D.460 – Serez-vous prêts pour l’enlèvement ?

image_pdfimage_print

Par Joseph Sakala

Dans le monde religieux, de nombreuses histoires circulent sur un éventuel enlèvement secret des convertis, avant le début de la Tribulation. Selon les enseignants de cette théorie très populaire, cet enlèvement se fera d’une manière soudaine, en cachette et sans avertissement, en quelque part dans les nuages et même au ciel pour une durée de sept ans. Alors, est-il possible qu’un jour nous entendions dire qu’un pilote d’avion converti a disparu subitement, en plein vol et sans aucune trace, laissant les pauvres passagers non convertis de l’appareil s’écraser au sol dans une mort terrible ? Nos grandes routes deviendront-elles des endroits périlleux alors que les conducteurs convertis disparaîtront soudainement en laissant leurs véhicules faire des carambolages épouvantables ?

Avant de continuer, il serait juste de nous poser la question à savoir si la théorie de cette sorte d’enlèvement est biblique ou si la Bible nous révèle que le plan de Dieu pour les derniers jours est complètement différent de ce que bon nombre d’églises prêchent de plus en plus pour régaler leurs brebis. Le télévangéliste Tim LaHaye a écrit plusieurs bouquins sur cette « vérité » qui est devenue la plus grande séduction religieuse des temps modernes. Sa théorie — et je dis bien théorie — est fondée sur une fausse application de plusieurs passages bibliques rejetés par une vaste majorité de chrétiens. Ce qui est très important dans son enseignement, c’est que sa théorie demeure improuvable, parce qu’elle contredit directement ce que la Bible enseigne sur le second avènement de Christ.

Cette théorie farfelue de M. LaHaye nous présente un Dieu qui permettrait la mort de plusieurs milliers d’humains d’une manière irresponsable pour accommoder sa conception personnelle d’un enlèvement. Avez-vous déjà vu des autocollants sur des pare-chocs d’automobiles annonçant : « En cas d’enlèvement, cette auto sera sans conducteur » ? Cet enlèvement soudain et secret est décrit comme un événement où Dieu vient saisir Ses élus qui pilotent des avions, qui conduisent des autos, des autobus ou des trains, laissant les autres passagers innocents dans ces autos, avions, autobus et trains se diriger vers une mort atroce un peu partout sur la terre. Quelle sorte de Dieu ferait une chose pareille ?

Dans son plus récent bouquin, Revelation Unveiled (Révélation dévoilée), Tim LaHaye tente de « prouver » que la Bible enseigne un enlèvement. Jusque là, il a raison, car nous serons enlevés pour rencontrer Christ « dans les airs ». Alors, M. LaHaye commence par citer Apocalypse 4:1-2. Mais il admet rapidement que : « L’enlèvement de l’Église n’est pas explicitement enseigné dans Apocalypse 4. » [p.100]. Amen ! Dans Apocalypse 4:1-2, nous lisons : « Après cela je regardai, et voici une porte était ouverte dans le ciel ; et la première voix que j’avais entendue, comme celle d’une trompette, et qui parlait avec moi, dit : Monte ici, et je te ferai voir les choses qui doivent arriver après celles-ci. Et aussitôt je fus ravi en esprit ; et voici, un trône était dressé dans le ciel, et quelqu’un était assis sur ce trône. » Pouvons-nous voir dans ce passage une seule indication d’enlèvement ? Absolument pas ! Et encore moins d’un enlèvement de l’Église !

LaHaye prétend que Jean représente l’Église et que la voix dans le ciel lui dit de monter ici. Relisez ce verset et vous verrez quelque chose de complètement autre. Jean fut « ravi en esprit », c’est-à-dire, il a eu une vision dans laquelle il a vu le trône de Dieu et quelqu’un était assis sur ce trône. LaHaye tente de raisonner que l’apôtre Jean représente l’Église, alors que jamais la Bible ne suggère une telle représentation. Rien ne permet une telle insinuation ! Voici les paroles de Paul : « Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai unis à un seul Époux, pour vous présenter à Christ, comme une vierge chaste », dans 2 Corinthiens 11:2. Au contraire, la Bible symbolise l’Église par une femme, la fiancée de Christ. Ensuite, LaHaye offre un autre argument pour appuyer sa théorie en disant que l’absence d’une mention de l’Église après le chapitre 4 prouve que l’Église n’est plus sur la terre durant la tribulation. Il prétend qu’entre les chapitres 6 et 18 qui couvrent la tribulation, l’Église n’est pas mentionnée une seule fois.

