D.051 – Lazare et l’homme riche

image_pdfimage_print

 

Cinquième partie

Par Joseph Sakala

Combien de fois avons-nous entendu cette belle déclaration : DIEU EST AMOUR ? Le croyons-nous vraiment ? Si oui, pourriez-vous imaginer une situation où VOUS êtes au ciel, mais quelqu’un de votre FAMILLE est PERDU et en ENFER ? Imaginez maintenant que Dieu vous imposerait de regarder souffrir cette personne pendant l’éternité dans un feu qui le brûle SANS le consumer. Prenez le TEMPS de méditer un peu. Voudriez-vous vraiment passer l’éternité au CIEL à entendre un membre de votre famille gémir ainsi, et crier au secours, sans que vous puissiez apporter le moindre soulagement à son agonie ? Seriez-vous heureux dans un tel PARADIS ?

Pourtant, c’est exactement CE genre de CIEL que la plupart des églises prêchent par le biais de leur clergé. Plusieurs utilisent la parabole de Jésus concernant Lazare et l’homme riche pour prouver qu’à la mort, les JUSTES montent directement au CIEL, alors que les INJUSTES sont immédiatement plongés dans un feu infernal afin d’être torturés éternellement. Ceux qui nient aller au ciel ou en enfer au moment de leur mort prétendent que ce récit de Jésus est simplement une parabole sans conséquences. Par contre, ceux qui insistent sur l’immortalité de l’âme disent que ce n’est PAS une parabole ; que Jésus expliquait plutôt un évènement qui avait déjà eu lieu.

Alors, supposons que ceci n’était PAS une parabole, et prenons le texte d’une façon littérale. Allons voir ce que Jésus a déclaré. Luc 16:19 : « Il y avait un homme riche, qui se vêtait de pourpre et de fin lin, et qui se traitait chaque jour magnifiquement ». Alors, il y avait VRAIMENT un homme riche, très bien habillé, et qui vivait dans le luxe et la splendeur. Jésus continue aux versets 20 & 21 : « Il y avait aussi un pauvre, nommé Lazare, qui était couché à sa porte, couvert d’ulcères ; il désirait de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et les chiens même, venaient lécher ses ulcères ». Oui, il y en avait plusieurs de ces pauvres, en Judée, du temps de Jésus.

Au verset 22, Jésus nous dit ce qui arriva aux deux : « Or, il arriva que le pauvre mourut, et il fut PORTÉ par les ANGES dans le SEIN d’Abraham ; le riche mourut aussi, et fut ENSEVELI ». Les DEUX moururent. C’est exactement ce que Jésus a DIT. Relisez ce verset de NOUVEAU. Jésus a-t-Il DIT que le pauvre est MONTÉ au CIEL ? Absolument PAS ! Jésus a dit que le pauvre « fut porté par les anges dans le sein d’Abraham ». C’est quoi, un sein ? Si nous pouvons DÉTERMINER ce qu’est un SEIN — et, dans ce cas-ci, celui d’Abraham — nous pourrons savoir OÙ le pauvre a été PORTÉ. Consultez votre dictionnaire. Le sein est une partie du corps humain située au niveau de la POITRINE, avec les bras pour l’enlacer, tout comme une personne enlace une autre avec ses bras, dans un geste d’amitié intime. Alors Lazare fut porté vers une amitié intime AVEC Abraham.

Lazare nous est décrit, ici, comme une personne ayant reçu le SALUT. Une personne qui se CONVERTIT à Christ entre-t-elle dans une relation intime avec Abraham ? ABSOLUMENT ! Voici ce que Paul a déclaré aux Galates convertis, auparavant GENTILS, dans Galates 3:29 : « Et si vous êtes de Christ, VOUS êtes donc la POSTÉRITÉ d’Abraham, et les HÉRITIERS selon la promesse ». Au travers de Christ, ces Galates PAÏENS sont devenus des ENFANTS d’Abraham. « Sachez donc, que ceux qui ONT la FOI, sont les ENFANTS d’Abraham » (Galates 3:7). Ceci devient donc une relation TRÈS intime où le CONVERTI est PORTÉ dans le SEIN d’Abraham, comme s’il lui appartenait en propre, et devient ainsi SON HÉRITIER.

Rappelons-nous toujours qu’Abraham est un HÉRITIER de Dieu. Dieu lui a fait une PROMESSE, ainsi qu’à CEUX qui, au travers de Christ, deviennent ses enfants. TOUS sont donc héritiers selon la promesse que Dieu a faite à ABRAHAM. Mais que Dieu a-t-il promis à Abraham ? De quelle promesse le pauvre Lazare est-il devenu HÉRITIER ? Dieu a-t-il PROMIS à Abraham et à ses enfants de MONTER au CIEL ? De grâce, CESSONS de mettre NOS interprétations personnelles sur la Parole SACRÉE de Dieu. Les Saintes Écritures s’interprètent toutes seules par d’autres Saintes Écritures, et non par des HOMMES. Pour SAVOIR ce que Dieu a promis à Abraham, nous devons nous reporter dans Genèse 12.

