D.047 – Les Trois Résurrections

image_pdfimage_print

 

Première partie

Par Joseph Sakala

Plus nous approchons des temps de la fin, plus nous constatons que nous vivons à une époque où le christianisme est divisé en plusieurs milliers de dénominations et de sectes. Et chacune a sa propre interprétation de la vie, de la mort et de ce qui arrive après la mort. Pourquoi doit-il exister tant de confusion au sujet de la récompense destinée aux chrétiens ? Pourtant toutes ces religions prétendent utiliser les Saintes  Écritures, pour instruire leurs fidèles.

Pourquoi certains prêchent-ils que nous possédons DÉJÀ une âme immortelle qui PEUT aller au ciel, au purgatoire, ou en enfer, après la mort ? Pourtant, la Bible est très claire au sujet de la récompense que Dieu a destinée à chaque humain, et la façon d’y parvenir. Plusieurs dénominations chrétiennes prêchent que nous sommes nés avec l’immortalité déjà EN nous. Et si nous acceptons Jésus et croyons en Lui, nous irons un jour au ciel pour l’éternité.

Montrez-moi un SEUL verset dans toute la Bible qui nous fait une TELLE promesse d’aller au CIEL. Jésus Lui-même a déclaré ceci, dans Jean 3:13 : « Or PERSONNE n’est MONTÉ au ciel, QUE celui qui est DESCENDU du ciel, savoir, le Fils de l’homme [LUI, Jésus]… » Et notez bien ce que Christ a ajouté : « …qui EST dans le ciel. » Dieu est un SEUL ÊTRE, une seule personne ! Jésus était la personnification de la Parole de Dieu, vivant dans une chair humaine en tant que le Fils Unique venu du PÈRE (Jean 1:14). Jésus démontrait donc l’UNICITÉ de la personne de Dieu EN Jésus-Christ.

Ces mêmes groupes, par contre, prêchent AUSSI la résurrection des morts, ce qui contredit nettement leur prédication sur l’âme immortelle. Soyons logique. Pourquoi faudrait-il ressusciter quelqu’un qui vit déjà à l’état immortel ? Vous noterez aussi que chaque ministre du culte qui prêche ces choses semble avoir ses propres idées sur ce sujet épineux, afin de réconcilier l’énorme paradoxe qui existe entre les différents groupes religieux.

La majorité de leurs enseignants sont convaincus qu’à la MORT les justes vont directement au ciel. Ceux qui auraient quelques péchés véniels à se faire pardonner iraient au purgatoire pour les expier, avant de monter à leur tour au ciel, les ailes peut-être un peu écorchées. Pour ce qui est de ceux qui sont morts en état de péché mortel, ils descendraient directement en enfer pour brûler vivants pendant l’éternité. Un feu sans aucun doute spécial, car, habituellement, le feu CONSUME et réduit en poussière. Allez visiter les crématoires et vous serez convaincus.

Pourquoi autant de confusion entre les différents groupes ? Tous, pourtant, disent utiliser la même Parole de Dieu dans leur enseignement. Dieu aime-t-Il la confusion ? Au contraire : « Dieu n’est point pour la confusion mais pour la PAIX » (1 Corinthiens 14 :33). Le père de la confusion, c’est Satan. Alors, il n’y a PAS de paix entre les dénominations, à cause de leur confusion. D’où viennent ces fausses conceptions au sujet de l’homme et de sa DESTINÉE ? Si nous sommes prêts à ÉTUDIER les Saintes Écritures avec un cœur honnête, nous découvrons que la Bible ne se contredit JAMAIS. Les hommes OUI, mais PAS la Parole de Dieu.

Que ce soit dans l’Ancien ou le Nouveau Testament, on peut retrouver le MÊME enseignement sur ce que l’homme EST, ainsi que sa destinée. Les Égyptiens croyaient à la résurrection. Les murs des tombeaux des Pharaons, dans la Vallée des Rois, près de Luxor en Égypte, sont pleins de hiéroglyphes démontrant une résurrection à la vie, APRÈS la mort. Mais à quel endroit ces Égyptiens païens ont-ils puisé cette vérité sur la résurrection ? La Bible ne le révèle pas.