Il a vraiment du culot pour faire une telle déclaration, car le chapitre 12 en entier est consacré à l’Église ! À la page 101 de son bouquin, LaHaye se tourne vers Paul pour prouver l’enlèvement de l’Église au ciel avant la tribulation pour être avec Christ. Dans 1 Thessaloniciens 4:16-17, nous pouvons lire : « Car le Seigneur lui-même descendra du ciel, à un signal donné, avec une voix d’archange et au son d’une trompette de Dieu ; et les morts qui sont en Christ ressusciteront premièrement ; ensuite, nous les vivants qui serons restés, nous serons enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur, dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » Avez-vous vu une mention dans ce passage que cet événement se produit avant la tribulation ? Absolument pas ! De quoi Paul parle-t-il ici ?

Allons voir le contexte dans lequel Paul a prononcé ces paroles. Dans 1 Thessaloniciens 4:13, Paul déclare : « Or, mes frères, je ne veux pas que vous soyez dans l’ignorance au sujet des morts, afin que vous ne vous affligiez pas, comme les autres hommes qui n’ont point d’espérance. » Paul consolait la congrégation au sujet de ceux qui étaient morts récemment. Alors, au verset 14, Paul affirme : « Car si nous croyons que Jésus est mort, et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus, pour être avec lui, ceux qui sont morts. » Donc, au verset 15, Paul confirme : « Car nous vous déclarons ceci par la parole du Seigneur, que nous les vivants qui serons restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne précéderons point ceux qui sont morts. » Au retour de Christ, nous monterons tous ensemble vers Lui. Cependant, aucune mention que ceci se passera avant la grande tribulation. Pour notre réponse, il faut aller ailleurs dans les Écritures.

Apocalypse 11:15 nous révèle que : « le septième ange sonna de la trompette, et de grandes voix se firent entendre dans le ciel, qui disaient : Les royaumes du monde sont soumis à notre Seigneur et à son Christ, et il régnera aux siècles des siècles. » La Bible nous annonce sept trompettes qui nous avertiront des sept malheurs jetés sur la terre. Le Christ ne revient qu’à la septième ou dernière trompette, à la fin de la tribulation. Pas en secret, sans bruit, avant le début de la tribulation, mais au son retentissant d’une trompette que tous entendront à la fin de la tribulation. Allons encore une fois vérifier ce que Paul nous dit là-dessus.

Dans 1 Corinthiens 15:51-53, Paul déclare clairement : « Voici, je vous dis un mystère : Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous changés, en un moment, en un clin d’œil, à la dernière trompette ; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible soit revêtu de l’incorruptibilité, et que ce corps mortel soit revêtu de l’immortalité. » Quelle explication claire et si simple qu’un enfant de dix ans avec un esprit ouvert peut la comprendre ! Mais apparemment pas un évangéliste qui persiste à vendre ses voyages pour le ciel aux pauvres brebis qui ne prennent pas le temps de vérifier toutes choses, et surtout les déclarations de LaHaye. D’autant plus que Jésus Lui-même nous déclare avec force que : « personne n’est monté au ciel, que celui qui est descendu du ciel, savoir, le Fils de l’homme qui est dans le ciel » (Jean 3:13). M. LaHaye, faites vos études de la Bible, car vous faites de Jésus un menteur !