« Et Abram prit Saraï sa femme … et ils SORTIRENT pour aller au pays de Canaan ; et ils ARRIVÈRENT au pays de Canaan … Et l’Éternel apparut à Abram, et lui dit : JE donnerai CE pays à ta postérité ! » (Genèse 12:5-7). Le pays de Canaan est sur cette terre, et NON au CIEL. Lazare, au travers de Christ, est devenu la POSTÉRITÉ d’Abraham et dans une relation intime en tant qu’un de ses FILS. Alors Dieu INCLUAIT ce pauvre mendiant, quand IL a déclaré : « Je donnerai CE PAYS, à ta postérité ». Un peu plus tard, Dieu a AUGMENTÉ SA PROMESSE. « Car TOUT le PAYS que tu VOIS, Je te le donnerai, à TOI et à ta postérité, pour TOUJOURS » (Genèse 13:15).

Encore, un peu PLUS TARD, on peut lire, dans Genèse 15:18 : « En ce jour-là, l’Éternel traita ALLIANCE avec Abram, en disant : JE donne CE PAYS, à TA POSTÉRITÉ, depuis le fleuve d’Égypte, jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate ». Ici, Dieu DÉFINIT la frontière même de la propriété qu’Il lui donnait. À CE stade, il est TRÈS important de comprendre que l’expression « TA POSTÉRITÉ » fait particulièrement référence à CHRIST (Galates 3:16). Puisque Lazare appartenait à Christ, il devenait, par le fait même, de la POSTÉRITÉ d’Abraham et héritier selon la promesse. La promesse n’était PAS le CIEL. Tout ce territoire était situé sur CETTE TERRE, pour toujours.

Regardons maintenant ce qui est écrit au sujet de Jésus, LA POSTÉRITÉ de CELUI à qui la promesse avait été faite. « C’est pourquoi, IL est le Médiateur d’une NOUVELLE ALLIANCE, afin que, la mort INTERVENANT pour l’expiation des péchés commis sous la PREMIÈRE ALLIANCE, CEUX qui sont APPELÉS reçoivent la promesse de l’héritage ÉTERNEL » (Hébreux 9:15). Alors, la promesse était la VIE ÉTERNELLE sur cette terre. Mais, cette fois, sur la TERRE ENTIÈRE.

Remarquez maintenant un point très important. Lazare a été porté par les anges dans le sein d’Abraham qui, comme nous venons de voir en termes bibliques, veut simplement dire qu’il est devenu un des enfants d’Abraham et, par le fait même, héritier d’une VIE ÉTERNELLE sur CETTE TERRE, tout comme Abraham son père, selon la promesse. Voici ma question. QUAND Lazare devait-il RECEVOIR cet héritage et entrer en POSSESSION de cette terre promise, ainsi que de la VIE éternelle ? Jésus, dans Sa parabole sur Lazare et l’homme riche, n’a PAS expliqué ceci. Il a simplement raconté les faits, mais n’a pas dit QUAND.

Nous devons trouver notre réponse ailleurs dans la BIBLE, et non dans l’imagination fertile des hommes ou dans les faux enseignements. Un fils qui doit éventuellement devenir l’héritier de son père ne peut PAS prendre POSSESSION de SON héritage AVANT même que son père ne l’ait EU. Donc Lazare, devenu fils d’Abraham, ne peut PAS hériter NI de cette terre, NI de la vie éternelle, AVANT son père Abraham. Alors, QUAND au juste Abraham a-t-il reçu SON héritage ? La réponse fascinante des Saintes Écritures, c’est qu’il ne l’a PAS reçu ! Abraham n’a pas HÉRITÉ les promesses de Dieu, jusqu’à CE JOUR.

Les Saintes Écritures nous RÉVÈLENT cela dans le discours inspiré d’Étienne, le tout premier martyr chrétien. Voici les paroles pour lesquelles Étienne fut lapidé : « Hommes, frères et pères, écoutez. Le Dieu de gloire apparut à notre père Abraham … et IL lui dit : Sors de ton pays et de ta parenté, et viens dans le pays que JE te montrerai. Alors étant sorti du pays des Chaldéens … Dieu le fit passer dans ce pays que vous habitez maintenant, où IL ne lui donna AUCUN héritage, non PAS même un PIED DE TERRE ; mais IL lui promit de LUI en donner la POSSESSION, et à sa POSTÉRITÉ après lui, quoiqu’il n’eût point d’enfant » (Actes 7:2-5). Cette vérité fantastique nous est aussi citée dans le chapitre de la FOI : Hébreux 11.

