rockefeller, Sachmans, Warburg, la Warner Bros, Metro Goldwin Meyer, pour ne nommer que ceux qui nous viennent à l’esprit. La Réserve Fédérale américaine appartient au consortium de la Famille Rothschild, la Banque du Canada également…deux « succursales » de la Banque d’Angleterre qui appartient depuis longtemps à cette famille infernale.

Au chapitre 13, nous allons voir cette même situation de chaos financier se reproduire, mais dans un contexte entièrement différent, et vraisemblablement à l’échelle mondiale. Sous le règne de l’Antéchrist et à cause de la puissance qui lui sera accordée pour un temps, le monde entier sera soumis à un contrôle plein de restrictions. Ceux qui ne voudront pas coopérer avec lui, ne pourront ni acheter, ni vendre leurs denrées, sans recevoir sa marque d’approbation. Nous vivons présentement dans une société où l’économie fonctionne avec des cartes de débit ou de crédit. Dans un tel système, l’autorité en place n’aura qu’à bloquer les transactions des cartes d’une personne « rebelle au système » et, soudainement, elle ne pourra plus ni acheter ni vendre. Les biens seront là, mais il va contrôler l’économie, car Satan lui-même lui donnera son pouvoir. Et Dieu le laissera faire, pendant un temps.

Cependant, dans cette description littérale de ce 3ième chevalier, il y a un symbolisme spirituel bien caché dans la dernière partie du verset 6 où on peut lire : « mais ne gâte point [ou ne fais pas de mal à] l’huile ni le vin. » Durant cette crise, il y aura une disette de la Parole de Dieu, comme on peut lire dans Amos 8:11 : « Voici, les jours viennent, dit le Seigneur l’Eternel, que j’enverrai la famine sur le pays, non la famine du pain, ni la soif de l’eau, mais la famine d’ouïr les paroles de l’Eternel. » Il est donc question d’une famine spirituelle où plusieurs rechercheront la prédication de la Parole de Dieu, qui toutefois sera défendue sous peine de mort. Alors, comment pourront-ils l’entendre ? Seulement parl’entremise des serviteurs de Dieu à qui Christ Lui-même accordera Sa protection pour accomplir ce travail.

L’huile, dans les Saintes Écritures, symbolise le Saint-Esprit et le vin symbolise la nouvelle alliance établie par Jésus dans Son sang. Le véritable serviteur de Dieu possède ces deux éléments, car le Saint-Esprit lui a accordé ce don lors de sa conversion. Il doit donc marcher en nouveauté de vie dans cette nouvelle alliance apportée par Christ à ceux qu’Il prépare en tant qu’Élus dans Son Royaume. Ainsi, « ne gâte point [ou ne fais point de mal à] l’huile ni le vin » symbolise la protection des serviteurs de Dieu pendant le temps de leur évangélisation durant cette période exceptionnellement difficile qui nous est annoncée par ce cheval noir.

Nous arrivons maintenant au verset 7 d’Apocalypse 6 : « Et quand l’Agneau eut ouvert le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième animal, qui disait : Viens, et vois. 8Et je regardai, et voici un cheval de couleur livide… » Le mot grec, ici, est chloros, donc on parle d’un cheval pâle verdâtre, couleur de chlore. « …et celui qui était monté dessus, se nommait la Mort, et l’Enfer [hades, en grec, et qui veut dire « séjour des morts »] marchait à sa suite ; et le pouvoir leur fut donné sur la quatrième partie de la terre, pour faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. » Et, dans ce verset 8, Jean nous identifie les quatre méthodes par lesquelles hades, ou le séjour des morts sera comblé.