Noé croyait dans la résurrection. Ses trois fils, Sem, Cham et Japhet, y croyaient aussi. Les Égyptiens sont issus de Mitsraïm, fils de Cham. Nous voyons donc d’où leur venait cette vérité. Rappelons-nous aussi qu’Abraham, Jacob et Joseph, son fils, ont séjourné plusieurs années en Égypte. Tous croyaient dans la résurrection et ont certainement communiqué cette vérité aux Égyptiens.

Les Grecs ne croyaient PAS dans la résurrection. Ils croyaient plutôt que l’homme avait une âme immortelle EN lui et qu’à la mort, cette âme s’envolait en quelque part, pour vivre éternellement. Cet enseignement helléniste a fini par influencer les croyances de certains Juifs et plusieurs groupes chrétiens. Rappelons-nous cependant, que cette idée de l’immortalité de l’homme, ou ayant une âme immortelle, ne vient PAS de Dieu, ni de Sa Parole. Elle nous vient directement du paganisme.

Une ÂME peut-elle MOURIR ? Que nous enseigne la Bible ? Qu’arrive-il à l’homme après la mort ? Est-il une âme immortelle ? La Parole de Dieu nous déclare ceci : « Or l’Éternel Dieu avait FORMÉ l’homme de la poudre de la terre, et avait SOUFFLÉ dans ses narines une respiration de VIE, et l‘homme FUT FAIT une âme VIVANTE » (Genèse 2:7). Notez-le bien, il FUT FAIT seulement une âme VIVANTE, pas immortelle ! Donc, contrairement à la croyance populaire, l’homme fut créé MORTEL, bien capable de mourir. (Voir Genèse 2:17.) Il est simplement physique, une ÂME VIVANTE.

Le mot hébreu nephesh, traduit par « âme », est aussi utilisé pour décrire la vie animale. Alors, l’âme peut-elle mourir ? Dieu Lui-même nous dit : « Voici, toutes les ÂMES sont à Moi … l’âme qui pèche est CELLE qui MOURRA » (Ézéchiel 18:4). Et, au verset 20, Dieu répète : « L’ÂME qui pèche est celle qui MOURRA. » Dans le Nouveau Testament, ceux qui citaient les passages de l’Ancien Testament, où le mot nephesh (âme) était utilisé, l’ont traduit dans l’équivalent grec psuche, qui veut dire « être vivant », identique au mot hébreu nephesh.

Jésus a dit ceci au sujet de l’âme : « Et ne craignez point ceux qui ôtent la vie du corps, et qui ne peuvent [pas] faire mourir l’âme ; mais craignez plutôt CELUI, qui peut faire PÉRIR, et l’ÂME et le corps, dans la GÉHENNE » (Matthieu 10:28). Donc, l’âme peut MOURIR. N’étant pas immortel, l’homme (et la femme) doit passer par une résurrection pour revenir à la vie après la mort. Regardons ce que Paul nous dit, dans Romains 8:11 : « Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus des morts habite en vous, CELUI qui a RESSUSCITÉ Jésus des morts, rendra aussi la VIE à vos corps MORTELS, par Son Esprit qui habite EN vous. »

Alors, l’immortalité ne peut venir que par une RÉSURRECTION. « Car il faut, » nous dit Paul, « que ce corps corruptible, soit revêtu de l’incorruptibilité, et que ce corps MORTEL, soit revêtu de l’IMMORTALITÉ » (1 Corinthiens 15:53). Paul nous parle d’un temps futur où notre mortalité subira un changement. « Car nous qui sommes dans cette tente [corps humain] nous gémissons sous le poids, parce que nous souhaitons, non d’être dépouillés, mais d’être revêtus, afin que ce qui est MORTEL soit absorbé par la VIE [immortelle] » (2 Corinthiens 5:4).

Paul a été inspiré d’encourager les Romains convertis à persévérer dans l’attente de Jésus : « Qui rendra à chacun selon ses œuvres, savoir la VIE ÉTERNELLE à CEUX qui, persévérant dans les bonnes œuvres, cherchent la gloire, l’honneur et l’IMMORTALITÉ » (Romains 2:6-7). Avez-vous remarqué que l’homme doit rechercher cette immortalité comme un DON de Dieu PAR Jésus-Christ, « qui SEUL possède l’IMMORTALITÉ, et qui habite [avec le PÈRE] une LUMIÈRE INACCESSIBLE [au ciel], et que NUL HOMME n’a vu, ni PEUT VOIR ; à qui soient l’honneur et la puissance éternelle ! Amen » (1 Timothée 6:16).