Au verset 8, on peut lire : « Par la FOI, Abraham étant APPELÉ, obéit, pour aller au pays qu’il devait recevoir en héritage, et partit, ne sachant OÙ il allait. Par la foi, il demeura dans la terre qui lui avait été PROMISE, comme dans une terre ÉTRANGÈRE, habitant sous des tentes, avec Isaac et Jacob, les COHÉRITIERS de la MÊME promesse. » Verset 13 : « TOUS ceux-là sont MORTS dans la foi, SANS avoir REÇU les choses promises, MAIS les ayant VUES de loin, CRUES, et embrassées, et ayant fait profession d’être étrangers et voyageurs sur la terre ». Abraham est mort et, jusqu’à CE jour, n’a jamais HÉRITÉ sa promesse.

Abraham était toujours MORT, durant le Ministère terrestre de Jésus. Même les Juifs savaient ceci quand ils ont dit à Christ : « Abraham est mort » (Jean 8:52). Donc, à ce moment-là, des siècles APRÈS sa mort, Abraham ne vivait NI au ciel, NI sur la terre, NI ailleurs, et il est toujours mort aujourd’hui. Alors QUAND héritera-t-il les PROMESSES ? Sans aucun doute au moment de la RÉSURRECTION des JUSTES. Le Royaume de Dieu est le gouvernement qui sera établi à Jérusalem pour régner sur TOUTES les nations de la terre, lors du 2ème Avènement de Christ.

« Car le Seigneur lui-même descendra du ciel, à un signal donné, avec une voix d’Archange et au son d’une trompette de Dieu ; et les MORTS qui sont en Christ ressusciteront PREMIÈREMENT » (1 Thessaloniciens 4:16). Des êtres MORTELS, qui seront en Christ, recevront soudainement l’immortalité et deviendront ainsi les HÉRITIERS des promesses que Dieu a faites à Abraham. Ce n’est qu’à ce moment-là, devenus IMMORTELS, qu’ils pourront prendre POSSESSION du Royaume.

« Car la chair et le sang [des humains mortels] ne peuvent PAS hériter le Royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite point l’incorruptibilité. Voici, je vous dis un mystère : Nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous CHANGÉS, en un moment, en un clin d’œil, à la DERNIÈRE trompette ; car la trompette sonnera et les MORTS [incluant Abraham et Lazare] ressusciteront INCORRUPTIBLES, et NOUS seront CHANGÉS. Car il faut que CE corps MORTEL soit revêtu de l’IMMORTALITÉ » (1 Corinthiens 15:50-53). Vous noterez, en étudiant l’Apocalypse, que cette DERNIÈRE trompette va sonner vers la FIN de la Grande Tribulation, au moment où notre Seigneur Jésus-Christ DESCEND du ciel, et NON avant le DÉBUT de la Grande Tribulation, comme tant prêché par plusieurs dénominations.

Jésus Lui-même a déclaré qu’Abraham recevrait les promesses, incluant la vie ÉTERNELLE par une RÉSURRECTION. « Et quant à la résurrection des morts, n’avez-vous point lu ce que Dieu vous a dit : Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob. Dieu n’est PAS le Dieu des MORTS, mais des VIVANTS » (Matthieu 22:31-32). Jésus n’a PAS dit qu’Abraham était vivant à ce moment-là. Mais les promesses de Dieu sont SI CERTAINES que nous pouvons les regarder AVEC les YEUX de la FOI, comme déjà ACCOMPLIES. Nous pouvons facilement constater, dans cette Écriture, qu’Abraham était mort. Mais Jésus parlait de lui quant à la résurrection des morts. Donc, Abraham SERA RESSUSCITÉ.

Dans Matthieu 25:31, on peut lire : « Or quand le Fils de l’homme viendra dans Sa Gloire, avec tous les saints ANGES, alors IL s’assiéra sur le trône de SA GLOIRE. » Ce verset nous décrit le SECOND Avènement de Jésus. Revenons maintenant sur les paroles de Jésus au sujet de Lazare. Jésus a dit que ce pauvre mourût. Alors, tout comme Abraham, il est toujours MORT. Mais après sa mort, Jésus a déclaré que : « Lazare fut porté par les anges dans le sein d’Abraham » (Luc 16:22). Nous SAVONS maintenant ce que CECI veut dire. Lazare n’est PAS monté au ciel, mais il est plutôt devenu le fils spirituel d’Abraham, et héritier de la MÊME promesse que Dieu lui avait faite. Il héritera de la vie éternelle sur cette terre en MÊME temps que son père Abraham recevra SON héritage : au moment de la RÉSURRECTION.

Remarquez que Lazare devait être porté LÀ par les anges. Mais quand les anges descendent-ils du ciel ? Nous venons de voir, dans Matthieu 25:31, que ceci arrivera au RETOUR de Christ — au moment de la résurrection. Regardons ce que Jésus nous dit dans Matthieu 24:31 : « IL enverra ses ANGES avec un grand éclat de TROMPETTE, et ils rassembleront ses ÉLUS des quatre vents ». Voici le moment précis où Lazare, avec TOUS les autres saints, sera PORTÉ par les anges dans le SEIN d’Abraham, afin de partager SON héritage. Nous serons alors tous réunis avec notre père Abraham, dans une intimité de père et fils. C’est ainsi qu’au travers de CHRIST, nous vivrons tous dans une intimité familiale parfaite SUR cette TERRE promise par Dieu à Abraham.