Notez que les morts ressuscitent après que la dernière trompette ait sonné, ce qui détruit complètement la théorie d’un enlèvement au ciel pendant sept années avant le début de la tribulation. Dans Matthieu 24:3-33, Jésus nous décrit clairement les évènements qui précéderont Son Deuxième Avènement. Je vous exhorte à lire ces versets attentivement. En premier lieu, Jésus nous explique que des faux prophètes viendront et séduiront beaucoup de gens. Dans Matthieu 24:5, Jésus déclare : « Car plusieurs viendront en mon nom, disant : Je suis le Christ, et ils séduiront beaucoup de gens. » C’est la toute première chose que Christ nous avertit de surveiller dans les derniers temps. La séduction religieuse mondiale.

Ensuite, Jésus décrit qu’il y aura des guerres, de la famine, de la peste et des tremblements de terre qui suivront. Est-ce qu’Il nous déclare que Ses saints seront épargnés de tout cela ? Non ! Jésus nous met en garde plutôt dans Matthieu 24:9-10 : « Alors ils vous livreront pour être tourmentés, et ils vous feront mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom. Alors aussi plusieurs se scandaliseront et se trahiront les uns les autres, et se haïront les uns les autres. » Plusieurs de ceux qui se déclarent chrétiens seront martyrisés avant le retour de Christ, non pas enlevés au ciel. Ensuite, Jésus nous déclare, dans Matthieu 24:21-22 : « Car alors il y aura une grande affliction ; telle qu’il n’y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et telle qu’il n’y en aura jamais. Que si ces jours-là n’avaient pas été abrégés, aucune chair n’eût échappé ; mais à cause des élus ils seront abrégés. » Ce qui n’aurait pas lieu d’être si l’Église est déjà partie depuis sept ans.

Oui, il y aura une grande tribulation pendant laquelle aucune chair ne survivrait, si ce n’était pas des vrais élus, mais à cause des élus ces jours seront abrégés. Mais regardez, maintenant, ce qui arrivera, aux versets 29 à 31 : « Et aussitôt après l’affliction de ces jours-là le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera point sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel ; alors aussi toutes les tribus de la terre se lamenteront, en se frappant la poitrine, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel, avec une grande puissance et une grande gloire. Il enverra ses anges avec un grand éclat de trompette, et ils rassembleront Ses élus des quatre vents, depuis un bout des cieux jusqu’à l’autre bout. »

Avez-vous remarqué à quel moment les élus seront rassemblés par les anges de Dieu, afin de les enlever avec tous ceux qui seront ressuscités pour la grande rencontre avec Jésus dans les airs ? Pas au ciel, mais dans les airs. Pas en secret, mais à la vue de tous, au son d’une trompette. Cela se fera pendant que Jésus descendra pour ensuite Se diriger vers le Mont des Oliviers. « Et l’Éternel sortira, et combattra contre ces nations, comme lorsqu’il combattit au jour de la bataille. Ses pieds se poseront, en ce jour-là, sur la montagne des Oliviers qui est en face de Jérusalem, à l’orient ; et la montagne des Oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, et il s’y fera une très grande vallée ; et la moitié de la montagne se retirera vers l’Aquilon et l’autre moitié vers le midi » (Zacharie 14:3-4). « L’Éternel sera roi de toute la terre ; en ce jour-là, l’Éternel sera seul, et son nom seul » (Zacharie 14:9).

En assumant que l’apôtre Jean représentait l’Église et en évitant le fait que tout arriverait à la dernière trompette, LaHaye fut capable de se construire une plate-forme de laquelle il a pu lancer sa théorie de l’enlèvement, sept ans avant la grande tribulation. Or, sa théorie est non biblique et non prouvable, mais il a quand même réussi à vendre cette idée à des millions de chrétiens honnêtes qui se cherchaient un lieu de refuge. Mais quelle est l’origine de cet enlèvement sept ans avant la tribulation ? En réalité, tous les étudiants de la Bible de jadis reconnaissaient que l’enlèvement sept ans avant la tribulation était inconnu jusqu’à l’arrivée sur scène de John Nelson Darby. Darby fut le fondateur de la Plymouth Brethren Church. Il avait décrit un système d’interprétation biblique appelé « dispensationalisme ». Il a inventé la théorie que Dieu a eu des règlements divers pour différents groupes à des moments variés de l’histoire. Darby s’est mis à enseigner que Dieu avait la « loi » pour les Juifs, mais la « grâce » pour l’Église. Et que c’était deux moyens de salut !