Il y a d’abord l’épée, qui représente tout ce que nous avons vu au sujet du deuxième chevalier : guerres civiles provoquées, anarchie, assassinats, épurations ethniques qui aboutiront éventuellement au chaos mondial. Il est tout à fait normal qu’avec toute cette violence, non contrôlée, viendra aussi la famine générale, dans ces endroits affectés, car les gens meurent tout simplement de faim. Ils n’ont rien à manger ! N’oublions surtout pas cet outil dangereux appelé HAARP, présentement intégralement opérationnel, et qui possède la capacité de déclencher des inondations, des sécheresses, des ouragans. Son principal potentiel serait de conquérir tout adversaire par la possibilité de déstabiliser l’agriculture d’une façon sélective, ou même l’écosystème d’un territoire au moyen d’une frappe choisie.

Je ne peux toujours pas m’habituer à accepter tout ce gaspillage de nourriture qu’on voit un peu partout alors qu’un grand nombre de gens crèvent de faim. C’est comme si les individus ne réalisaient pas qu’il puisse y avoir une limite à toute cette abondance. Il y a un proverbe québécois qui dit : « Celui qui jette son pain en riant, le ramassera plus tard en pleurant. » Nous avons vu maints exemples de cela, dans les journaux et à la télé où, à cause d’une guerre civile dans un pays, la population meurt de faim alors que les armées s’emparent de toute la nourriture. Un jour, cela pourrait nous arriver aussi. Alors, ces cadavres non enterrés provoqueront sûrement des épidémies où même ceux qui ont un peu de nourriture meurent de toutes sortes de virus issus de ces épidémies. Jean appelle cela mourir « par la mortalité ». Ce seul mot couvre toutes les épidémies possibles. Et, en parlant d’épidémie, n’oublions surtout pas le sida, qui prend des proportions désastreuses en augmentant d’année en année, un peu partout dans la société contemporaine, mais surtout en Afrique depuis quelques années où de vastes campagnes de vaccination le répandent.

La quatrième façon nous parle de bêtes sauvages qui, en plus de s’attaquer les unes aux autres, viendront attaquer aussi les êtres humains. Ces prédateurs feront sans doute leurs ravages. Jean nous dit que ces quatre désastres auront le pouvoir sur la quatrième partie de la terre. Remarquez, il dit : « sur la quatrième PARTIE de la terre » et NON sur le quart de la population terrestre ! Il serait donc question ici d’un quart de la superficie de la terre, qui sera frappé par des guerres civiles, la famine, la peste et par les bêtes sauvages. Nous savons tous que la population de la terre n’est pas également distribuée. Le quart prophétisé ici, n’est pas identifié, car Dieu seul le connaît. Pour ce qui est du nombre des morts, seule la densité de la population dans la partie frappée le déterminera.

Cela veut simplement dire qu’en frappant seulement le quart de la superficie de la terre, ces fléaux pourraient éliminer jusqu’au tiers des humains et même davantage. Notez également qu’à ce stade, nous ne sommes pas encore rendus au plus fort de la Troisième Guerre Mondiale prophétisée au chapitre 9, où des armées composées de 200 millions de soldats tuerons le tiers des hommes sur la terre. Il sera donc question du tiers de ceux qui auront survécu jusque-là. Relisez Apocalypse 9:18 : « La troisième partie des HOMMES fut tuée par ces trois choses, par le feu, par la fumée, et par le soufre, qui sortaient de leur bouche. »

Il est quasiment impossible de concevoir jusqu’où la cruauté et la barbarie humaines seront poussées un jour. Ces quatre premiers sceaux font cependant référence à des forces qui sont déjà en place depuis des siècles sur cette terre. La séduction, la guerre, la famine et les épidémies existent depuis que certains hommes assoiffés de pouvoir tentent de tenir le monde entier dans un esclavage dirigé par une minorité qui veut imposer sa volonté. Encore une fois, nous voyons la très grande importance de reconnaître la dualité dans les prophéties. Car ces mêmes quatre éléments seront portés à leur comble dans ces dernières années de grande tribulation.