Il ne devrait pas exister un DOUTE quelconque sur la façon dont la BIBLE utilise le mot « sein ». Allons voir ce que le prophète Ésaïe nous dit sur l’avènement de Jésus : « Voici le Seigneur, l’Éternel, vient avec puissance ; il domine par la force de son bras ; voici, Son salaire vient avec Lui, et Sa rétribution devant Lui. Il paîtra Son troupeau comme un berger ; IL rassemblera les agneaux entre ses bras, et les portera dans SON SEIN ; IL conduira celles qui allaitent » (Ésaïe 40:10-11). Allons voir ce qui est écrit dans Jean 1:18 : « Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils Unique, qui est dans LE SEIN du Père, est celui qui l’a fait connaître ». Jésus avait cette UNICITÉ avec Son Père. Une intimité PARFAITE.

Moïse dit ceci à l’Éternel, en parlant de la Nation Israël : « Est-ce moi qui ai conçu tout ce peuple, ou l’ai-je engendré, que TU me dises : Porte-le dans TON SEIN, comme le nourricier porte l’enfant qui tète » (Nombres 11:12). Donc, bibliquement parlant, être dans le SEIN de quelqu’un, c’est avoir son amour et sa protection, et avoir droit à toutes ses bénédictions, ainsi que son héritage. Voici ce qui va se passer lors de la résurrection des justes avec Abraham, Lazare, et TOUS les ÉLUS de Christ.

Maintenant, allons voir ce qui arriva à l’homme riche — et QUAND. De lui, Jésus a déclaré ceci : « Le riche mourut aussi, et fut ENSEVELI » (Luc 16:22). Notez que Jésus n’a PAS dit qu’à sa mort, l’homme riche est allé immédiatement dans un FEU éternel. Jésus n’a PAS dit non plus que son CORPS fut enterré, mais que son ÂME est allé en ENFER pour brûler éternellement. Jésus a simplement déclaré que l’homme riche est MORT, et l’homme riche tout ENTIER fut enterré.

Dans le verset 23, Jésus déclare : « Et étant en ENFER, dans les tourments, il leva les yeux ». Donc, l’homme riche était sans aucun DOUTE dans un endroit appelé ENFER. Et dans cet enfer « il leva les yeux ». Alors durant sa mort, ses yeux étaient fermés, mais il se réveille, et ses yeux s’ouvrent. Dans quelle sorte d’enfer était-il ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’homme riche fut enseveli dans la MÊME sorte d’enfer que Jésus. Allons voir le tout premier sermon que Pierre, inspiré par le Saint-Esprit, a prononcé le Jour de la Pentecôte. En parlant de David, au sujet de la résurrection, Pierre nous dit : « Prévoyant cela, il dit de la résurrection du Christ, que SON ÂME ne serait point laissée dans l’ENFER, et que sa chair ne verrait point la corruption » (Actes 2:31).

Jésus aussi est MORT et fut enseveli. Et dans l’enfer, Lui aussi leva Ses yeux, quand IL fut ressuscité. Ici, il faut absolument apporter une clarification. Le Nouveau Testament fut écrit dans la langue grecque. Le mot grec utilisé ici est hades, qui veut simplement dire « le sépulcre », ou « le séjour des morts ». Il est donc question d’un tombeau dans lequel on ENTERRE les morts. Voilà l’enfer dans lequel Jésus AUSSI fut enseveli, c’est-à-dire, une tombe de laquelle Il est ressuscité trois jours plus tard. C’est dans cette même sorte de tombe, ou ENFER, que l’homme riche fut enseveli.

Remarquez maintenant, dans le récit de Jésus, qu’Il ne nous dit pas QUAND, dans cet ENFER, l’homme riche a levé les yeux. Mais Jésus nous le présente comme un des méchants destinés à la destruction éternelle. En toute honnêteté, nous devons ENCORE scruter les Saintes Écritures afin de découvrir QUAND les INJUSTES ouvriront LEURS yeux dans leurs sépulcres. Le prophète Daniel nous parle de la résurrection des JUSTES et de celle des INJUSTES. « Et plusieurs de ceux qui dorment [les yeux fermés], dans la poussière de la terre [enterrés dans leurs sépulcres] se réveilleront [lèveront les yeux], les uns pour la VIE éternelle, les AUTRES pour l’opprobre, et une INFAMIE éternelle » (Daniel 12:2).