Plus tard, les idées de Darby devinrent plus raffinées et furent rendues populaires par C. I. Scofield, auteur de la Scofield Reference Bible. De cette source, les évangéliques protestants se sont amourachés de ses enseignements, malgré qu’ils étaient non bibliques. Dans son effort pour trouver des origines antérieures à sa théorie, LaHaye cite quelques vagues références bien avant le temps de Darby. Par exemple, LaHaye cite quelques écrits d’un dénommé « Pseudo-Ephrem », mais admet quand même qu’il est difficile de savoir qui fut cet homme lorsqu’il écrivit. Voici ce que cite LaHaye venant de « Pseudo-Ephrem », dans son livre Revelation Unveiled : « Pourquoi ne rejetons-nous pas toutes les actions terrestres, pour nous préparer à rencontrer le Seigneur Christ, afin qu’il nous tire de cette confusion qui domine sur le monde ? Tous les saints et élus de Dieu seront ramassés ensemble, avant la tribulation à venir, et transportés vers le Seigneur, afin qu’ils ne voient pas la confusion qui va dominer sur la terre à cause de nos péchés. »

Veuillez noter que cette citation ancienne ne mentionne aucune référence biblique pour valider ses idées, ni d’un enlèvement secret de chrétiens. Une autre vague de citations employée par LaHaye vient de Victorinus, un évêque catholique romain aux environs de 270 apr. J.-C.. Dans un commentaire sur le livre de l’Apocalypse, Victorinus discutait de ce que le peuple de Dieu pourrait être délivré des plaies, amenées par les deux témoins et décrites dans Apocalypse 11. LaHaye déclare, dans son commentaire sur l’Apocalypse, qu’il compare ces plaies à celles de la période de Lévitique, et déclare ensuite : « Ces plaies arriveront dans les derniers temps lorsque l’Église ne sera plus parmi eux. » Évidemment, l’évêque Victorinus de Peteau, un homme brillant du troisième siècle, voyait l’Église enlevée avant les plaies de la colère de Dieu, qu’il a interprétée comme étant de sept années. Mais que nous dit la citation de cet écrivain ancien, au sujet de l’enlèvement de l’Église ? Absolument rien !

Il ne parle pas d’enlèvement, il ne fait que remarquer que le peuple de Dieu serait épargné d’une situation dangereuse. En présumant que cet écrivain ancien ait parlé d’enlèvement, LaHaye réussit à placer des mots dans la bouche de l’évêque Victorinus pour mousser sa cause. Mais est-ce qu’il y a une véritable protection pour le peuple de Dieu durant la Grande Tribulation ? Qu’est-ce que la Bible nous dit clairement ? À l’Église de Philadelphie, la seule à laquelle Jésus ne fait pas correction, Il lui déclare ceci, dans Apocalypse 3:10 : « Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi-même je te garderai de l’heure de la tentation qui doit venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. » Notez bien ce que Jésus déclare à Son Église, le petit troupeau qui a gardé la Parole de Sa patience. Jésus lui dit : « Moi-même je te garderai de l’heure de la tentation» Il parle de l’heure de la tentation qui doit venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Je dois vous faire remarquer une distinction ici ! Vérifiez-la vous mêmes. Dans l’Apocalypse, vous avez deux sortes de personnes, les serviteurs de Dieu et les habitants de la terre ; les convertis et les non convertis !