Montrez ce passage à ceux qui pensent aller au ciel. Le ciel est une lumière inaccessible pour l’homme. La vie éternelle n’avait pas été offerte, ni à Israël physique, ni aux nations païennes durant la période de l’Ancien Testament. Mais la GRÂCE et le DON de l’immortalité sont maintenant disponibles à tous, SUITE au sacrifice de Christ. Cette grâce « qui a été maintenant manifestée par la venue de notre Sauveur Jésus-Christ qui a détruit la mort, et mis en évidence la vie et l’IMMORTALITÉ, par l’Évangile » (2 Timothée 1:10).

Si l’homme est mortel, et NON immortel, que lui arrive-t-il au moment de sa mort ? Est-ce que son âme le quitte immédiatement pour aboutir au ciel, au purgatoire, ou en enfer, où elle demeure entièrement consciente de tout ce qui se passe ? Ou bien va-t-il se reposer jusqu’au moment de sa résurrection ? David a été inspiré d’écrire ceci au sujet de l’homme : « Son souffle s’en va, il retourne à sa terre, et en ce jour-là, ses desseins [pensées] périssent » (Psaumes 146:4). Toute activité intellectuelle cesse, il ne sait même pas qu’il est mort. Il dort et il attend.

Allons voir ce que Salomon a été inspiré d’écrire : « Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le selon ton pouvoir [de ton vivant] ; car il n’y a ni œuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse [donc rien] dans le sépulcre où tu vas » (Ecclésiaste 9:10). OUBLIEZ le TUNNEL avec la petite lumière au bout. Ce n’est PAS biblique. De la Genèse à l’Apocalypse, la Parole de Dieu nous dit que l’homme est MORTEL. Il va MOURIR ! Dans la mort, il est comme celui qui dort, sans AUCUNE connaissance de ce qui se passe chez les vivants. Il attend la résurrection.

David a déclaré : « Car dans la mort, on ne se souvient point de toi [mon Dieu] ; qui te célébrera dans le sépulcre ? » (Psaumes 6:6). « Les morts ne loueront point l’Éternel, ni TOUS CEUX qui descendent au lieu du silence » (Psaumes 115:17). Mes chers amis, il n’y a aucune activité mentale ou physique dans la tombe. Voilà ce que Dieu nous déclare.

Nous pouvons voir certains passages où, suite à un miracle, des gens ont repris vie par une résurrection. Mais vous ne verrez nulle part dans les Écritures ces ressuscités déclarant qu’ils avaient une connaissance de tout ce qui se passait durant l’intervalle où ils étaient morts. Lazare était mort depuis quatre jours. Son corps commençait déjà à sentir, mais Jésus l’a ressuscité. Durant cette période, Lazare était complètement inconscient. Dans Jean 11:11, Jésus a dit : « Lazare notre ami dort, mais je vais l’éveiller » Les gens croyaient qu’il dormait seulement. Au verset 14 : « Jésus leur dit ouvertement : Lazare est MORT. »

La science peut-elle nous expliquer ce qu’EST l’homme, ce qui lui arrive à la mort, quelle est sa destinée ultime, où comment il peut atteindre cette destinée ? Absolument PAS ! Dieu SEUL peut nous révéler les réponses à toutes ces questions vitales pour nous. Et IL a inscrit cette vérité dans la Bible. Quelle est l’espérance des humains ? Leur SEUL espoir est dans une RÉSURRECTION à la vie éternelle.

Nous voyons des références à la résurrection en plusieurs endroits dans l’Ancien Testament. David a parlé de la résurrection. « C’est pourquoi mon cœur se réjouit, et mon âme chante de joie ; et ma chair même reposera en assurance, car tu n’abandonneras pas mon âme au Sépulcre ; tu ne permettras point que ton SAINT voie la corruption » (Psaumes 16:9-10). Ce verset est considéré comme un verset messianique, car « saint » fait référence à Jésus qui devait ressusciter avant que Son corps ne commence à se décomposer.