Tout ceci ne fait que confirmer ce que Paul a dit aux Romains, au sujet des hommes qui ne veulent pas faire face à la réalité, en rejetant la vérité pour ne faire que leur volonté. Dans Romains 1:24, Paul nous dit que Dieu les a livrés à leurs propres passions, à leur méchanceté sans restriction, parce qu’ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu. Dieu enseigne à Ses serviteurs à faire face à la réalité. Il veille constamment sur nous et Il nous accorde ce que nous Lui demandons, mais selon nos BESOINS, et non selon nos désirs ou notre convoitise. Si les hommes, toutefois, préfèrent le mensonge à la vérité, Dieu le permettra aussi, par l’entremise de cet Antichrist ensorceleur et grand manipulateur, avec ses fausses promesses accompagnées de puissantes illusions, telles que décrites par Paul. Si les hommes désirent systématiquement se détruire, tout en refusant de reconnaître le malheur qu’ils créent et le mal qu’ils commettent, alors Dieu permettra que l’anarchie générale s’installe, avec son désordre et ses conséquences.

Cela amènera éventuellement la quasi-destruction du monde par les armes conventionnelles, nucléaires, chimiques et bactériologiques. Si les hommes ne recherchent que le luxe et un très haut standard de vie, sans se soucier d’enrayer la pauvreté en partageant une partie de leurs biens, ils recevront alors ce qui vient avec une telle attitude. Une inflation galopante qui dévalorisera totalement la monnaie et provoquera une crise économique mondiale épouvantable. Si les hommes despotes veulent dominer sur leurs semblables, en utilisant un contrôle politique absolument outrancier, ils récolteront alors les guerres, les meurtres, les épidémies et la désolation. L’homme, par ses propres moyens, ne pourra jamais enrayer ces choses, car ce sont les conséquences inévitables de sa méchanceté et de sa FOLIE.

Les gens qui lisent l’Apocalypse ont parfois tendance à oublier que c’est Satan qui dirigera directement le Nouvel Ordre Mondial. Les dirigeants avec qui Satan travaille ne sont que de pauvres marionnettes qu’il manipule impunément et avec dédain à cause de leur cupidité. C’est sa « solution finale » dont le but ultime est de détruire l’humanité entière. Il a toujours menti aux hommes qu’il dirige, en leur promettant qu’ils régneront dans ce gouvernement unique. Mais nous savons aussi que Satan est le père du mensonge et, laissé en toute liberté, il ne s’arrêterait pas là. Il finirait par détruire l’humanité entière, y compris ses propres dirigeants, comme l’affront ultime à Dieu. Heureusement, à cause des Élus, Jésus VA intervenir, pour lui enlever tout son pouvoir et par le fait même lui administrer sa défaite finale, où Satan et sa cohorte de démons devront passer l’éternité à contempler la futilité de leur folie. Il y aura toutefois un court laps de temps, à la fin du Millénium, où Satan sera relâché pour son dernier baroud infructueux.

Regardons maintenant ce que Jésus nous déclare dans Jean 13:35 : « C’est à ceci que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » Petit verset très simple, mais qui contient pourtant la SOLUTION aux problèmes de l’humanité. Si chaque individu sur cette terre apprenait ce SEUL verset par cœur et se mettait à le PRATIQUER comme MODE de vie, aurions-nous encore des guerres avec des massacres d’innocents ? Verrions-nous tous ces crimes de violence conjugale, des mariages éclatés laissant toujours les pauvres enfants comme victimes ? Les meurtres, le racisme, la haine, le viol, l’adultère, les fraudes et les vols existeraient-ils ? Un être humain pourrait-il refuser d’aider un autre être humain en difficulté ? Une personne pourrait-elle insulter ou blesser une autre personne, sans même considérer de s’excuser et de lui demander pardon ?