Il est question ici de DEUX sortes de résurrections. Une destinée à une VIE ÉTERNELLE, et l’autre à une destruction éternelle des méchants, (incluant l’homme riche). Dans le récit de Jésus, Il nous présente l’homme riche comme quelqu’un de tellement endurci qu’il demeure REBELLE jusqu’à la toute fin, complètement irrécupérable. Son nom ne fut JAMAIS inscrit dans le Livre de Vie, et il doit maintenant passer par le feu de la Géhenne. « Et quiconque ne fut PAS trouvé ÉCRIT dans le LIVRE de VIE fut jeté dans l’étang de feu » (Apocalypse 20:15). Donc, ceci arrive après le MILLENIUM, à un moment où la terre et les cieux (autour de la terre) sont PURIFIÉS par le feu afin de recevoir la Jérusalem céleste sur CETTE terre (Apocalypse 21:1-2).

Vous noterez que Lazare, Abraham et TOUS les Saints sont déjà HÉRITIERS selon la promesse, car tous furent ressuscités lors de l’Avènement de Jésus AVANT le Millenium. Tandis que l’homme riche, selon les Saintes Écritures, ressuscite à la toute fin seulement pour être DÉTRUIT par le feu. Certains croient que l’homme riche sera conscient durant toute cette période de temps pour voir tout ce qui se passe. Les gens peuvent croire ce qu’ils veulent, mais la Bible nous dit justement le contraire. « Les vivants, en effet, SAVENT qu’ils mourront, mais les MORTS ne savent RIEN … car leur mémoire est mise en oubli » (Ecclésiaste 9:5). Pendant ce séjour dans le sépulcre, les morts sont dans un état où ils ne possèdent aucune connaissance de tout ce qui se passe.

Job nous parle d’un homme décédé et il dit ceci : « Que ses fils soient honorés, il n’en saura RIEN ; qu’ils soient méprisés, il ne verra PAS » (Job 14:21). Le roi David a été inspiré de dire ceci au sujet de l’homme : « Son souffle s’en va, il retourne à sa terre, et en ce jour-là ses desseins périssent » (Psaume 146:4). Au moment de la mort, toutes les pensées et tous les projets des hommes disparaissent. Revenons maintenant à l’homme riche dans cette histoire de Jésus.

Au moment de cette 3ème résurrection destinée à la destruction totale des rebelles par le feu, l’homme riche se réveille, n’ayant AUCUNE idée de la période de temps qu’il est demeuré mort. Pour lui, c’est comme s’il se réveillait d’un sommeil qui aurait duré quelques secondes à peine. Mais quand il ressuscite, il voit quelque chose de très bizarre. Luc 16:23 : « Et étant en enfer [hades — son sépulcre], dans les tourments, il LEVA les yeux, et vit de LOIN Abraham, et Lazare DANS son sein ». Croyant simplement s’être réveillé d’un sommeil profond, au verset 24, « l’homme riche s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, afin qu’il trempe dans l’eau le bout de son doigt, pour me rafraîchir la langue : Car je suis extrêmement TOURMENTÉ dans cette flamme ». Mais que lui arrive-t-il ?

Durant son ministère, Jésus a souvent parlé d’un feu dans lequel doivent périr, un jour, tous les individus incorrigibles et spirituellement irrécupérables. Apocalypse 20:14-15 : « Et la mort et l’enfer [hades] furent jetés dans l’étang de feu ; c’est la SECONDE MORT. Et quiconque ne fut PAS trouvé ÉCRIT dans le LIVRE de VIE, fut jeté dans l’étang de feu ». Les Saintes Écritures nous décrivent cet évènement comme l’élimination ULTIME des méchants par le FEU. C’est une 2ème MORT dans un étang de feu, DE LAQUELLE il n’y a PAS de résurrection possible. Donc, une MORT ÉTERNELLE ! Pas une VIE éternelle dans un feu qui ne consume PAS ! Le feu CONSUME et réduit en cendres. Allez visiter un crématorium et vous serez convaincu.

Donc, ouvrant soudainement les yeux dans son sépulcre, l’homme riche voit Abraham et Lazare dans son sein. Il voit aussi cette flamme, cet étang de feu, en train de le détruire. C’est tout à fait normal qu’il soit terrifié. Qu’arrive-t-il dans une telle situation ? La bouche devient sèche et la langue colle au palais. Alors, dans son angoisse, il crie à Abraham d’avoir pitié de lui et d’envoyer Lazare lui mettre un peu d’eau sur sa langue, car les flammes commencent à le tourmenter. Il réalise soudainement qu’il est MORTEL, alors que Lazare est IMMORTEL et pas du tout affecté par ce feu qui s’approche de LUI et le fait souffrir énormément. Il est dans une angoisse épouvantable, comme jamais auparavant dans sa vie, alors qu’il voit SA mort approcher d’une manière CERTAINE.