Le Jour de la Pentecôte, l’apôtre Pierre a fait allusion à ce passage, quand il a déclaré : « Hommes frères, je puis bien vous dire librement touchant le Patriarche David, qu’il est mort, et qu’il a été enseveli, et que son sépulcre est parmi nous jusques à ce jour. [Notez bien ce qui suit.] 30Mais comme il était Prophète, et qu’il savait que Dieu lui avait promis avec serment, que du fruit de ses reins il ferait naître selon la chair le Christ, pour le faire asseoir sur son trône ; 31Il a dit de la résurrection de Christ, en la prévoyant, que son âme n’a point été laissée au sépulcre [l’âme va dans la tombe, pas au ciel !], et que sa chair n’a point senti la corruption. » (Actes 2:29-31). Et Jésus est ressuscité AVANT de connaître la corruption.

La résurrection de Christ était, en effet « LE TYPE » de résurrection que Dieu promet à tous ceux qui LUI obéissent fidèlement. C’est exactement ce que Paul nous dit, dans Romains 8:11 : « Si l’Esprit de CELUI qui a ressuscité Jésus des morts habite EN vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la VIE [immortelle] à VOS corps mortels, PAR son Esprit, qui HABITE en vous. »

Nous venons d’examiner Psaumes 16:9-10 qui nous démontre clairement que David croyait dans la résurrection de son MESSIE. Mais il croyait aussi en sa propre résurrection, car il a dit : « MA chair MÊME reposera en ASSURANCE, car TU (mon Dieu) n’abandonneras pas MON âme au sépulcre » Bien avant David, un autre serviteur de Dieu, nommé Job, a clairement révélé SA foi dans une résurrection FUTURE.

Dans Job 14:14-15, Job pose cette question : « Si l’homme meurt, revivra-t-il ? Tout le temps de ma consigne, j’attendrais, jusqu’à ce que vînt mon remplacement ! TU appellerais, et je te répondrais ; [car] TU désirerais de revoir l’ouvrage de TES mains. » OUI, Job savait que le moment viendrait où son Créateur l’appellerait pour sortir de son sépulcre, afin de le revêtir de la VIE ÉTERNELLE.

« Pour moi, » dit Job, « je sais que mon Rédempteur est vivant, qu’à la FIN, IL se lèvera sur la terre. Et qu’après cette peau qui se détruit, et hors de ma chair, je verrai Dieu » (Job 19:25-26). Job savait qu’un jour il sera ressuscité, et il verra son Rédempteur. « Mes yeux LE verront, et NON un AUTRE, » ajoute Job, au verset 27, pour confirmer SA foi en Dieu.

Le prophète Ésaïe aussi croyait dans la résurrection. « Tes morts revivront ; mes corps morts se relèveront ! Réveillez-vous et chantez de joie, habitants de la POUSSIÈRE ! Car ta rosée est comme la rosée de l’aurore, et la terre fera RENAÎTRE les TRÉPASSÉS » (Ésaïe 26:19). Il savait qu’un jour il ressusciterait avec les autres qui sont morts.

Ézéchiel aussi a prophétisé qu’il viendrait un temps où « toute la Maison d’Israël » reviendrait à la vie. Sa vision de la vallée remplie d’ossements desséchés est bien connue. « Os secs, écoutez la parole de l’Éternel. Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel, à ces os : Voici, je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez. Je vous donnerai des nerfs ; je ferai croître sur vous de la chair ; je vous couvrirai de peau, je mettrai l’esprit en vous, et vous vivrez, et vous SAUREZ que je suis l’Éternel » (Ézéchiel 37:4-6). Donc, il va falloir qu’Israël SACHE un jour qui est l’Éternel.

Il n’est PAS question de la 1ère Résurrection, ici, NI du Saint Esprit. Ceux de la 1ière Résurrection savent déjà qui est l’Éternel avant leur mort ! Il est nettement question d’une résurrection à la chair MORTELLE, afin de RECONNAÎTRE celui qu’ils n’ont PAS reconnu, ni écouté, tout au long de l’Ancien Testament. Et encore davantage, CELUI qu’ils n’ont PAS reconnu, ni accepté, quand IL est venu la PREMIÈRE fois dans la chair humaine, afin de leur annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume. « Mais c’est l’esprit qui est dans les hommes, c’est le souffle du Tout-Puissant [le même souffle qu’Adam a reçu], qui les rend intelligents » (Job 32:8). Cette fois, ils seront ASSEZ intelligents pour le RECONNAÎTRE.