Donc, Jésus Lui-même S’engage à nous protéger durant cette période de tribulation alors que nous allons témoigner pour Lui. Ainsi, ce ne sera pas un enlèvement secret dans les cieux pendant sept années, mais une protection divine ici sur la terre pendant trois ans et demi. Tout comme Dieu a protégé Israël lors de sa sortie d’Égypte, Jésus S’engage à protéger son Église sur terre durant la Grande Tribulation. N’ayant plus accès à l’Église, Satan sera enragé et : « Le dragon s’irrita contre la femme, et s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, qui gardent les commandements de Dieu, et qui ont le témoignage de Jésus-Christ » (Apocalypse 12:17). Alors, ceux qui sont tièdes seront persécutés par Satan et ses laquais. Quelques ministres tentent d’appliquer ce verset 17 au peuple juif. Mais ce chapitre en entier nous dévoile clairement qu’il est question de « l’Israël de Dieu » (Galates 6 :16).

Donc, alors que Jésus prépare une protection pour les Philadelphiens, les tièdes ou Laodicéens devront passer par la tribulation afin de se réchauffer spirituellement. Dans Apocalypse 7:13-15, nous lisons : « Puis un des Anciens prit la parole, et me dit : Ceux qui sont vêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d’où sont-ils venus. Et je lui dis : Seigneur, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui sont venus de la grande tribulation, et qui ont lavé leurs robes, et ont blanchi leurs robes dans le sang de l’Agneau. C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, et ils le servent jour et nuit dans son temple ; et celui qui est assis sur le trône, étendra sur eux son pavillon. » Après les avoir avertis de leur tiédeur et leur avoir donné la solution à leur problème, pour ceux qui n’ont pas voulu écouter, Jésus leur déclare : « Je reprends et je châtie tous ceux que j’aime ; aie donc du zèle, et te repens. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe ; si quelqu’un entend ma voix et m’ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:19-20). Malheureusement, ces chrétiens n’ont pas voulu écouter Jésus.

Je regrette, mais ce ministère pour les temps de la fin n’appartient pas aux Juifs, car ils attendent toujours la première venue de leur propre Messie. Ils devront également passer par la Grande Tribulation. Jésus avait donné cette instruction vitale à ceux qui ont cru en Lui — l’Israël de Dieu : « Veillez donc, et priez en tout temps, afin que vous soyez trouvés dignes d’éviter toutes ces choses qui doivent arriver, et de subsister devant le Fils de l’homme » (Luc 21:36). Très peu de « chrétiens » ont décidé d’obéir à ce commandement venu directement du Fils de Dieu. La plupart vont dans les églises où la prophétie est rarement discutée et certainement pas comprise. Ils ne savent pas ce que : « Veillez donc, et priez en tout temps » veut dire et n’ont aucun intérêt pour le faire. La plupart des « brebis » ne savent même pas comment prier. Mais : « Dieu ne vengera-t-il point Ses élus, qui crient à lui jour et nuit, quoiqu’il diffère sa vengeance ? Je vous dis qu’il les vengera bientôt. Mais quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18:7-8).

La majorité du peuple de Dieu sera influencée par Laodicée, dans les derniers temps, à être tiède. Et Jésus parle fortement contre cette attitude. Dans Apocalypse 3:15-16, Jésus déclare : « Je connais tes œuvres ; je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Oh ! si tu étais froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, ni froid, ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. » Apparemment, ceux qui se disent chrétiens, mais qui sont tièdes, seront lancés dans la Grande Tribulation. « Car tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien ; et tu ne connais pas que tu es malheureux, et misérable, et pauvre, et aveugle, et nu. Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, pour devenir riche ; et des vêtements blancs, pour être vêtu, et que la honte de ta nudité ne paraisse point, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies, » leur dit Jésus. (Apocalypse 3:17-18).