J’aimerais apporter une précision ici. Je ne sais pas si ce Lazare et cet homme riche, étaient de vrais personnages. Ce qui PRIME, c’est le message de Christ pour NOUS. Ce que Jésus nous donne ici comme instruction PRÉCISE, c’est que nous n’avons que DEUX choix dans la vie. Soit de faire la volonté de Dieu et faire ainsi PARTIE de Son Royaume, ou demeurer rebelle jusqu’à la fin et être alors PRIVÉ de ce Royaume. Soit que l’on devienne IMMORTEL, et éternellement HÉRITIER de cette promesse que Dieu avait faite à Abraham et à sa POSTÉRITÉ (oui, Jésus, cette POSTÉRITÉ par QUI le SALUT est disponible à TOUS) ; ou bien que l’on décide de refuser ce don gratuit de Dieu en Lui demeurant rebelle et, de ce fait, hériter la MORT éternelle par le feu de la Géhenne. Cette histoire de Lazare et l’homme riche nous explique CLAIREMENT la RÉCOMPENSE  destinée aux deux EXTRÊMES.

C’est la PREMIÈRE résurrection avec IMMORTALITÉ dans la Famille de Dieu, ou la TROISIÈME résurrection pour la destruction TOTALE dans l’étang de FEU. Jésus Lui-même nous a déclaré : « Ne craignez point ceux qui ôtent la vie du corps, et qui ne peuvent [PAS] faire mourir l’âme ; mais craignez plutôt CELUI qui peut faire PÉRIR, ET l’âme ET le corps, dans la Géhenne » (Matthieu 10:28). Aux prédicateurs d’un FEU ÉTERNEL qui ne consume PAS, je leur suggère de bien lire CE passage, ainsi que TOUTES les autres Écritures sur l’étang de feu. Mes chers amis, je vous exhorte à lire ce que JÉSUS nous A DIT, et NON ce que ces prédicateurs PRÉTENDENT que Jésus aurait dit.

Jésus a-t-Il déclaré que l’homme riche allait souffrir et brûler éternellement sans JAMAIS se CONSUMER ? Je regrette, mais il n’y a pas un SEUL mot dans ce récit de Jésus qui nous indique le temps que devait durer l’angoisse de l’homme riche. Rappelons-nous TOUJOURS que Jésus S’adressait, ici, à des gens qui ne voulaient PAS se REPENTIR [les Pharisiens]. Quelle était donc Son INTENTION, quand Jésus leur a raconté cet incident sur Lazare et l’homme riche ? Jésus Lui-même RÉPOND à ces questions, dans Luc 13:27-28 : « Et il répondra : Je vous dis que je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous qui faites MÉTIER de l’iniquité. Là seront les pleurs et les grincement de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac, et Jacob et tous les prophètes dans le Royaume de Dieu, et que VOUS serez jetés dehors ».

Le BUT du message de Jésus était de leur faire comprendre que, s’ils ne se repentaient pas de leurs péchés, ils risquaient de se retrouver, un jour, exactement dans la MÊME position  que l’homme riche. Jésus utilisait cette illustration pour démontrer quel SORT était réservé à CEUX qui demeureraient rebelles jusqu’à la FIN. Qu’ils seraient jetés dans cet étang de feu ardent qui les embrasera « et ne leur laissera ni racine ni rameau … car ils seront comme de la CENDRE sous la plante de vos pieds » (Malachie 4:1, 3). Ce passage vous donne-t-il l’impression que les méchants brûleront éternellement, SANS se consumer ? Avez-vous déjà vu de la cendre VIVANTE et qui SOUFFRE éternellement ?

L’homme riche, dans cette anecdote, crie au secours à cause de son angoisse et de sa souffrance physique occasionnées par ce feu qui s’approche de lui. Il était coupable et il le savait. Il n’essaie PAS de se justifier ; tout ce qu’il veut, c’est un peu d’eau sur la langue, pour se rafraîchir. Mais Abraham et Lazare sont LOIN de lui et ne lui donnent pas cette eau. Luc 16:25 : « Mais Abraham répondit : Mon fils, souviens-toi que tu as eu tes BIENS pendant ta vie, et que Lazare y a eu des MAUX ; maintenant il est CONSOLÉ, et toi tu es dans les TOURMENTS ». Lazare a passé sa vie dans l’affliction, maintenant il était consolé (Matthieu 5:4). Tandis que l’homme riche convoitait des biens toute sa vie. Il en a eu beaucoup, mais, par cupidité, il à tout gardé pour lui-même sans rien partager. Il avait donc sa récompense.

Regardons maintenant ce qu’Abraham lui déclare : « Outre cela, il y a un grand ABÎME entre vous et nous, de sorte que ceux qui voudraient passer d’ici à vous, NE LE PEUVENT ; non plus que ceux qui voudraient traverser de LÀ jusqu’à NOUS » (Luc 16:26). C’est quoi, cet abîme ? Simplement un mot : IMMORTALITÉ. Lazare était dans le Royaume, et IMMORTEL. Il ne pouvait pas être affecté par les flammes, NI la mort. Tandis que l’homme riche, toujours MORTEL, ne pouvait absolument pas TRAVERSER du côté du Royaume pour ÉCHAPPER à ce FEU qui le CONSUMERAIT totalement. « Car la chair et le sang ne peuvent [PAS] hériter le Royaume de Dieu » (1 Corinthiens 15:50).