Il est évident, ici, qu’il s’agit de la 2ème Résurrection, MILLE années après la première (Apocalypse 20:5). Plusieurs dénominations prêchent que CETTE deuxième Résurrection n’est destinée qu’à la destruction de ceux qui ne seront PAS les élus de la PREMIÈRE résurrection. SI OUI, alors pourquoi Dieu dirait-Il ceci au prophète, dans Ézéchiel 37:12 : « C’est pourquoi prophétise, et dis-leur : Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’ouvrirai vos tombeaux, et je vous ferai remonter de vos tombeaux, ô mon peuple, et je vous ferai entrer dans le [Royaume de Dieu ? Oh non !] dans le PAYS D’ISRAËL. »

Une résurrection à la chair mortelle d’un peuple physique, dans SON pays, pour apprendre, enfin, ce qu’il aurait dû apprendre, il y a bien longtemps de ça. Regardons le verset 14 : « Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous placerai dans VOTRE pays, [leur terre promise]. » Mais pour quelle raison ? « Et vous SAUREZ que moi, l’Éternel, j’ai parlé et AGI, dit l’Éternel. » Voici le moment où Israël reconnaîtra son Dieu, et se CONVERTIRA à Christ, le SEUL nom sous le ciel PAR lequel il pourra parvenir au SALUT. « Et ainsi, TOUT Israël sera SAUVÉ » (Romains 11:26). Sachez que, sauf quelques convertis, la NATION d’Israël n’a JAMAIS reçu l’accomplissement de cette promesse. Elle est à VENIR.

Daniel a aussi prédit une résurrection. « Et plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle [ceux qui se convertiront dans la 2ème Résurrection], les AUTRES pour l’opprobre et une infamie éternelle » (Daniel 12:2). Il est donc possible que, même en face de leur Sauveur assis sur SON Trône en ROI Tout-Puissant sur tous les royaumes de la terre, certains Israélites ne voudront PAS se convertir et devront passer par le feu de la géhenne, destiné à ceux qui demeureront rebelles jusqu’à la toute fin. Ce sujet sera AUSSI traité dans cette série. Mais revenons à Daniel.

L’ange Gabriel, qui est venu lui annoncer ces choses, dit cependant à Daniel, au verset 13 : « Mais TOI, va à ta fin. Tu reposeras, et tu seras debout pour TON LOT, à la fin des jours. » Au moment où l’ange lui a dit ceci, Daniel était un vieillard d’au-delà de 90 ans, tout près de sa mort. Il faut se rappeler que la Maison de JUDA, que les Babyloniens ont amenée en captivité, n’avaient PAS le Saint-Esprit. Daniel et ses trois amis étaient les SEULS en qui le Saint-Esprit vivait et que Dieu utilisait. Donc, dans le cas de Daniel, ici, l’ange Gabriel faisait allusion à la 1ère résurrection, où Daniel sera DEBOUT pour recevoir SON lot, et ses trois amis aussi.

Le reste de cette nation judahite, qui est allé en captivité avec Daniel, ne s’est jamais converti. Il attend donc cette 2ème Résurrection que nous avons étudiée dans Ézéchiel 37:4-6, pour revivre dans la chair mortelle, et non IMMORTELLE. La définition la plus simple de la résurrection est : rétablir à la vie ce qui était mort. Le mot grec est anastasis, qui veut dire « se lever de la mort à la vie ». Nous le voyons très bien utilisé dans Hébreux 11:35, où on peut lire : « Des femmes recouvrèrent leurs morts par la résurrection. » Nous voyons clairement qu’il s’agit de revenir à la vie APRÈS avoir passé par l’expérience d’une mort ; se lever et sortir d’un tombeau, comme Lazare que Jésus avait ressuscité. C’était des résurrections temporaires où les gens sont morts plus tard.