Pourtant, ce petit verset sera le fondement de la solution utilisée par Jésus, un jour, pour régler tous les problèmes des êtres humains. Mais pourquoi pas aujourd’hui ? Simplement, parce que dans ce monde dirigé par Satan, les êtres humains ont développé des cœurs de pierre. Cette solution ne pourra devenir réalité qu’au moment où le Saint-Esprit changera les cœurs de pierre en cœurs de chair ! Ce n’est qu’au moment où la connaissance de Dieu remplira la terre, comme les eaux remplissent les mers, que le cœur des êtres humains pourra enfin être transformé. Quand Satan sera enchaîné pour mille ans et enfermé dans l’abîme avec ses démons, l’attitude des gens sera orientée sur le bien-être des autres. L’enseignement que les Élus apporteront aux survivants de la Grande Tribulation disposera l’esprit des individus à la conversion, et non à la rébellion comme dans le monde actuel.

Nous voyons, dans les Écritures, que Jésus va régner sur les nations avec une verge de fer, capable de punir les rebelles comme on brise les vases d’argile. Mais de quoi est-il question, ici ? Jésus S’en vient-Il défoncer les crânes de tous ceux qui ne veulent pas écouter ? Bien non ! Il va changer leur façon d’agir. Pourquoi une personne refuse-t-elle d’écouter et d’obéir ? Parce qu’elle est orgueilleuse et elle veut avoir raison à tout prix ! C’est ça, la complication à laquelle Jésus va S’attaquer premièrement. « C’est pourquoi, l’Écriture dit : Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles » (Jacques 4:6). Il va résister à ceux qui refuseront de s’humilier, et qui persisteront à se croire le nombril du monde. Cette sorte d’attitude ne passera pas le test, avec Jésus. Elle devra changer. Elle devra être enseignée.

Mais avant de pouvoir l’enseigner, il faut que le processus commence à se manifester chez l’enseignant. Un orgueilleux ne pourra jamais enseigner l’humilité. Nous savons que Dieu résiste aux orgueilleux. Et quand Dieu veut humilier quelqu’un qui refuse de s’humilier lui-même, laissez-moi vous dire qu’Il n’a rien à apprendre de personne ! Dieu peut S’organiser pour installer cet individu dans une situation tellement embarrassante, qu’il ne pourra pas faire autrement que de réaliser qu’il vient de se faire corriger par son Créateur. Dieu ne peut pas travailler avec un orgueilleux. C’est pourquoi Jésus nous a dit que « quiconque s’élèvera sera abaissé » (Matthieu 23:12). Tandis que si la personne travaille sur son humilité, Dieu Lui-même Se chargera de l’élever, nous dit Jésus. Alors, ce n’est qu’au moment où l’orgueil du monde entier sera brisé, et que l’humilité sera enfin installée dans les cœurs, que tous les malheurs cesseront.

Depuis les débuts de l’Église, Dieu prépare Ses prémices à accomplir ce travail. D’abord, chaque converti doit servir d’exemple dans son entourage par son comportement personnel avec les autres, afin de pouvoir enseigner ces choses à d’autres, lors du retour de Jésus. Nous ne pouvons nous asseoir sur nos lauriers. Dieu nous a appelés à servir. Au début du message, je vous ai déclaré que les serviteurs de Jésus n’ont rien à craindre de cette tribulation, car Jésus Lui-même nous a promis SA protection si, toutefois, nous gardons la parole de la persévérance en Lui et en aucun autre. Mes chers amis, ceci requiert une foi inébranlable en Jésus, et en aucun autre ! Les individus qui persistent à mettre leur foi dans un autre sauveur que Jésus risquent d’être drôlement désappointés un jour.

Ces quatre chevaliers ne seront pas bienvenus, mais par eux, nous découvrons aussi les raisons majeures de leur existence. Ils nous dévoilent l’origine ainsi que les conséquences de tous nos problèmes présentement. Ils nous démontrent également la futilité de l’homme à diriger sa destinée tant et aussi longtemps qu’il persistera à vouloir se prendre pour dieu. Toutefois, quand leur cas sera RÉGLÉ, c’est alors que cette petite instruction de Jésus de s’aimer les uns les autres, sera mise en évidence à l’échelle mondiale. C’est ainsi que la terre entière sera en PAIX et tous ses habitants aussi. Fini, le royaume des hommes ! Place enfin au Royaume de Dieu !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tagués avec : , , , , , , ,