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, c’est votre culte raisonnable. Et ne vous conformez point au présent siècle, mais soyez transformés par le renouvellement de votre esprit, afin que vous éprouviez que la volonté de Dieu est bonne, agréable et parfaite », leur dit Paul, dans Romains 12:1-2. Mais ils n’ont pas voulu écouter. Alors, ils apprendront par le biais de la tribulation, pour laquelle Jésus leur dit : « Je reprends et je châtie tous ceux que j’aime ; aie donc du zèle, et te repens » (Apocalypse 3:19). Dieu ne les protègera pas et ils seront forcés de choisir entre la soumission totale à Dieu et le feu de la Géhenne. Tandis que les enfants obéissant à Dieu seront protégés, comme nous l’avons vu dans Apocalypse 3:10 : « Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi-même je te garderai de l’heure de la tentation qui doit venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. »

Dieu nous décrit le mode de vie de Ses fidèles enfants : « C’est ici la patience des saints, ce sont ici ceux qui gardent les commandements de Dieu, et la foi de Jésus » (Apocalypse 14:12). Ce ne sont pas des chrétiens qui ont succombé aux enseignements de leurs ministres qui leur enseignaient que la loi spirituelle fut abolie, où « clouée à la croix ». La Bible est extrêmement claire là-dessus. Ne demeurez jamais avec cette attitude, mais plutôt quand vous transgressez un commandement, repentez-vous et le Seigneur qui est juste vous pardonnera, et effacera votre iniquité. Rappelez-vous toujours que nous avons un avocat auprès de Dieu. C’est Jean qui nous le confirme lorsqu’il nous déclare : « Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le Juste. C’est lui qui est la propitiation pour nos péchés ; et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. Et par ceci nous savons que nous l’avons connu, savoir, si nous gardons ses commandements » (1 Jean 2:1-3).

Alors, si vous cherchez la protection divine dans les moments traumatisants qui s’en viennent, soyez assurés que ce ne sera pas par les mensonges des faux ministres, qui vous vendent un enlèvement au ciel pendant sept années, alors que nous savons que : « nul homme n’a vu, ni ne peut voir [le Père] ; à qui soient l’honneur et la puissance éternelle ! Amen » (1 Timothée 6:16). Mais croyez en Dieu qui nous assure que Jésus Lui-même nous protégera pendant les trois ans et demi de la Grande Tribulation que nous passerons à témoigner pour Jésus sur la terre. Et ce jusqu’à la dernière trompette. « Voici, je vous dis un mystère : Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous changés, en un moment, en un clin d’œil, à la dernière trompette ; car la trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés » (1 Corinthiens 15:51-52).

« Or, mes frères, je ne veux pas que vous soyez dans l’ignorance au sujet des morts, afin que vous ne vous affligiez pas, comme les autres hommes qui n’ont point d’espérance. Car si nous croyons que Jésus est mort, et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus, pour être avec lui, ceux qui sont morts. Car nous vous déclarons ceci par la parole du Seigneur, que nous les vivants qui serons restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne précéderons point ceux qui sont morts ; car le Seigneur lui-même descendra du ciel, à un signal donné, avec une voix d’archange et au son d’une trompette de Dieu ; et les morts qui sont en Christ ressusciteront premièrement ; ensuite, nous les vivants qui serons restés, nous serons enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur, dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » (1 Thessaloniciens 4:13-17).

Il n’y aura aucun enlèvement des saints fait en secret. « Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel ; alors aussi toutes les tribus de la terre se lamenteront, en se frappant la poitrine, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel, avec une grande puissance et une grande gloire. Il enverra ses anges avec un grand éclat de trompette, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis un bout des cieux jusqu’à l’autre bout » (Matthieu 24:30-31). Que Dieu vous aide, ainsi que votre famille, à comprendre et à être consentants à vous soumettre au Christ vivant, afin qu’Il puisse vivre Sa vie en vous dans l’obéissance, au travers de la puissance du Saint-Esprit.

Et comme Paul fut si bien inspiré de nous dire : « Je suis crucifié avec Christ, et si je vis, ce n’est plus moi, mais c’est Christ qui vit en moi ; et si je vis encore dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé, et qui s’est donné lui-même pour moi » (Galates 2:20). Au travers de Christ en vous, que vous puissiez vraiment apprendre à marcher avec Dieu et à recevoir la protection du Dieu Tout-puissant qu’Il a promise à Ses véritables saints.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tagués avec : , ,