Le prophète Osée croyait que Dieu ressusciterait les morts, un jour. Il cite Dieu ainsi, dans Osée 13:14 : « Je les rachèterais de la puissance du Sépulcre ; je les garantirais de la mort. O mort ! je serais ta peste. O Sépulcre ! je serais ta destruction. Le repentir se cache à mes yeux ! » Le chapitre 11 du livre aux Hébreux nous dévoile les noms de plusieurs personnes de l’Ancien Testament qui obéissaient à Dieu. Au verset 35, nous lisons que certains « furent torturés, n’ayant point accepté de délivrance, pour obtenir [notez-le bien] une MEILLEURE RÉSURRECTION. » La PREMIÈRE, celle des ÉLUS !

Abraham avait tellement FOI en Dieu qu’il était prêt à tuer son fils unique Isaac, car « ayant pensé en lui-même que Dieu pouvait MÊME le ressusciter des morts ; aussi le recouvra-t-il par une sorte de résurrection » (Hébreux 11:19). Abraham savait que Dieu lui avait promis la Terre Sainte, à lui et à sa descendance, comme possession éternelle. Donc, la seule façon que pourra s’accomplir cette promesse sera par une résurrection à la VIE. « Car il attendait la cité qui a des fondements, dont Dieu est l’architecte et le fondateur » (v. 11). La Jérusalem Céleste, qui sera établie en Terre Sainte quand le PÈRE Lui-même viendra y vivre éternellement avec TOUS Ses enfants immortels !

Plusieurs ne le réalisent pas, mais même Moïse a prophétisé que les Saints seraient glorifiés dans une résurrection, lors du 2ème avènement de Christ, alors qu’ils seront réunis avec LUI. Regardons ce qu’il déclare dans Deutéronome 33:2 : « Moïse dit donc : l’Éternel est venu de Sinaï, et s’est levé sur eux de Séir ; il a resplendi de la montagne de Paran ; il est sorti des myriades de SAINTS ; de sa droite sortait pour EUX le feu de la loi. Oui, il aime les peuples. Tous les SAINTS sont en ta main. Ils se sont tenus à tes pieds pour recevoir TES paroles. »

Il n’y avait PAS de myriades, i.e., des dizaines de milliers de Saints avec Moïse, quand Dieu a donné les Dix Commandements à la nation d’Israël, au mont Sinaï. Les seuls à qui Dieu donna le Saint-Esprit furent Moïse, Josué, Caleb, Aaron et Miriam. Le reste de la nation d’Israël était complètement charnel, incrédule et rebelle. Ils étaient tout, SAUF des Saints. Cette prophétie fait donc référence au Second Avènement de Christ, alors que des milliers de Saints ressusciteront pour aller à SA rencontre dans les nuées. Ses prémices deviendront alors SON épouse.

Jésus leur donnera SA Loi, qui sera enseignée aux nations survivantes de cette tuerie épouvantable qui se prépare déjà, et qui provoquera le retour dans la Gloire de Christ, notre Sauveur. Car, pour citer Ses propres paroles : « Si ces jours-là n’avaient pas été abrégés, AUCUNE chair n’eût échappé [à la mort] ; mais à cause des ÉLUS [Ses Prémices, Son Épouse], ils [ces jours-là] SERONT abrégés » (Matthieu 24:22).

C’est alors que s’accomplira la merveilleuse promesse de Paul faite aux Saints de Thessalonique, quand il leur déclara : « Or, mes frères, je ne veux pas que vous soyez dans l’ignorance au sujet des morts [CONVERTIS], afin que vous ne vous affligiez pas, comme les autres hommes [NON CONVERTIS], qui n’ont point d’espérance, [de faire partie de la 1ère Résurrection] » (1 Thessaloniciens 4:13). Paul les rassure, parce que ces nouveaux chrétiens lui avaient posé la question, à savoir, ce qui arrivera aux convertis qui mourront AVANT l’avènement de Jésus.