Pour ce qui est de Lazare et tous les autres ÉLUS : « Heureux et Saint celui qui a part à la PREMIÈRE résurrection ! La Seconde MORT n’a POINT de pouvoir sur EUX » (Apocalypse 20:6). Ils seront nés de Dieu, glorifiés dans Son Royaume et IMMORTELS. Mais les humains mortels PEUVENT être consumés par le feu et MOURIR une SECONDE fois. N’oublions jamais que le feu dont Jésus parle ici, et dans lequel l’homme riche souffrait, était un feu LITTÉRAL qui DÉTRUIT. C’est le SORT, nous dit Paul, réservé à ceux qui commettent le PÉCHÉ IMPARDONNABLE. Tout comme cet exemple de l’homme riche, ils n’ont plus d’espoir : « Mais une terrible attente du jugement, et un feu ardent qui doit DÉVORER les adversaires » (Hébreux 10:27).

Qu’arrive-t-il quand un corps humain brûle ? Il y a d’abord cette période de torture physique durant laquelle le feu CONSUME le corps AVANT que la personne ne sombre dans l’inconscience et meure. C’est ce qui arrivera à l’homme riche dans cette histoire. Jésus n’a PAS indiqué qu’il avait une ÂME IMMORTELLE qui pouvait brûler éternellement SANS se consumer. Il était physique, comme vous et moi, et ce qui est physique brûle et devient de la cendre. Donc, un corps PHYSIQUE ne peut PAS brûler ÉTERNELLEMENT. Cependant, allons voir un des versets au sujet d’un feu éternel qui ne consume PAS, souvent utilisés par les ministres pour justifier leurs allégations. Dans Matthieu 3:12, Jean le Baptiste avertit les pharisiens que, s’ils ne se repentent pas, ils seront brûlés comme « la paille au FEU qui ne s’éteint POINT ». Un feu qu’aucune quantité d’eau ne pourrait ÉTEINDRE.

Même si on pouvait l’arroser, ce feu serait tellement chaud que les flammes convertiraient l’eau en vapeur et le feu continuerait tout simplement à brûler. Il est VRAI que le feu qui doit détruire les méchants ne sera PAS éteint, pas même par Dieu. Nous voyons ce feu très bien décrit dans Apocalypse 20:14-15. Mais le verset SUIVANT nous déclare CLAIREMENT : « Je vis un ciel nouveau, et une terre nouvelle ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus » (Apocalypse 21:1). Donc, ici, le feu est ÉTEINT et même l’eau de la mer est disparue. Qu’est-il arrivé au feu ?

L’apôtre Pierre a écrit ceci : « Or le jour du Seigneur viendra, comme un larron dans la nuit ; en ce temps-là, les cieux passeront avec FRACAS, et les éléments EMBRASÉS, seront DISSOUS [chaleur extrême] et la terre avec les œuvres qui sont en elle, sera entièrement BRÛLÉE » (2 Pierre 3:10). Dieu n’éteindra PAS le feu, mais quand tous les méchants seront de la cendre et que toutes les œuvres des hommes seront ENTIÈREMENT brûlées, n’ayant plus RIEN pour l’entretenir, le feu s’éteindra TOUT SEUL. Exactement comme tous les feux qui n’ont plus RIEN de COMBUSTIBLE pour les garder actifs.

Dans Psaume 37:20, David nous dit : « Car les méchants périront, et les ennemis de l’Éternel seront CONSUMÉS, comme la graisse des agneaux ; ils [les méchants] PÉRIRONT, ils s’en iront EN FUMÉE ». Avez-vous ENCORE l’impression qu’ils sont en train de brûler VIVANTS et ÉTERNELLEMENT ? Donc, l’homme riche, étant toujours MORTEL, sera entièrement consumé par le feu, tout comme la graisse des agneaux. Et avec tous les AUTRES méchants, il s’en ira EN FUMÉE, comme nous venons de le voir. « Car le salaire du péché, c’est la MORT » et NON un tourment éternel en VIE, dans un feu. Mais revenons à notre récit biblique.

L’homme riche réalise finalement qu’il est perdu et il comprend soudainement ce que représente cet ABÎME entre lui et ceux qui sont devenus IMMORTELS. Abraham venait de lui expliquer l’impossibilité pour LUI de traverser cet abîme vers l’immortalité. La SUGGESTION, ici, c’est que cet homme avait auparavant COMPRIS que le Salut lui avait été offert, avec cette PROMESSE de faire partie du Royaume avec son père Abraham. Vous noterez, dans Luc 16:24, qu’il appelle Abraham SON PÈRE. Mais, malgré TOUT ça, il avait LIBREMENT décidé de REJETER ce DON magnifique pour s’attacher à sa fortune et aux choses du monde.