Regardons ensemble ce que Paul leur dit, au verset 14 : « Car si nous croyons que Jésus est mort, et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera PAR Jésus, pour être AVEC Lui, ceux qui sont MORTS. Car nous vous déclarons ceci, par la parole du Seigneur, que nous les vivants, qui seront restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne précéderons POINT, ceux qui sont morts ; car le Seigneur lui-même, DESCENDRA du ciel, à un signal donné [par Son Père], avec une voix d’archange, et au son d’une trompette de Dieu ; et les morts qui sont EN Christ, ressusciteront premièrement ; ENSUITE, nous les vivants qui seront restés, nous serons enlevés AVEC eux [en même temps], sur des nuées, à la rencontre du Seigneur, dans les AIRS [PAS au ciel], et ainsi nous serons TOUJOURS avec le Seigneur. »

Jésus DESCEND du ciel et nous MONTONS vers les NUAGES (nuées), à Sa rencontre, DANS LES AIRS. Comment se fait-il qu’un enfant de dix ans pourrait comprendre ceci, mais que des THEOLOGIENS diplômés ont tellement de difficulté avec ce passage ? Certains, par cupidité, utilisent ces versets pour enlever les élus AVANT la Grande Tribulation, afin, dit-on, de les protéger. Pourquoi alors ressusciter les MORTS ? Ont-ils besoin de protection aussi ? Les Saintes Écritures sont pourtant claires : Jésus revient à la dernière trompette, la SEPTIÈME, pour prendre possession du « royaume du monde » (Apocalypse 11:15 ; 1 Corinthiens 15:52).

Avant de procéder avec la Première Résurrection, j’aimerais pouvoir régler quelque chose une fois pour toutes. Dans Daniel 12:2, il est écrit : « Et plusieurs de CEUX qui dorment dans la poussière de la terre se RÉVEILLERONT. » Il n’est pas question de réveiller une ÂME qui est DÉJÀ immortelle. Il est question de la résurrection à la vie de plusieurs personnes qui sont mortes, et qui étaient demeurées mortes dans la poussière de la terre pendant des siècles. La résurrection est donc le SEUL espoir de l’humanité à une vie IMMORTELLE et éternelle.

La réincarnation de l’âme, en passant d’un corps à un autre d’une manière éternelle, ne fait PAS partie de la Parole de Dieu. Le clonage encore moins. DÉSOLÉ d’avoir à vous apprendre ceci. Ce sont des doctrines d’hommes qui ne croient PAS en Dieu, mais qui voudraient plutôt s’approprier le pouvoir de Dieu. Au lieu de croire que Dieu nous a créés à SON image, ces gens ont créé un dieu à LEUR image. Pour ce qui est de l’immortalité de l’âme, vous chercherez en VAIN, si vous voulez trouver votre réponse dans la BIBLE. L’âme peut MOURIR !

La Bible enseigne la RÉSURRECTION des morts VERS une immortalité POSSIBLE, et NON une âme déjà IMMORTELLE. Pour ceux et celles qui sont intéressés à savoir ce que JÉSUS a à nous dire sur le sujet de la résurrection, nous allons poursuivre cette étude. Soyez prêts, cependant, à découvrir des choses qu’AUCUNE religion n’enseigne, de nos jours, et qui sont pourtant révélées dans un tout petit livre que bon nombre d’enseignants se plaisent à INTERPRETER sans vraiment croire ce que Dieu y déclare d’une façon remarquablement simple.

Tous sont d’accord pour dire que c’est le livre le plus MYSTÉRIEUX de la Bible, et le plus DIFFICILE à comprendre. Pourtant, Dieu, dans SA sagesse, Se plaît à appeler ce Livre par le nom d’Apocalypse, ou RÉVÉLATION. Est-il possible que la raison principale pour laquelle la compréhension de ce livre échappe à la majorité de ceux qui essaient de l’interpréter, soit qu’ils n’ont pas saisi le critère de base exigé par Dieu ? LEQUEL au juste ?

C’est que ce livre n’est PAS destiné à la MAJORITÉ de ses interprètes. Dieu l’a destiné à un groupe tout à fait spécial. Il s’adresse à EUX ainsi : « RÉVÉLATION de Jésus-Christ, qu’il a reçue de DIEU, pour montrer à Ses SERVITEURS les choses qui doivent arriver bientôt… » (Apocalypse 1:1). Voilà à QUI ce Livre est destiné : aux SERVITEURS de DIEU ! Non PAS comme un Mystère, mais plutôt comme une RÉVÉLATION, i.e., une OUVERTURE vers une connaissance provenant directement de Dieu le PÈRE.

Nous allons commencer le prochain message avec la PREMIÈRE résurrection, celle que la Bible appelle LA MEILLEURE.

Que Dieu vous garde !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Tagués avec : , ,