Dans cet exemple frappant de Jésus, ce REJET de la part de l’homme riche était un symbole qui décrivait l’équivalent entre CHOISIR le Salut et le Saint-Esprit, ou rejeter VOLONTAIREMENT le Saint-Esprit et commettre le péché impardonnable. Cet homme comprenait alors POURQUOI il passait par la Seconde Mort. C’est ce qui va arriver à TOUS ceux qui ont commis le péché impardonnable et qui seront jetés dans le même feu que lui. PERSONNE ne pourra JAMAIS accuser Dieu de ne PAS avoir été adéquatement instruit du SALUT et de la conséquence qui est attachée au REJET de ce DON GRATUIT de Dieu. Cependant, dans un dernier élan de zèle, l’homme riche pense à ses cinq frères et il plaide avec Abraham afin qu’il envoie Lazare dans la maison de son père pour leur attester ces choses, dans le but de leur ÉVITER le même sort que lui (vs 27-28).

Abraham lui répond que ses frères avaient Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent (v. 29). Mais l’homme riche réalise que, tout comme LUI, ses frères ne voudront PAS suivre les instructions de Moïse. Au verset 30, il lui dit : « Non père Abraham ; mais si quelqu’un des MORTS va vers eux, ils se repentiront ». Vous croyez que consulter ou parler aux morts date d’aujourd’hui ? C’est une très vieille tradition INTERDITE par Dieu tout au long des Écritures. Mais cet homme croit que Lazare, maintenant IMMORTEL, pourrait réussir à les amener au repentir. Verset 31 : « Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne seraient pas non plus PERSUADÉS, quand même l’un des morts RESSUSCITERAIT ».

Jésus nous prouve AUSSI, par cette anecdote, que la SEULE possibilité de parvenir au SALUT et à l’immortalité, c’est par la RÉSURRECTION. Aller au CIEL, ou en ENFER, ou AILLEURS, immédiatement après la mort, est un enseignement sans AUCUN fondement BIBLIQUE. Jésus nous prouve ainsi l’erreur dans l’enseignement d’une ÂME IMMORTELLE. Si l’âme était déjà immortelle, pourquoi alors la RÉSURRECTION ? La résurrection est le procédé par lequel la PUISSANCE de Dieu ramène une personne de la MORT à la VIE, et NON de la VIE à la VIE.

Ce récit de Lazare et l’homme riche nous ASSURE que l’immortalité ne peut provenir QUE de Dieu. Tandis que la méchanceté sera éternellement détruite, sans que ces mortels méchants aient AUCUNE connaissance de l’avenir glorieux dans lequel vivront les IMMORTELS. Au risque de déplaire à certains pasteurs, j’insiste à dire que Dieu n’éprouverait AUCUN plaisir à torturer ou à voir souffrir les méchants éternellement dans un feu qui BRÛLE, mais ne CONSUME PAS. Avez-vous déjà vu un tel feu ? Mes chers amis, l’immortalité de l’âme est une doctrine purement PAÏENNE, et l’Enfer de Dante est une invention purement humaine, INSPIRÉE par le « dieu de ce siècle, qui a AVEUGLÉ leur esprit … afin de VOILER l’Évangile de Christ » (2 Corinthiens 4:4).

Jésus est venu nous annoncer l’Évangile du Royaume de Dieu. Il a prêché le SALUT, et la résurrection à la Vie Éternelle, comme un DON gratuit de Dieu. Jésus nous a promis d’être HÉRITIERS dans ce Royaume qui sera un jour établi sur CETTE TERRE. Jésus a clairement DÉCLARÉ qu’Il « bâtirait SON ÉGLISE » (Matthieu 16:18), et que cette Église serait fondée sur les apôtres et les prophètes, et que JÉSUS Lui-même serait la PIERRE angulaire (Éphésiens 2:20). Malheureusement, TROP de gens ne croient PLUS cette vérité.

Toute Écriture, dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament, est divinement inspirée afin de nous « instruire pour le Salut, par la Foi qui est en Jésus-Christ » (2 Timothée 3:15). Et dans les versets 16 et 17, nous voyons que cette Écriture est « utile pour ENSEIGNER, pour CONVAINCRE, pour CORRIGER, et pour FORMER dans la justice ; afin que l’Homme de Dieu soit ACCOMPLI, et propre à toute BONNE œuvre. »

Ceux qui prêchent que les Commandements de Dieu ont été ABOLIS prêchent un évangile de PERDITION. Ceux qui prêchent la doctrine PAÏENNE de l’immortalité de l’âme prêchent exactement le CONTRAIRE de ce que JÉSUS a enseigné. Ils prêchent donc un autre ÉVANGILE et, par le fait même, un autre Jésus que CELUI par QUI le SALUT nous est gratuitement accessible. Puisse le Saint-Esprit vous guider et éclairer TOUS ceux qui lisent ce message. De grâce, VÉRIFIEZ TOUTES CHOSES en ne vous nourrissant QUE de la PAROLE de DIEU.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tagués avec : , ,